Formation des professionnels des établissements médico-sociaux : de nouveaux objectifs

Publié le : 04 janvier 2019-Mis à jour le : 08 janvier 2019

La CNSA renouvelle ses conventions avec les organismes collecteurs de fonds de la formation pour les professionnels des établissements médico-sociaux. Objectifs : développer des formations en lien avec les évolutions du secteur, offrir des modalités pédagogiques innovantes, intégrer l’expertise des aidants et des personnes âgées ou handicapées dans les programmes. 

Après avoir conventionné avec les acteurs de la formation professionnelle pour les intervenants des services à domicile, la CNSA renouvelle ses partenariats avec Actalians, l’ANFH et UNIFAF, pour financer les parcours de formation des professionnels des établissements et services médico-sociaux pour personnes âgées ou personnes handicapées : aides-soignants, accompagnants éducatif et social, éducateurs spécialisés, infirmiers, … Le partenariat avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) a déjà été reconduit pour l’année 2018.
 
Ces conventions 2018-2020 permettent de financer des formations professionnalisantes thématiques pour accompagner l’évolution des compétences des professionnels en fonction:
 
  • de l’évolution des besoins des personnes : la prise en charge de la douleur, l’accompagnement de la fin de vie, la bientraitance…
  • des besoins particuliers de certaines déficiences ou pathologies, comme le handicap rare, les maladies neurodégénératives, les personnes handicapées vieillissantes, la prise en charge des personnes polyhandicapées, l’autisme et les troubles neuro-développementaux, les troubles psychiques …
  • et, pour la première fois, en fonction de la transformation et à l’organisation du secteur : formation au développement de la coordination des parcours de vie et de soins (démarche « réponse accompagnée pour tous »), formation des IDE coordinatrices en EHPAD, articulation des aides et des soins à domicile en lien avec les SPASAD, collaboration entre établissement et domicile, collaboration entre l’hospitalisation à domicile et les ESMS…
Autres nouveautés de ces partenariats :
 
  • le soutien à des formations croisées ;
  • la promotion et la mise en œuvre de modalités pédagogiques innovantes telles que l’analyse des pratiques, des formations in situ, des formations en e-learning, des serious games 
  • le recours à des témoignages médiatisés d’usagers qui contribueront à faire évoluer les perceptions du handicap et de la perte d’autonomie ; 
  • la prise en compte de l’expertise des aidants ;
  • des actions ciblées pour les professionnels exerçant en outre-mer : certains parcours de formation seront proposés en e-learning;
  • le souhait de développer les synergies entre acteurs et les synergies régionales avec les agences régionales de santé et les conseils départementaux notamment. 
Comme les précédents, ces partenariats prévoient également de financer des parcours d’accès à certaines qualifications dans les filières-métiers de l’éducatif et du soin par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou par la voie de la formation qualifiante complète.
 
L’engagement financier de la CNSA porte sur 2018-2019. Le montant alloué en 2020 à chaque partenaire sera défini par avenant, au regard des évolutions à venir de la formation professionnelle et des réalisations des deux premières années.  
 
Pour les deux premières années de la convention, la CNSA allouera 8, 659 millions d’euros à UNIFAF, 9 millions d’euros à l’ANFH et 4,841 millions d’euros à Actalians. 
 
Les partenariats avec l’ANFH et UNIFAF prévoient également des actions d’amélioration de la qualité de vie au travail pour les professionnels exerçant dans les établissements et services médico-sociaux : 
  • cofinancement de parcours de formation sur la qualité de vie au travail et la santé au travail : prévention et gestion de l’usure professionnelle, mise en place de démarche de prévention des risques professionnels…;
  • conseil en ressources humaines pour les dirigeants et les encadrants. 

Des formations pour encourager la scolarisation des élèves handicapés

Lancée en 2015, cette action de formation conjointe était destinée aux directeurs et aux professionnels des établissements et services médico-sociaux pour enfants, des établissements scolaires et des maisons départementales des personnes handicapées et aux inspecteurs d’académies. Ils se sont formés ensemble pour travailler à la personnalisation des parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap.
 
Objectifs : 
  • le développement d'une culture locale de partenariat et de coopération ;
  • la compréhension du rôle et des missions des différents acteurs, afin d’inscrire leur action dans une démarche partenariale et pluri professionnelle ;
  • impulser une dynamique territoriale afin que les acteurs locaux organisent d’autres formations conjointes.
Les dernières sessions de formation ont eu lieu au mois de juin 2018. Entre juin 2015 et juin 2018, 132 sessions ont été organisées sur l’ensemble du territoire (métropole, Antilles, Guyane Réunion et Mayotte). Elles ont réuni environ 2 780 stagiaires, dont 1 150 participants d’établissements relevant d’UNIFAF.
 
Tout au long du projet, l’organisme de formation (l’INS HEA) et le CNFPT ont réalisé un bilan de l’action de formation. Chaque session a fait l’objet d’un bilan « à chaud », puis le CNFPT a réalisé une évaluation « à froid » du dispositif de formation en questionnant les participants 6 mois après la formation.
 
Selon les coopérations existantes sur les territoires, les effets de la formation varient. Dans les territoires où les acteurs coopéraient déjà, la formation a permis de renforcer de manière concrète la dynamique. Dans ceux où les acteurs travaillent de manière plus isolée, la formation a été l’occasion d’échanger, de mieux comprendre les périmètres d’action de chacun, mais elle n’a pas suffi à modifier les pratiques et à instaurer une véritable dynamique de coopération. Tous les stagiaires indiquent avoir apprécié la mixité des formations.
 
  • Actalians est l’organisme paritaire collecteur agréé des professionnels libéraux et ceux des établissements privés 
  • L’ANFH est l’OPCA des professionnels de la fonction publique hospitalière.
  • UNIFAF est l’OPCA des professionnels de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif.
  • Le CNFPT est le centre national de la fonction publique territoriale. 

Articles sur le même thème

Retour en haut