Covid-19 : les acteurs nationaux et locaux s’organisent pour soutenir les professionnels mobilisés

Publié le : 24 novembre 2020-Mis à jour le : 16 avril 2021

Ressources documentaires, plateformes pour organiser le renfort de professionnels ou centraliser les propositions d'aide, appui dans la gestion des systèmes d’information… Les acteurs nationaux et locaux s’organisent pour soutenir les professionnels mobilisés au quotidien dans la gestion de la crise du Covid-19.

Informations et recommandations

L’activité des professionnels du secteur médico-social, qu’elle s’exerce en libéral ou dans les structures, est maintenue.

L’ensemble des établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour enfants et pour adultes, ainsi que les accueils de jour et les plateformes de répit restent ouverts. Toutefois, les mesures de protection applicables aux structures medico-sociales pour enfants et adultes en situation de handicap ont évolué pour faire face à la propagation de nouvelles variantes de la Covid-19 (pdf).

Les séjours de vacances adaptées organisées prévus au mois d’avril sont maintenus. Le protocole sanitaire relatif a été actualisé en février 2021 au regard des dernières consignes sanitaires (pdf).

Pour éviter toute situation de rupture de droits, les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) restent également ouvertes avec un accueil physique qui est adapté à la situation sanitaire de chaque territoire. Les règles de fonctionnement des commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) sont par ailleurs simplifiées afin d’assurer une continuité de service auprès des personnes et des familles.

Le Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapés recommande d’organiser des dépistages des personnels des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de façon hebdomadaire.

Des ressources documentaires et numériques pour guider les professionnels dans la crise

Le ministère des Solidarités et de la Santé a créé une rubrique destinée aux professionnels du secteur médico-social sur son site internet. Elle adresse notamment les questions de l’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées, de l’aide alimentaire et de l’accès aux droits et des aides logistiques et psychologiques aux professionnels. Le ministère met notamment à disposition :

Le ministère propose aussi aux agences régionales de santé une check-list de soutien sanitaire pour la prise en charge des personnes âgées hébergées en établissement dans le cadre de la gestion Covid-19 (pdf).

Les bons gestes au bon moment

Le ministère des Solidarités et de la Santé sensibilise les professionnels des établissements et services du secteur médico-social aux bons gestes pour éviter la circulation du virus. Il met à disposition un tutoriel vidéo Comment bien utiliser les équipements de protection individuelle ? et une affichette (pdf).

 

 

L'agence régionale de santé (ARS) Île-de-France a publié fin novembre 2020 un guide à destination des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) (pdf, 761 Ko, nouvelle fenêtre), listant les différents appuis qu’elle et ses partenaires, notamment les conseils départementaux, peuvent leur apporter.

Elle propose également un outil permettant d'anticiper l’organisation nécessaire à mettre en place pour faire face à une situation épidémique : CrisOrga.

La Haute Autorité de santé a publié trois contributions pour accompagner les professionnels des structures sociales et médico-sociales :

Le comité éthique de soutien Grenoble, constitué pour la durée de l'épidémie, de membres du Comité consultatif d’éthique clinique du CHU de Grenoble et de membres du Comité éthique consultatif de la Fédération éthique de l’agglomération grenobloise, a rendu un avis sur la question de la restriction de liberté en EHPAD (pdf, 88 ko), mais aussi sur la question de la qualité de vie versus la durée de vie face aux directives appliquées en EHPAD.

L’OPCO Santé, en lien avec les fédérations d’employeurs, et l’ARS Île-de-France se mobilisent pour organiser des formations en ligne adaptées à a situation de crise. Une série de ressources utiles, actualisées en continu, est disponible sur le site de formation à distance de l'OPCO santé et sa plateforme Edflex. L'ANFH recense sur sont site internet des ressources gratuites spécifiques à la crise sanitaire actuelle à destination du personnel hospitalier.

À la demande du secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées, le Groupe polyhandicap France (GPF) a élaboré, avec l'association Coactis santé qui réalise SantéBD et les experts de son service Handiconnect – plateforme d'information sur le handicap destinée aux professionnels de santé – une fiche de vigilance pour les médecins qui accueilleront des patients polyhandicapés porteurs de Covid-19 (nouvelle fenêtre).

Des plateformes et sites pour les professionnels de santé volontaires

Le 21 juillet 2020, pour anticiper les besoins de renforts en personnel dans les structures sanitaires, sociales et médico-sociales en cas de crise, l'État a lancé un appel à la mobilisation des professionnels de santé et des agents hospitaliers volontaires. Médecins, infirmiers, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, diététiciens, aides-soignants, agents des services hospitaliers, agents d’entretien qualifiés et autres volontaires sont invités à s’enregistrer sur la plateforme RENFORT-RH CRISE (nouvelle fenêtre). Opérationnelle tout au long de la crise, cette plateforme, développée par le ministère des Solidarités et de la Santé, met en relation les propositions d’appui des professionnels de santé et les demandes de renforts formulées par les structures sanitaires et médico-sociales, dans tous les territoires. Le virus circule toujours et les besoins en renforts humains sont encore importants.

