Aller au contenu principal

CNSA.fr

Mode « Facile à lire et à comprendre » Les missions de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie

