Remise du rapport Denormandie : comment améliorer l’accès aux aides techniques ?

Publié le : 02 novembre 2020-Mis à jour le : 10 novembre 2020

Le mercredi 28 octobre 2020, le Dr Philippe Denormandie et Cécile Chevalier, chargée de mission à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), ont remis, à distance, à Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, leurs propositions pour améliorer le recours aux aides techniques, à travers un accompagnement renforcé des personnes et des professionnels de santé, des dispositifs de financement simplifiés et mieux adaptés, et un accès plus direct à l’innovation.

La capacité à disposer d’aides techniques adaptées aux besoins, aux attentes et aux projets de vie des personnes constitue un levier majeur de soutien à leur autonomie, qu’il s’agisse de compenser une situation de handicap ou d’accompagner l’avancée en âge.

L’aide technique est un matériel ou équipement (fauteuil roulant, matériel pour s’installer pour la douche, loupe électronique ou matériel pour communiquer en face à face...) conçu pour compenser une limitation d’activité liée au handicap ou à l’âge. Elle contribue à l’autonomie et à la qualité de vie des personnes. Le rapport a établi qu’il y avait un réel manque d’information et d’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées sur les aides techniques et leur utilité.

Philippe Denormandie, appuyé par Cécile Chevalier, a identifié les difficultés trop souvent rencontrées par les personnes, et formulé des propositions concrètes pour faciliter l’accès aux aides techniques, et améliorer leur usage au service de l’autonomie des personnes en situation de handicap ou âgées. Il préconise :

  • un accompagnement et une information renforcés des personnes et des professionnels de santé,
  • des dispositifs de financement simplifiés et mieux adaptés pour des accès plus souples et rapides aux aides techniques,
  • des garanties sur la qualité des services et des aides techniques proposées,
  • un pilotage renforcé au niveau local et national,
  • un accès plus direct à l’innovation.

 

Articles sur le même thème

Ailleurs sur le web

Communiqué de presse du Secrétariat d'État chargé des personnes handicapées
Retour en haut