Affiner par :(rechargement automatique de la page)
1 - 10 résultats affichés sur 130

Conformément à ses missions, la CNSA finance la recherche sur le handicap et la perte d’autonomie. Elle n’est pas responsable des résultats obtenus par les chercheurs. L’objet de la diffusion de ces résultats est de stimuler le débat et la réflexion.

Pour en savoir plus sur les projets de recherche financés par la CNSA, cette rubrique vous propose une fiche signalétique des projets. La fiche se compose d’un résumé du projet, d’un lien vers le rapport de recherche et des coordonnées du chercheur si vous souhaitez entrer en contact avec lui.

Publié le: 02 octobre 2018
Mis à jour le :02 octobre 2018

L’objectif de cette recherche était d’étudier ce sujet complexe dans trois dimensions : les évolutions des politiques publiques, la mise en œuvre des politiques du handicap en prison et l’expérience carcérale des prisonniers considérés comme handicapés.

La question du handicap en prison est de nature politique. Elle articule des questionnements de santé publique et de droit. Cette recherche décrit et analyse les prises en charge des personnes handicapées incarcérées.

Publié le: 02 avril 2018
Mis à jour le :13 septembre 2018

Les personnes présentant une déficience intellectuelle se déplacent rarement seules, limitées par des obstacles environnementaux (accessibilité, réticence de l’entourage...) et par des facteurs d’ordre cognitif et émotionnel.

La compréhension des mécanismes cognitifs et émotionnels des personnes présentant une déficience intellectuelle autorise à penser qu’il est possible d’améliorer leurs capacités à se déplacer seules.

Publié le: 25 février 2018
Mis à jour le :21 juin 2018

Le polyhandicap (PLH) est une affection chronique qui se définit par l’association d’une déficience mentale profonde et d’un déficit moteur grave entraînant une mobilité réduite et une réduction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation.

La présence d’une personne polyhandicapée dans une famille modifie profondément la vie des proches aidants (parents, fratrie...). L’enquête qui a été menée auprès des familles a permis de documenter leur vécu et d’objectiver les difficultés rencontrées.

Publié le: 02 janvier 2018
Mis à jour le :08 août 2018

La drépanocytose est une maladie génétique qui se caractérise par une modification de la forme des globules rouges. Elle entraîne une anémie et des douleurs chroniques aiguës, de graves infections bactériennes et des nécroses. Cette maladie atteint surtout les populations originaires d’Afrique et de ses diasporas, de certaines régions méditerranéennes, du Moyen-Orient et d’Asie.

À l’occasion d’une étude sur la drépanocytose, maladie génétique résultant d’une mutation de l’hémoglobine, les chercheurs montrent les difficultés rencontrées par les jeunes patients lorsqu’ils passent de la médecine pédiatrique à la médecine pour adulte.

Publié le: 30 novembre 2017
Mis à jour le :21 juin 2018

L’objectif principal de cette étude était de réaliser le suivi à sept ans des 65 enfants survivants de la cohorte TGE (Traumatisme grave de l’enfant) qui avaient été évalués de manière exhaustive à 1, 3, 6, 12 et 24 mois de leur traumatisme crânien (TC) sévère.

Les enfants ayant subi un traumatisme crânien sévère conservent un niveau de handicap et de dépendance relativement élevé qui nécessiterait un suivi et un accompagnement à très long terme.

Publié le: 31 juillet 2017
Mis à jour le :22 mai 2018

Après une lésion cérébrale acquise, telle qu’un accident vasculaire ou un traumatisme craniocérébral, les troubles cognitifs et comportementaux peuvent entraîner des limitations d’activité sévères et des restrictions de participation (ex. : difficulté pour s’orienter dans le métro, pour gérer les tâches domestiques).

Pour explorer l’évolution des capacités et des performances des personnes cérébrolésées à la suite d’un programme de réadaptation, il est nécessaire de définir le programme de réadaptation, de choisir des outils de mesures situationnels validés et d’évaluer la capacité et la performance des personnes cérébrolésées lors de situations concrètes.

Publié le: 01 mars 2017
Mis à jour le :05 septembre 2018

L’objectif de cette recherche était d’analyser l’impact des transformations du cadre légal, budgétaire et administratif sur les trajectoires des individus soignés en psychiatrie.

La reconnaissance du handicap psychique dans la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » a profondément modifié le cadre légal, budgétaire et administratif dans lequel évoluent les personnes soignées en psychiatrie.

Publié le: 28 février 2017
Mis à jour le :22 mai 2018

Les troubles auxquels s’intéresse cette étude sont les troubles de l’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) et les troubles psychologiques (troubles des conduites, troubles émotionnels et troubles envahissants du développement).

Les troubles psychologiques et de l’apprentissage sont d’origine multifactorielle et peuvent avoir des conséquences très lourdes. Le projet DYSEDEN a exploré les déterminants de ces troubles ainsi que leurs liens potentiels afin de pouvoir mieux les prévenir et les gérer.

Publié le: 01 février 2017
Mis à jour le :02 octobre 2018

Le Pemphigus appartient aux maladies appelées dermatoses bulleuses et fait partie des maladies rares. Il s’attaque aux muqueuses et à la peau et cause des lésions sous forme de bulles ou de croûtes. La prise en charge thérapeutique peut être longue.

En se mettant à l’écoute de la parole des personnes atteintes du Pemphigus, maladie rare de la peau, les chercheurs montrent comment ces personnes vivent avec leur maladie, quelles sont les difficultés qu’elles rencontrent, comment elles se perçoivent, comment elles s’adaptent à la maladie dans leur vie quotidienne.

Publié le: 11 septembre 2016
Mis à jour le :22 mai 2018

Les TOC figurent parmi les troubles de santé mentale les plus invalidants. Les thérapeutiques usuelles des TOC agissent sur la personne et visent la réduction du handicap par la réduction de la pathologie. Dans le cas de TOC sévères et résistants à cette approche thérapeutique, la spirale d’aggravation du trouble peut avoir des répercussions personnelles, sociales et professionnelles extrêmes.

Les chercheurs montrent que des dispositifs techniques conçus spécifiquement avec, par et pour les personnes diminuent significativement le retentissement fonctionnel du TOC.

Retour en haut