Une interface pour faciliter l’usage de l’informatique par les personnes âgées

Publié le : 31 octobre 2014-Mis à jour le : 13 juin 2019

Si les nouvelles technologies sont un puissant levier pour lutter contre l’isolement, leur utilisation n’est pas toujours aisée pour les aînés, surtout si ceux-ci ne les ont pas ou peu utilisées auparavant. Ce projet visait à leur simplifier la vie à travers une nouvelle interface d’emploi optimisé pour leurs besoins et leurs capacités.
Cette interface, qui utilise les caméras et micros intégrés aux nouveaux modèles d’ordinateurs et de tablettes, est disponible dans quatre langues (portugais, français, polonais et hongrois) et comprend deux volets :

  • un assistant virtuel commandé par la parole ou les gestes et capable de synthèse vocale. Il permet de piloter l’ensemble des fonctionnalités classiques d’un ordinateur (envoi de mail, ouverture de page Web...), mais également de lire un texte. Il est calibré pour comprendre les informations des personnes âgées et pour s’exprimer d’une façon compréhensible pour elles ;
  • une simplification de l’interface visuelle de l’ordinateur si celui-ci est utilisé au moyen d’un clavier et d’une souris. Elle est obtenue au moyen d’applications dédiées qui peuvent être téléchargées.

Par ailleurs, le dispositif fusionne les différents comptes (boîtes mails, réseaux sociaux...) qui peuvent être liés à une personne pour offrir une vision unifiée à l’utilisateur.
Le dispositif sera disponible en plusieurs versions, gratuites ou payantes, selon les fonctionnalités incluses.

Quelques années plus tard

Les commandes vocales se sont généralisées sur les ordinateurs et smartphones. Microsoft Windows intègre désormais un assistant commandé par la parole, et les principaux systèmes concurrents sont dotés du même type d’outils. De manière indépendante des PC et smartphones, de nouveaux assistants se développent sous la forme d’enceintes audio connectées et pourraient trouver une place dans les habitations au service de tous (posant la question du respect de la vie privée). En matière d’interface visuelle, les choses ont évolué moins vite. Les systèmes classiques peuvent proposer des interfaces à l’ergonomie améliorée, mais aucune version dédiée n’existe.

À propos du laboratoire

En parallèle de sa participation à ce projet de recherche, l’université de technologie de Troyes (UTT) a mis en place le Living Lab ActivAgeing (LL2A), un espace de co-conception de solutions d’accompagnement à l’autonomie pour les personnes âgées. Depuis la phase initiale de recueil des besoins jusqu’à la mise sur le marché, le LL2A intègre des utilisateurs finaux : personnes âgées, professionnels de santé, professionnels des services à domicile, aidants, voire les organismes qui auront en charge le financement et le déploiement des solutions. Le LL2A possède un ensemble de compétences et de ressources pour l’innovation, la recherche, le développement et l’expérimentation de nouveaux dispositifs et services en situation réelle d’usage.

Site internet de l’UTT (nouvelle fenêtre)
Site internet du LL2A (nouvelle fenêtre)
Présentation du projet sur le site du LL2A (nouvelle fenêtre)
Présentation des activités du LL2A dans les médias (nouvelle fenêtre)

Contacts

Dimitri VOILMY
Correspondant français du projet
Docteur en sociologie des usages des technologies de l’information et de la communication
Membre de l’équipe de recherche Modélisation et sûreté des systèmes (M2S)
Université de technologie de Troyes (UTT)
Responsable du LL2A
Courriel : dimitri.voilmy@utt.fr

Miguel Sales Dias
Coordinateur européen du projet
Courriel : miguel.dias@bixhealth.com

Référence du projet n° 046
Appel à projets 2009 – Programme européen Active and assisted living (AAL – Agence nationale de la recherche)
Titre : Personal Assistant to Enhance the Social Life of Seniors (PaeLife)

Documents à télécharger

Fiche de résultat de recherche : Une interface pour faciliter l’usage de l’informatique par les personnes âgées ( PDF, 202.75 Ko )
Retour en haut