Un système d’information commun utile aux MDPH

Publié le : 30 janvier 2019-Mis à jour le : 13 mai 2019

Pour l’organisation des maisons départementales des personnes handicapées, le système d’information commun est stratégique. Il est synonyme d’efficience et de simplification de leurs missions, d’harmonisation des pratiques professionnelles, d’automatisation des échanges avec leurs partenaires et d’accompagnement à la mise en œuvre de projets structurants.

Bien plus qu’un projet informatique, le système d’information commun des maisons départementales des personnes handicapées (SI MDPH) est un programme de transformation du fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées. Il nécessite un vrai engagement des équipes des MDPH (constitution d’une équipe projet, réorganisation…), mais il apporte une plus-value à leur organisation.

Mise en œuvre facilitée de projets structurants

Les MDPH sont au cœur des transformations de la politique du handicap. Elles doivent mettre en œuvre de nombreuses réformes comme la démarche « une réponse accompagnée pour tous », le suivi des décisions d’orientation vers un établissement ou service médico-social, les cartes mobilités inclusions (CMI), le nouveau formulaire de demande, l’emploi accompagné, le recours administratif préalable obligatoire contre les décisions…

Le nouveau système d’information intègrera, au fil de ses versions, les fonctionnalités qui faciliteront la mise en œuvre des réformes. Par exemple :

  • Le logiciel permet aux MDPH de transmettre, à l’Imprimerie nationale, la notification de décision et les informations d’identité de la personne nécessaires à la fabrication des cartes mobilité inclusion.
  • La gestion du recours administratif préalable obligatoire, modalité de recours contre les décisions entrée en vigueur en janvier 2019, sera possible dans la version 2 du logiciel.
  • Le nouveau formulaire de demande à la MDPH, publié en mai 2017, a été pris en compte dans la nouvelle version des logiciels des MDPH. Ce formulaire est construit de manière à ce que l’usager puisse, soit demander l’ouverture de l’ensemble des droits répondant à ses besoins, soit demander des droits précis. Cette expression de besoins permet aux évaluateurs de la MDPH de proposer toutes les aides envisageables, adaptées à la situation de la personne et de son aidant.

Vidéo explicative du nouveau formulaire de demande à la MDPH

Transcription du sous-titrage - TXT

Harmonisation des pratiques grâce à l’utilisation de différentes nomenclatures

La CNSA propose déjà aux équipes des maisons départementales des personnes handicapées une panoplie d’outils d’aide à la décision et d’appui à la pratique afin de garantir l’équité de traitement des personnes handicapées.

Les fonctionnalités « tronc commun » du nouveau logiciel constituent une étape supplémentaire de l’harmonisation des pratiques. Le tronc commun explicite les principes clés relatifs au « cœur de métier » des MDPH depuis l’instruction des demandes jusqu’au suivi des décisions.

Le logiciel intègre également un outil de soutien à l’évaluation. Il permet aux professionnels de l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de recueillir 21 données pertinentes minimales nécessaires à la description d’une situation et des besoins de la personne. L’outil est basé sur la nomenclature GEVA et les nomenclatures Serafin PH (pdf 2.01 Mo).

 

L'outil de soutien à l'évaluation expliqué en vidéo

Transcription du sous-titrage - TXT

D'autres vidéos sur le système d'information commun des MDPH et ses fonctionnalités sont consultables sur la chaine Dailymotion de la CNSA :

  • La notion de recevabilité de la demande
  • Demande, proposition, décision, les 3 notions clés d'une demande
  • Le retour d'expérience de la MDPH du Calvados (MDPH pilote) suite à la mise en service

Simplification et automatisation des échanges d’information avec les partenaires : plus de temps consacré aux usagers et moins aux tâches sans valeur ajoutée

L’un des bénéfices attendus de cette nouvelle version des logiciels des MDPH est l’automatisation d’un certain nombre d’échanges d’information entre les MDPH ou entre la MDPH et ses partenaires.

Dès 2019, le logiciel permet d’automatiser l’échange d’information entre MDPH, avec les caisses d’allocations familiales, avec le logiciel de suivi des orientations en établissements et services médico-sociaux.

Dans une prochaine version, il permettra d’automatiser les échanges avec l’Imprimerie nationale, l’ducation nationale, Pôle emploi.

Grâce à cette automatisation, les professionnels des MDPH consacreront moins de temps aux tâches sans valeur ajoutée et davantage aux personnes en situation de handicap.

Amélioration de la connaissance du public des MDPH

La nouvelle version des logiciels des MDPH intègre un outil d’extraction automatique de données. Ces données, anonymisées, contribueront à la connaissance des besoins des personnes handicapées, indispensable pour définir les axes des futures politiques publiques.

Retour en haut