Dans la région Grand-Est, l'agence régionale de santé (ARS) et l'Uriopss ont lancé la plateforme Renfort ESMS Grand-Est pour mettre en relation le personnel volontaire et les structures, en partenariat avec la direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS).

L’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) mobilise son réseau d’experts numériques pour venir en appui aux structures sanitaires et médico-sociales ayant des difficultés avec leur système d’information ou manquant de ressources internes pour faire face à la situation. L’ANAP met à disposition une liste de volontaires pour aider les structures qui auraient besoin d’un appui ponctuel pour faire face à la crise sanitaire. Leurs domaines d’expertise, leur région d’origine ainsi que leurs coordonnées sont disponibles sur le site internet.

Une plateforme pour assurer la coordination des services de proximité et à domicile

Pour répondre à l’accroissement des demandes d’intervention à domicile, notamment suite aux sorties d’hospitalisation, la Fédération du service aux particuliers, la Fédération française des services à la personne de proximité (Fédésap), l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA) et l’ADMR ont développé une coopération inter-services grâce au soutien de la Fédération française des industries de santé, de l’Ocirp, de Klésia ainsi qu’à l’appui de la présidente du Conseil de la CNSA. Cette coopération se matérialise par la mise en ligne de la plateforme SolidaritéDomicile qui permet aux acteurs du domicile de coordonner et de mutualiser leurs ressources sur un même territoire, afin d’assurer la continuité de service pour tous les bénéficiaires et de répondre aux demandes croissantes de prises en charge.

Contact coordination@solidaritedomicile.fr et logistique@solidaritedomicile.fr.

Des numéros verts et plateformes de partage pour soutenir les professionnels de santé

Le Centre national de gestion (CNG) a ouvert un numéro vert pour répondre aux questions des directeurs d'hôpital, directeurs d'établissement sanitaire social et médico-social et aux directeurs des soins qui ressentiraient le besoin d’échanger. Il est ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 : 0800 203 007.

L’association Soins aux professionnels en santé propose une aide psychologique aux professionnels de santé - libéraux et salariés-, étudiants, personnels des institutions et services médico-sociaux ainsi que de l'hospitalisation à domicile grâce au numéro 0805 23 23 26, ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

La Croix-Rouge s'est associée avec le Cercle Vulnérabilités et société et Arbitryum pour lancer ENTRAIDE, une plateforme de partage de questionnements et de partage de bonnes pratiques face aux enjeux humains et organisationnels auxquels sont confrontés les professionnels du soin, de l’âge et du handicap dans la gestion de cette crise.

Le gouvernement soutient le renfort de personnel des établissements

Le gouvernement a publié un communiqué invitant les association intermédiaires (AI) à solliciter les Ehpad afin de construire de nouvelles collaborations efficaces et utiles pour répondre aux besoins immédiats. Pour encourager et soutenir ces rapprochements, la ministre déléguée à l’insertion a souhaité apporter un soutien financier exceptionnel « solidarité AI en Ehpad », à compter du 1er décembre 2020 et pour une période de trois mois (jusqu’au 28 février 2021).

Afin de renforcer les équipes soignantes dans les établissements médico-sociaux d’hébergement pour personnes handicapées, un dispositif dérogatoire de rémunération au forfait pour les médecins et infirmiers libéraux a été ouvert début janvier 2021.

Comment la CNSA soutient-elle le secteur médico-social pendant cette crise ?

La CNSA vient en appui à la cellule de crise du secteur médico-social, pilotée par les ministères concernés, qui accompagne les acteurs pour faire face à cette épidémie et élabore les consignes sur les conduites à tenir. Elle contribue notamment à la rédaction des fiches techniques.

Pour accompagner les partenaires locaux dans la mise en œuvre des mesures d’urgence, elle participe aux réunions bi-hebdomadaires avec les directeurs généraux des agences régionales de santé, elle échange de manière périodique avec les directeurs de maisons départementales des personnes handicapées et l’Andass qui réunit les responsables autonomie des conseils départementaux et les directeurs généraux adjoints. 

Elle s’organise pour mettre en œuvre les mesures qui la concernent, telles que l’adaptation de la campagne budgétaire, la mise en place d’une prime aux professionnels des services d’aide à domicile ou l’ajustement des consignes relatives aux acteurs de prévention de la perte d’autonomie.

Documents à télécharger

Courrier de M. Véran et Mme Bourguignon aux directeurs d'établissement pour personnes âgées et médecins coordonnateurs (PDF, 1014.08 Ko)Conduite à tenir pour prévenir l’introduction et la diffusion de la COVID-19 par le développement des mesures d’hygiène au se (PDF, 737.35 Ko)Affichette Les bons gestes pour éviter la circulation du virus (PDF, 6.03 Mo)

Articles sur le même thème

Retour en haut