16 projets de design social au service du handicap et de la perte d’autonomie financés par la CNSA

Publié le : 08 février 2019-Mis à jour le : 12 mars 2019

Repenser l’organisation d’établissements médico-sociaux et leur inclusion dans la cité, améliorer la communication entre usagers, professionnels et famille, permettre l’inclusion des personnes par le biais de nouveaux modes d’accompagnement ou de nouveaux objets, fluidifier les parcours usager… Les 16 projets retenus, très diversifiés, ont tous vocation à améliorer la qualité de vie et l’accompagnement des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie grâce à une démarche innovante de design social.

La CNSA a lancé le 22 juin 2018 un appel à projets intitulé « Handicap et perte d’autonomie : innovation sociale par le design » pour encourager des collaborations entre acteurs du champ du handicap et de la perte d’autonomie et designers. La CNSA souhaite ainsi faire émerger des solutions innovantes qui amélioreront les réponses apportées aux personnes âgées en perte d’autonomie et aux personnes handicapées. Cet appel a rencontré un vif succès : 109 candidatures ont été déposées, 16 projets seront financés pour un total de 1,3 million d’euros. Leurs thématiques sont très diverses :

  • 6 projets portent sur l’inclusion des personnes et des établissements médico-sociaux dans leur environnement
  • 3 ont pour objet l’amélioration des parcours des usagers et la coordination
  • 3  concernent l’aménagement d’établissements médico-sociaux
  • 2 traitent de la communication et des échanges d’information entre les personnes, les professionnels et les familles
  • 2 visent à améliorer la qualité de vie grâce à des objets adaptés

Cette grande diversité va permettre de tester la capacité des démarches de design à apporter des solutions concrètes et reproductibles sur des sujets très divers. Les démarches de design seront conduites en 2019 sur une période de 12 mois.

Design et inclusion

Les 6 projets traitant de l’inclusion relèvent de 2 approches différentes :
3 projets ont pour objectif d’identifier des solutions permettant de faciliter l’inclusion des établissements dans leur environnement local :

  • par la réhabilitation de deux friches hospitalières en établissements ou résidences pour personnes en perte d’autonomie, dans le projet porté par la communauté de communes de Saint-Dié-des-Vosges ;
  • par des actions de dé-stigmatisation de l’établissement (établissement pour personnes handicapées psychiques) pour le projet porté par le GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences ;
  • en faisant de l’EHPAD un lieu propice à la redynamisation d’un territoire rural, pour le projet porté par le Conseil départemental de la Nièvre.

3 projets sont davantage centrés sur l’inclusion des personnes elles-mêmes. Ils concernent les personnes en situation de handicap.

  • la démarche entreprise par le Conseil départemental de Haute-Garonne consiste à co-construire un dispositif innovant de rencontre et d’échange pour des personnes jeunes grâce à des activités de loisirs, culturelles ou sportives ;
  • l’association Messidor propose de travailler sur l’insertion professionnelle des personnes handicapées ;
  • l’IEM de l’ADAPT Nord mène un projet d’inclusion adossé à un dispositif d’école de la vie autonome.

Design et parcours des usagers

2 des projets s’intéressent plus spécifiquement au parcours administratif des personnes handicapées (démarches auprès de la MDPH notamment). Il s’agit des projets portés par le Conseil départemental du Haut-Rhin et par la MDPH de la Nièvre.
Le 3e projet, porté par la Chaire de philosophie à l’hôpital, s’intéresse au parcours des personnes âgées et handicapées avant, pendant et après un passage aux urgences.

Design et organisation des établissements médico-sociaux

3 projets ont pour objet de repenser l’organisation et l’aménagement d’établissements médico-sociaux afin d’améliorer la qualité de l’accompagnement : repenser les fonctions du hall d’accueil d’un EHPAD (association Joie de vivre), réaffirmer l’EHPAD comme un lieu de vie (CHU de Nîmes), réinventer les repères en EHPAD pour une meilleure qualité de vie des résidents (EHPAD André Compain).

Design, relations et information des personnes, des familles et des professionnels

L’association Cités du Secours catholique souhaite repenser les modalités d’échanges d’informations entre les familles et les professionnels d’un foyer d’accueil médicalisé, en intégrant largement le point de vue de l’usager sur les informations qu’il souhaite transmettre.
Le projet porté par La Cézarenque consiste à repenser le contenu et l’accessibilité des projets de vie individualisés afin de mieux tenir compte des souhaits des personnes.

Design d’objet

2 projets relèvent du design d’objet : l’un est un projet de design universel consistant à élaborer un guide de bonnes pratiques pour produire des objets du quotidien accessibles à tous (APF développement Auvergne Rhône-Alpes), l’autre est au contraire très spécifique à l’accompagnement de personnes atteintes de la maladie de Huntington (Fondation Bompard).

Par cet appel à projets, la CNSA entend :

  • acculturer le secteur aux approches de design,
  • intéresser les designers aux enjeux du handicap et de la perte d'autonomie,
  • faire émerger des réponses innovantes à partir de constats de terrain,
  • vérifier et donner à voir le potentiel du design comme mode de construction de solutions, de services et de politiques publiques dans le champ de l’autonomie.

Afin de capitaliser sur les résultats, la CNSA organisera un séminaire de restitution en 2020.

 

Retour en haut