Design et politiques de l’autonomie

Publié le : 15 mars 2017-Mis à jour le : 15 mars 2017

Avec le soutien de la CNSA, le Département du Gard va développer, entre 2016 et 2018, une démarche de design social pour mettre en œuvre certaines orientations de son schéma de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.

Qu’est-ce que le design social ?

Appliqué aux politiques publiques, le design social (ou design de services) est une méthode pour concevoir, avec les citoyens, des politiques publiques plus adaptées aux usages. Le design social répond à une double exigence: disposer de services répondant aux besoins des personnes et dont elles sont parties prenantes de bout en bout. L’objectif est d’améliorer la performance des services publics rendus à l'usager/citoyen.

L'innovation au service des politiques de l’autonomie dans le Gard

Le Département du Gard souhaite mettre en œuvre certaines orientations de son schéma de l’autonomie des personnes âgées et personnes handicapées 2016-2020 de façon innovante, en appliquant la méthode du design social. Il va notamment impliquer les Gardois pour :

  • renforcer l’attractivité des accueils de jour
  • améliorer l’accès à l’information autour du vieillissement pour deux « publics cibles » : les 60/75 ans et les aidants
  • déterminer une modalité d’intervention pour accompagner les personnes handicapées en attente de places en établissement

Le design social sera également expérimenté pour concrétiser cinq autres actions du schéma de l’autonomie.

Le Département entend ainsi améliorer l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie en optimisant la pertinence, la qualité et l’efficience des dispositifs. À la demande de la CNSA, le Département du Gard devra réaliser un guide du design social pour permettre à d’autres départements d’appliquer cette méthode.

L’expertise scientifique de l’université de Nîmes, qui propose depuis 2010 d’un master II Design Innovation Société, sera mobilisée pour chaque démarche de design.

Comment s’expérimente une action de design social ?

Pour chaque action à conduire, l’équipe de designers reproduit les mêmes étapes :

  1. Faire une veille sur le sujet pour vérifier comment d’autres collectivités aux problématiques semblables les ont résolues.
  2. S’immerger pour analyser les comportements des usagers du service, leurs pratiques. Par exemple, pour l’action consistant à renforcer l’attractivité de l’accueil de jour, l’équipe pourra se rendre dans des accueils de jour pour observer et questionner les usages.
  3. Imaginer des solutions avec des usagers et des professionnels lors d’un atelier de co-création.
  4. Développer des prototypes et les tester auprès des usagers.
  5. Échanger avec les usagers et ajuster les prototypes jusqu’à aboutir à une solution définitive satisfaisante pour tous.
  6. Évaluer la solution mise en œuvre.

Pourquoi la CNSA soutient-elle ce projet ?

Pour ce projet, le Département du Gard bénéficie d’une subvention de la CNSA de 80 000 euros. La Caisse a choisi de soutenir ce projet, car il illustre et concrétise la volonté de son Conseil. En effet, en 2013, le Conseil de la CNSA avait formulé 31 préconisations pour affirmer la citoyenneté de tous.

 

Retour en haut