CNSA.fr

Plateformes des métiers de l’autonomie

La CNSA, en lien étroit avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), soutient le développement de plateformes sur les métiers de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Objectif : apporter des solutions aux structures de l’aide à domicile et aux établissements médico-sociaux qui peinent à recruter et à fidéliser leurs professionnels.

À la suite d’un appel à projets « Cap sur les métiers de l’autonomie » lancé par la CNSA en lien avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), la Caisse soutient 19 plateformes d’accompagnement vers les métiers de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées dans les territoires. Le but est d’assurer un meilleur pilotage des besoins et des réponses en termes de ressources humaines, au plus près des personnes.

Les plateformes des métiers de l’autonomie accompagnent les établissements et les services du secteur médico-social face à leurs problématiques de recrutement et de fidélisation des professionnels, en favorisant le déploiement et l’amplification d’actions de valorisation des métiers. 

Quelles missions pour les plateformes des métiers de l’autonomie ?

Une plateforme assure des missions socles obligatoires et peut proposer des missions facultatives.

Missions socles :

  • Valoriser et sensibiliser aux métiers du secteur à travers des campagnes de communication, des vidéos, des ateliers de découverte des métiers, de simulation du vieillissement, visite de structures, réseau d’ambassadeurs, coachs autonomie…
  • Proposer des parcours d’orientation et de formation pour permettre l’accès à l’emploi : stage d’immersion, vie ma vie, service civique solidarité séniors, AFEST, VAE hybride…,
  • Proposer des actions favorisant le recrutement : salon emploi, jobdating, CVthèque, portail numérique....

Les plateformes des métiers de l’autonomie interviennent en complémentarité et subsidiarité avec les actions déjà présentes sur le territoire.

Missions facultatives :

  • Proposer un accompagnement à la prise de poste pour les nouveaux salariés, des actions de fidélisation et de mobilité aux personnes en poste : animation de club RH, actions d’intégration des nouveaux salariés…
  • Proposer une démarche territoriale en mobilisant les différents acteurs locaux,
  • Proposer des actions d’appui à la qualité de vie au travail et de lutte contre la sinistralité,
  • Développer un accompagnement renforcé pour les personnes les plus éloignées de l’emploi,
  • Développer des partenariats pour favoriser la mobilité des personnes orientées vers le secteur.

Quels sont les métiers accompagnés par les plateformes ?

Les métiers accompagnés par les plateformes concernent :

  • ceux du secteur de l’aide à domicile,
  • ceux du secteur des établissements et services médico-sociaux

Qui participe aux plateformes ?

Les acteurs de la politique de l’emploi, de la formation et de l’autonomie sont partie prenante du projet et coordonnent leurs interventions de façon à ce que l’action portée par chaque plateforme s’inscrive en complémentarité des actions de droit commun et apportent une plus-value à l’existant.

À noter

Chaque plateforme est cofinancée par le département d’implantation de la plateforme. 

20 plateformes sélectionnées, 19 en fonctionnement

Parmi elles :

  • 8 sont portées par des conseils départementaux – y compris, le cas échéant, en binôme, 
  • 4 par des maisons de l’emploi, 
  • 7 par d’autres structures (associations, groupements d’intérêt public…). 

Cette diversité des types de porteurs et des projets permet d’obtenir une vision large des conditions de réussite et des modalités possibles de déploiement à l’issue de l’expérimentation (jusque fin décembre 2024).

Consultez l'annuaire des plateformes des métiers

Animation du réseau des plateformes des métiers de l’autonomie

La CNSA pilote le réseau et l’animation des plateformes. Elle propose une animation opérationnelle aux porteurs de projets destinée à soutenir tout au long de l’expérimentation le partage d’expériences, d’outils et de pratiques. 

Elle les réunit régulièrement autour de webinaires, d’ateliers de co-développement, de journées de cycle de travail et de conférences.

L’évaluation, qui a démarré au premier trimestre 2023, sera l’opportunité de mesurer la pertinence des plateformes et d’identifier leur capacité à se déployer sur l’ensemble du territoire en détaillant les modalités nécessaires à leur pérennisation : dimensionnement fonctionnel, financier, matériel et humain ; les freins et leviers en vue d’un essaimage ultérieur ; des préconisations pour en faciliter le déploiement.  

Pour plus d’informations : metiersautonomie@cnsa.fr 

Un jour avec une aide à domicile

Manon a 24 ans et elle est aide à domicile. Pour le devenir, elle a suivi une formation avec l’aide de la plateforme des métiers GOsens, financée en partie par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

Repenser l’organisation du travail au service de l’attractivité des métiers

Repenser l’organisation du travail au service de l’attractivité des métiers

Table-ronde organisée lors des 7es Rencontres CNSA Recherche & Innovation

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis.