CNSA.fr

Tiers lieux

La CNSA incite les gestionnaires d’EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et de résidence autonomie à ouvrir et à valoriser leur établissement sur le territoire, en inventant avec leurs voisins et l’ensemble des acteurs de la vie locale des activités et des services qui favorisent le lien social. Elle finance, via les agences régionales de santé et les caisses régionales de l’Assurance retraite, la création et l’aménagement de tiers-lieux en EHPAD et en résidence autonomie afin de transformer l’offre d’établissements.

Un tiers-lieu est un lieu inspirant et stimulant pour les résidents de l'EHPAD ou de la résidence autonomie, une « place du village » qui fait entrer dans l'établissement des personnes et des activités inédites : couture, maraîchage, gym douce ou théâtre, café associatif, échanges de services… Il répond aussi aux besoins d’animation de la vie locale du territoire. Le principe est simple : chercher des complices locaux et imaginer ensemble un lieu, dans l’enceinte de l’établissement, qui soit librement accessible aux résidents comme aux habitants des environs et qui permette les échanges, les rencontres, les animations entre personnes de tous âges.

Financer un tiers-lieu

Depuis 2022, les projets d’EHPAD financés par la CNSA et les agences régionales de santé au titre du plan d’aide à l’investissement (PAI) doivent obligatoirement proposer une forme d’ouverture sur l’extérieur. Les projets de tiers-lieu peuvent donc être financés dans ce cadre, dès lors qu’ils répondent aux critères d’éligibilité du PAI. Ces critères figurent dans l’instruction du 25 avril 2022 relative à la mise en œuvre du plan d’aide à l’investissement des établissements et services pour personnes âgées.  

Comment financer mon projet de tiers-lieu en EHPAD ?  

Entre 2022 et 2024, la CNSA consacre 2,5 millions d’euros par an à l’aide à la création de tiers-lieux en EHPAD en dehors d’une opération de réhabilitation globale de l’établissement. Ces financements permettent de soutenir :

  • la restructuration, la conception, l’aménagement et/ou la mise aux normes de la partie  de l’EHPAD dédiée au tiers-lieu ainsi que les travaux visant à faciliter l’accès direct par  l’extérieur de la partie de l’EHPAD dédiée au tiers-lieu ;
  • les prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les travaux à réaliser ;
  • l’équipement du tiers-lieu ;
  • les prestations intellectuelles et de développement social local permettant de structurer  le projet de tiers-lieu (design social, organisation des partenariats, dispositifs de participation, conception du programme nécessaire à l’animation du lieu. 
ARSNombre d'EHPAD 50% habilités à l'aide sociale202220232024
Auvergne-Rhône-Alpes719373 333373 333373 333
Bourgogne-Franche-Comté321166 676166 676166 676
Bretagne377195 753195 753195 753
Centre-Val de Loire210109 040109 040109 040
Grand est400207 696207 696207 696
Hauts-de-France306158 887158 887158 887
Ile-de-France297154 214154 214154 214
Normandie220114 233114 233114 233
Nouvelle Aquitaine500259 620259 620259 620
Occitanie591306 870306 870306 870
Pays de la Loire377195 753195 753195 753
Provence-Alpes-Côte d'Azur256132 925132 925132 925
Total hors Corse et Outre-mer4 5742 375 0002 375 0002 375 000
Corse1925 00025 00025 000
Guadeloupe1825 00025 00025 000
Guyane425 00025 00025 000
Réunion1625 00025 00025 000
Martinique2125 00025 00025 000
Total Corse et Outre-mer78125 000125 000125 000
Total global4 6522 500 0002 500 0002 500 000

À noter

Si vous avez un projet de tiers-lieu dans votre EHPAD, renseignez-vous auprès de votre agence régionale de santé. 

Pour être éligible à ce financement, le projet :

Un dossier spécifique de demande d’aide (docx, 1.67 Mo) est disponible.

À noter

Certaines agences régionales de santé débloquent parfois des financements propres pour soutenir davantage de projets, ou à des conditions différentes : renseignez-vous auprès de votre agence régionale de santé.

Comment financer un projet de tiers-lieu en résidence autonomie ?

Entre 2022 et 2024, la CNSA et l’Assurance retraite consacre 1,5 million d’euros par an à l’aide à la création de tiers-lieux en Résidence Autonomie.

Ces projets de tiers-lieux sont financés à hauteur de  25 000 € à 150 000 €. 

Les projets doivent être soumis dans le cadre d’un appel à projets national lancé par l’Assurance retraite et la CNSA.  

Pour être éligible à ce financement, le projet de tiers lieux devra obligatoirement :

À noter

Si vous avez un projet de tiers-lieu dans votre Résidence Autonomie, renseignez-vous auprès de votre CARSAT. 

Outils et ressources pour créer et faire vivre un tiers-lieu 

Le guide méthodologique

Le guide méthodologique (pdf, 1,93 Mo) présente avec pédagogie et en toute transparence les leviers à actionner et les freins à lever pour concrétiser un projet de tiers-lieu en EHPAD ou en résidence autonomie. Il a été réalisé à partir d'échanges réguliers avec les porteurs de projets lauréats de l'appel à projets de la CNSA.

La boite à outils

Issue du travail de centralisation de ressources de la Coopérative Tiers-Lieux, cette boîte à outils contient de nombreux documents de type administratif, conventionnement, pilotage économique, dynamiques de coopération, fonctionnement et interfaces. 

> Retrouvez la boîte à outils

Retour sur les 25 projets expérimentaux financés par la CNSA

La CNSA a financé 25 projets de tiers-lieux déposés par des EHPAD. Retour sur ces projets :

Panorama des 25 tiers-lieux expérimentaux en EHPAD (PDF, 2.85 Mo) 

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis.