Les nouvelles technologies au service de l’autonomie des séniors dans le logement social

Publié le : 01 mai 2010-Mis à jour le : 20 août 2019

Ce projet a associé des bailleurs sociaux, des chercheurs et des entrepreneurs situés en France, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. Il vise à permettre l’utilisation des nouvelles technologies par des personnes âgées via le développement de nouvelles solutions technologiques (matériel et logiciel adaptés) et un accompagnement. Ces outils technologiques permettent d’améliorer la communication entre le bailleur social et ses locataires (partage d’informations…), de faciliter la mise en relation entre offreurs de services et clients âgés ainsi que leur entourage (aide à la vie quotidienne, services sociaux ou médicaux, e-commerce…) et la communication entre les personnes (organisation d’événements, partage de photos, agenda, répertoire…). Le bouquet de services peut être adapté selon les caractéristiques du logement social (offres de services disponibles) et les besoins des utilisateurs.

Trois approches complémentaires ont été expérimentées :

  • des recherches sur les besoins et les solutions technologiques et domotiques (Italie) ;
  • l’utilisation de la télévision comme interface d’accès aux services dans une résidence connectée (Royaume-Uni) ;
  • l’utilisation d’une tablette numérique dotée d’une application dédiée comme outil d’insertion sociale et de communication avec les proches et les services (France).

Le dispositif a été développé au plus près des attentes des utilisateurs (facilité d’emploi, absence de publicité, sécurité). 60 locataires de l’OPAC du Rhône ont participé à la démarche, qui s’est déroulée en deux temps : co-conception avec une quinzaine de locataires en 2012, puis expérimentation avec 45 nouveaux locataires en 2013.
Le service a obtenu le label Territoire innovant (nouvelle fenêtre).

Quelques années plus tard

Une version finalisée de l’application HOST Communication est proposée sous le nom d’Idolink®, avec son kit de prise en main : ateliers, documents et support téléphonique.
De nouvelles communes en font l’expérience afin de soutenir le lien social entre les personnes âgées et les acteurs locaux de leurs communes. Ainsi Amplepuis, Vaulx-en-Velin puis Vénissieux se sont lancés dans la démarche, en projet sur Lyon et Givors.

Publications liées au projet

HOST book à paraitre en anglais aux éditions Tirant le Blanch.

À propos de l’OPH du Rhône

Durant le temps du projet, l’Office public de l’habitat du Rhône (nouvelle fenêtre) gérait 41 000 logements dont 36 000 logements sociaux tous publics et assure ainsi le logement de près de 90 000 habitants.

Part des séniors dans la population logée :

  • 65 ans ou plus : 23 % des locataires (plus de 8 000 ménages) et 12 % de la population (plus de 10 000 habitants) ;
  • 80 ans ou plus : 7 % des locataires (près de 2 500 ménages) et 3 % de la population (près de 3 000 habitants).

La création de la Métropole de Lyon a conduit le 1er janvier 2016 à la scission de l’organisme en deux offices. L’OPAC du Rhône gère les 12 000 logements sociaux sur le nouveau département du Rhône, et Lyon Métropole Habitat a été créé pour gérer les 36 000 logements sociaux sur le territoire de la métropole lyonnaise.

Contacts

Coordinateur du projet au niveau européen :
Françoise Abry
Chef de projet
Lyon Métropole Habitat
Courriel : fabry@lmhabitat.fr

Yves-Armel Martin
Directeur du centre Érasme, living lab de la Métropole de Lyon en charge du co-design des usages avec les séniors.
Courriel : yamartin@grandlyon.org

Patrick Vincent
Chef de projet innovation numérique
Courriel : pvincent@grandlyon.com

Référence du projet : AAL-2010-3-041/CNSA-90
Programme européen Active and Assisted Living (AAL) – appel à projets 2010
Titre : Smart Technologies for self-service to Seniors in Social Housing (HOST)

Documents à télécharger

Fiche de résultat de recherche : Les nouvelles technologies au service de l’autonomie des séniors dans le logement social ( PDF, 220.08 Ko )
Retour en haut