VIH et handicap : le guide d’appui aux pratiques des MDPH est paru

Publié le : 06 avril 2017-Mis à jour le : 19 avril 2017

En France,  le nombre de personnes vivant actuellement avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est estimé à près de 150 000. L’infection par le VIH peut avoir des conséquences plus ou moins importantes sur les différents aspects de la vie quotidienne des personnes. Ces répercussions sont à l’origine de situations de handicap qui amènent ces personnes à faire valoir leurs droits auprès des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Ce guide s’inscrit dans la logique d’appui aux pratiques de leurs équipes et vise à développer une culture commune à l’ensemble des acteurs concernés par l’évaluation des situations individuelles des personnes vivant avec le VIH, en vue de leur compensation.

Élaboré dans le cadre d’un groupe de travail, ce guide n’a pas pour objet de fixer une procédure unique d’évaluation des situations, d’identification des besoins et d’élaboration de réponses, mais vise à offrir un premier niveau de réponses aux difficultés rencontrées et aux questions posées par les équipes pluridisciplinaires des MDPH.

Les objectifs principaux de ce document sont les suivants :

  • améliorer les connaissances des équipes pluridisciplinaires des MDPH sur le VIH et sur ses conséquences potentiellement handicapantes ;
  • indiquer aux équipes pluridisciplinaires des MDPH et à leurs partenaires les éléments nécessaires pour l’évaluation des situations et l’identification des besoins des personnes vivant avec le VIH ;
  • aider à l’élaboration des réponses par rapport aux besoins identifiés en tenant compte du projet de vie de la personne concernée ;
  • harmoniser les pratiques.

Ce guide est destiné en priorité aux professionnels de MDPH, membres de l’équipe pluridisciplinaire. Il s’adresse également à leurs partenaires, accompagnant les personnes handicapées ou intervenant auprès d’elles. La mise en œuvre des missions des MDPH dépend des relations nouées avec ces partenaires. Leur compréhension des missions et des limites des MDPH, de la répartition des rôles de chacun ainsi que du juste niveau d’information à communiquer a un impact considérable sur la collaboration et la coopération qui sont nécessaires pour assurer la qualité des services et des propositions de réponses apportés.

Sur le même thème

Retour en haut