Ouverture du premier Village répit familles pour les personnes âgées en perte d'autonomie et leurs aidants

Publié le : 25 septembre 2015-Mis à jour le : 21 juillet 2017

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a inauguré lundi 21 septembre, à l’occasion de la 22ème Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, le premier Village Répit Familles (VRF) pour personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches aidants. Un projet soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Situé à Fondettes, en Indre-et-Loire, le Village répit familles (VRF) réunit en un même lieu une structure d'hébergement temporaire pour personnes âgées dépendantes et une structure d’accueil pour leurs proches aidants. L’établissement permet aux aidants familiaux de prendre un temps privilégié avec leurs proches âgés en perte d’autonomie, en partant conjointement en vacances. Le projet s’inscrit dans une dynamique d’innovation sociale, et vient compléter les initiatives mises en place dans le cadre du plan Maladies neuro-dégénératives 2014-2019 (PMND).

Au cœur du dispositif VRF : une plateforme d’évaluation et d’aide à la réservation

Les spécificités liées au concept du VRF nécessitent des approches différenciées pour l’aidé et pour l’aidant lors de la préparation des séjours. Une plateforme dédiée, utilisable pour toutes les structures adhérentes au concept VRF, a ainsi été mise en place afin d’informer au mieux les aidants quant aux solutions d’accompagnement leur étant proposées et d’aider les familles à préparer leur séjour.

Cette plateforme joue le rôle de centrale de réservation, de facilitateur et d’organisateur entre les aidants et les différents services concernés par la réalisation du séjour. Expérimentée sur trois années, l’interface a été en partie cofinancée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) au titre de la section V de son budget.

Sur le même thème

Retour en haut