Former et soutenir les aidants avec le numérique : 6 plateformes ont 18 mois pour toucher près de 200 000 aidants

Publié le : 13 juin 2022-Mis à jour le : 27 juin 2022

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Agir pour les aidants, la CNSA va accompagner le développement de 6 plateformes pédagogiques de soutien et de formation à distance portées par une alliance d’acteurs associatifs et de professionnels de l’enseignement. L’objectif est de changer d’échelle en termes d’écoute, de partage d’expérience, de facilitation des démarches et de reconnaissance des compétences développées par les aidants.

8 à 11 millions de personnes viennent en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, à une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap.

La Stratégie « Agir pour les aidants 2020-2022 » vise à prévenir l’épuisement et l’isolement de ces aidants, en diversifiant et en augmentant les capacités d’accueil des lieux de répit, en proposant des solutions de relais, en leur ouvrant de nouveaux droits. Elle fixe également comme objectif de sensibiliser, former et soutenir 450 000 aidants sur la période 2020-2022 grâce à des dispositifs dédiés.

Pour atteindre cet objectif, la CNSA va notamment accompagner, durant 18 mois, le développement de 6 plateformes pédagogiques de soutien et de formation à distance pour les proches aidants de personnes âgées ou handicapées. Ces plateformes sont portées par une alliance d’acteurs issus du milieu associatif représentants des aidants et de l’enseignement (université, école…) pour conjuguer savoirs et compétences méthodologiques.

La mise en service de ces plateformes permettra d’étoffer l’offre gratuite d’accompagnement à distance des aidants. Elles proposeront généralement 3 niveaux d’intervention :

  • un parcours progressif de formation, qui pourra être de type e-learning individuel ou prendre la forme de classes virtuelles en petits groupes.
  • des contenus de sensibilisation, comme des capsules vidéos ou des webinaires (disponibles également en replay sur un site dédié) ;
  • des actions de soutien à travers la constitution de groupes de pairs à distance (type « groupes de paroles virtuels », groupes de « co-développement ») ou de conseils personnalisés.

Les 6 projets de plateformes pédagogiques

Une formation e-learning interactive, créatrice de communauté et certifiante pour les aidants portée par La compagnie des aidants et l’agence de conseil en formation Alezzi. La plateforme s’articule autour de :

  • la conception d’une formation e-learning dynamique, interactive aux contenus variés sur la base d’une plateforme de formation déjà créée.
  • une communauté d’apprenants-aidants pour favoriser l’entraide, la pair-aidance et lutter contre l’isolement
  • la création de la radio des aidants via une chaîne de podcasts pour sensibiliser à la cause de l’aidance.
  • la reconnaissance des compétences des aidants grâce à la délivrance d’une certification   professionnelle pour faciliter leur retour sur le marché de l’emploi.

10 000 aidants ont vocation à être soutenus et formés durant l’expérimentation.

La plateforme de soutien et d’accompagnement des proches aidants portée par l’ADMR d’Ille-et-Vilaine et l’organisme de formation Kariateam vise à initier l’accès à l’information, à la formation et au soutien des aidants accompagnant un proche en fin de vie, c’est-à-dire durant la période comprise entre l’annonce du diagnostic de maladie grave engageant le pronostic vital du proche et le décès. La plateforme sera d’abord expérimentée dans 6 départements : Ille–et-Vilaine, Loire, Calvados, Seine-Maritime, Haute-Saône, Hautes-Alpes. 106 000 aidants devraient bénéficier d’un soutien sur cette période.

La Fédération des plateformes d’accompagnement et de répit des aidants familiaux, l’Institut social de Lille et Les papillons blancs vont transformer l’actuel site « soutenirlesaidants.fr » en une plateforme numérique interactive. Les aidants pourront ainsi :

  • consulter les différentes structures d’aide aux aidants en France ;
  • accéder à des informations (juridiques, administratives, médicales, etc.) ;
  • s’inscrire en ligne aux activités des plateformes ;
  • échanger de manière sécurisée au sein de communautés ;
  • s’inscrire à des formations en distanciel ;
  • consulter les actualités du territoire national des différents partenaires

L’expérimentation sera menée sur le territoire des 24 plateformes d’accompagnement et de répit des Hauts-de-France et concerner 10 000 aidants avant d’être étendue.

Avec Nouveau souffle @idants, l’association Nouveau souffle et Antropia Essec souhaitent accompagner les aidants tout au long de leur parcours. Il s’agira d’une offre combinée d’information, de formation, via des MOOC, et de soutien (coaching individuel ou ateliers collectifs de codéveloppement). L’offre sera expérimentée auprès de 2 400 aidants en Île-de-France avant d’être déployée.

L’Association française des aidants, l’université d’Aix-Marseille et l'université littoral Côte d'Opale développeront une offre de formation juridique simplifiée permettant aux aidants de s’informer sur leurs droits et d’être accompagnés dans les démarches pour les mobiliser, voire pour former un recours. Ce projet est complémentaire au parcours de formation en ligne déjà existant de l’Association française des aidants.

L’Œuvre Falret et Alfapsy poursuivront le développement du site JEFpsy dédié à des jeunes de 11 à 20 ans qui sont enfants, frères ou sœurs d’une personne ayant des troubles psychiques. Plus de 60 000 jeunes devraient être soutenus durant l’expérimentation.

Sur les 20 projets déposés dans le cadre de l’appel à projets, les 6 projets retenus répondent avec succès aux caractéristiques attendues en proposant des plateformes :

  • faciles d’accès et d’usage, proposant des réponses et modalités innovantes
  • dont le rayonnement territorial est large afin de favoriser une équité d'accès
  • composées majoritairement des trois niveaux "information-soutien-formation"
  • auxquelles les usagers sont intégrés de façon pertinente tout au long du projet
  • dont l’accès est large en termes de publics à travers par exemple les jeunes aidants ou les aidants en activité professionnelle
  • complémentaires et cohérentes avec les programmes d’accompagnement dédiés aux aidants (de personnes autistes, en situation de handicap psychique, de personnes aphasiques, aphasiques, etc) mis en œuvre par les associations nationales représentantes des familles ou des usagers et soutenus par la CNSA.

La CNSA veillera à la bonne articulation de ces plateformes en lien avec les portails institutionnels d’information dédiés aux aidants, www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr et www.monparcourshandicap.gouv.fr.

L’expérimentation prendra fin en décembre 2023 au plus tard. La CNSA finance ces 6 projets à hauteur de plus de 1 150 000 euros.

 

 

 

Articles sur le même thème

Retour en haut