Plateformes des métiers de l’autonomie

Publié le : 05 janvier 2021-Mis à jour le : 04 mars 2021

La CNSA, en lien étroit avec la Direction générale de la cohésion sociale, lance un appel à projets pour développer des plateformes sur les métiers de l’autonomie des personnes âgées et handicapées. Objectif : apporter des solutions aux structures de l’aide à domicile et aux établissements médico-sociaux qui peinent à recruter et à fidéliser leurs professionnels.

Dans un contexte d’évolution forte de la demande d’accompagnement des personnes à leur domicile et d’enjeux de transformation de l’offre, les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) sont appelés à voir leur rôle renforcé dans la mise en œuvre des réponses aux personnes fragilisées. Toutefois, si le secteur de l’aide à domicile offre un potentiel important de création d’emplois dans les années à venir, ses structures rencontrent aujourd’hui des difficultés croissantes pour recruter et fidéliser les professionnels. Ce constat est partagé par les établissements médico-sociaux, en particulier les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Afin de faire émerger et de consolider des solutions à même de répondre à ces enjeux de recrutement et de fidélisation des professionnels dans les SAAD et les établissements et services médico-sociaux, la CNSA, lance l’appel à projets « Cap sur les métiers de l’autonomie » en lien avec la Direction générale de la cohésion sociale. Elle concrétise ainsi l’une des recommandations du rapport de Myriam El Khomri sur l’attractivité des métiers du grand-âge (PDF).

Elle soutiendra une dizaine de « plateformes d’accompagnement vers les métiers de l’autonomie des personnes âgées et handicapées » sur les territoires dans le but d’assurer un meilleur pilotage des besoins et des réponses en termes de ressources humaines, au plus près des personnes.

Qu’entend-on par plateforme des métiers de l’autonomie ?

Il s’agit de modalités de coopération permettant de coordonner et d’intégrer une palette de services portés par des acteurs complémentaires dans le champ de l’emploi et des politiques d’autonomie en direction des demandeurs d’emploi, des salariés des SAAD et des établissements et services médico-sociaux et des employeurs à l’échelle départementale.

Quelles missions pour les plateformes des métiers de l’autonomie ?

Une plateforme devra assurer des missions socles obligatoires et pourra proposer des missions facultatives :

Missions socles

  • Valoriser et sensibiliser aux métiers du secteur
  • Proposer des parcours d’orientation, de formation pour permettre l’accès à l’emploi
  • Proposer des actions favorisant le recrutement

Missions facultatives

  • Proposer un accompagnement à la prise de poste pour les nouveaux salariés
  • Proposer des actions de fidélisation et de mobilité choisie des personnes en poste
  • Proposer une démarche territoriale
  • Proposer des actions d’appui à la qualité de vie au travail et de lutte contre la sinistralité
  • Développer un accompagnement renforcé pour les personnes les plus éloignées de l’emploi
  • Développer des partenariats pour favoriser la mobilité des personnes orientées vers le secteur

Quels seront les métiers accompagnés par les plateformes ?

Les porteurs de projets pourront proposer des actions s’adressant :

  • Soit aux métiers du secteur de l’aide à domicile
  • Soit aux métiers des établissements et services médico-sociaux
  • Soit aux métiers de l’aide à domicile et des établissements et services médico-sociaux.

Les projets proposant une couverture mixte visant le plus grand nombre de métiers seront toutefois privilégiés lors de la sélection.

Qui participera aux plateformes ?

Les acteurs de la politique de l’emploi, de la formation et de l’autonomie devront être parties prenantes du projet et devront coordonner leurs interventions de façon à ce que l’action portée par chaque plateforme s’inscrive en complémentarité des actions du droit commun et apportent une plus-value à l’existant.

Chaque plateforme devra obligatoirement être co-financée par le Département d’implantation de la plateforme.

Qui peut déposer sa candidature ?

Les porteurs de projet (personnes morales) sont invités à déposer leur dossier entre le 1er février 2021 et le 15 mars 2021 (inclus). Il devra parvenir à la CNSA, d'une part, via la plateforme de dépôt en ligne de la CNSA et, d'autre part, par courrier postal.

Tout dépôt en dehors des dates d’ouverture et de clôture précisées ne sera pas pris en compte.

Dans l’intervalle, les porteurs de projet pourront adresser leur demande de renseignements à : metiersautonomie@cnsa.fr.

Nous vous invitons à consulter le cahier des charges détaillé et le cadre de réponse technique en téléchargement ci-dessous.

 

Documents à télécharger

Cahier des charges de plateformes des métiers de l’autonomie (DOCX, 129.26 Ko)Cadre de réponse technique de plateformes des métiers de l’autonomie (DOCX, 34.81 Ko)Budget prévisionnel de plateformes des métiers de l’autonomie (XLSX, 13.83 Ko)Guide d'utilisation de l'application Galis pour l'appel à projets Cap sur les métiers de l'autonomie (PDF, 1.73 Mo)Foire aux questions (DOCX, 65.63 Ko)
Retour en haut