Place du vieillissement cérébral dans le processus de handicap chez la personne âgée

Publié le : 02 avril 2010-Mis à jour le : 20 août 2019

Le but de ce projet était d’analyser la place du vieillissement cérébral, qu’il soit psychique (dépression) ou neurologique (cognition), dans le processus du handicap chez la personne âgée, en s’intéressant principalement aux facteurs de risque de limitations d’activités dans la vie quotidienne.

La dépression est une des causes les plus importantes de souffrance psychique chez la personne âgée. Quand elle est majeure, elle est facilement identifiée et fait l’objet d’un traitement par des antidépresseurs, mais un nombre important de sujets âgés présentent des symptômes dépressifs cliniques sans qu’un diagnostic soit porté (dépression sub-syndromique). Le premier résultat de cette étude a été de démontrer que la relation entre les symptômes dépressifs et les limitations d’activités de la vie quotidienne dépend du sexe et de la sévérité des symptômes. Le risque d’incapacité est augmenté, même pour des niveaux de dépression sub-syndromique, chez les hommes, ce qui souligne l’importance d’une détection précoce des symptômes dépressifs par la médecine générale.

Parmi les nombreux déterminants de la perte d’autonomie du sujet âgé, la maladie d’Alzheimer et les syndromes associés jouent un rôle majeur. Les patients vivent plusieurs années avec la maladie, avec une perte progressive, inéluctable et à terme totale de leur autonomie dans la vie quotidienne. La maladie se manifeste d’abord par une atteinte d’activités cognitivement complexes, comme utiliser son téléphone ou gérer son budget, pour atteindre progressivement des activités de plus en plus basiques comme s’habiller ou s’alimenter.

Cette étude a permis de confirmer et d’analyser l’impact considérable de la démence, mais également des déficits cognitifs sans démence, sur le fonctionnement des personnes âgées dans leur vie quotidienne, sur le risque de détérioration fonctionnelle au cours du temps, ainsi que sur le risque de restriction de leur participation.

Pour plus d’information sur ce projet

  • CARRIERE I., GUTIERREZ L.-A., PERES K., et al. « Late life depression and incident activity limitations: influence of gender and symptom severity ». J. Affect Disord, 133(1-2), 2011, p. 42-50.
  • CARRIERE I., MURA T., PERES K., et al. « Elderly benzodiazepine users at increased risk of activity limitations: influence of chronicity, indications, and duration of action – the three-city cohort ». Am J. Geriatr Psychiatry, 23(8), 2015, p. 840-51.
  • CARRIERE I., NORTON J., FARRE A., et al. « Antidepressant use and cognitive decline in community-dwelling elderly people – The Three-City Cohort ». BMC Med, 15(1), 2017, p. 81.
  • CARRIERE I., FARRE A., PROUST-LIMA C., et al. « Chronic and remitting trajectories of depressive symptoms in the elderly. Characterisation and risk factors ». Epidemiol Psychiatr Sci, 26(2), 2017, p. 146-156.

À propos du laboratoire

Unité INSERM de neuropsychiatrie (nouvelle fenêtre) : l’équipe de recherche a pour objectif de mieux comprendre les processus à l’origine des pathologies neuropsychiatriques et d’améliorer les modes de prise en charge des personnes touchées par ces maladies. Les études menées dans l’unité combinent des méthodes utilisées en épidémiologie (études en population) et en recherche clinique (en milieu hospitalier). En collaboration avec l’université de Montpellier et l’institut de psychiatrie de Londres, l’unité conduit des recherches portant sur les démences, les troubles du sommeil, la dépression, les conduites suicidaires, les troubles anxieux, le stress post-traumatique et l’évaluation des services de soins.

Domaines d’intérêt d’Isabelle Carrière :

  • facteurs de risque d’incapacité et de fragilité chez les personnes âgées ;
  • risques biologiques et pharmacologiques de troubles neuropsychologiques chez les personnes âgées ;
  • facteurs de risque de déclin cognitif chez les personnes âgées ;
  • associations entre la dépression, les déficiences visuelles et le handicap ;
  • modélisation statistique : modèle mixte linéaire généralisé.

Contact 

Isabelle Carrière – INSERM – Montpellier
Courriel : isabelle.carriere@inserm.fr

Référence du projet n° 014
Appel à projets 2007 – Le handicap, un nouvel enjeu de santé publique (IReSP)
Titre : Place du vieillissement cérébral dans le processus du handicap chez les personnes âgées (I. Carrière).

Documents à télécharger

Fiche de résultat de recherche : Place du vieillissement cérébral dans le processus de handicap chez la personne âgée ( PDF, 131.62 Ko )
Retour en haut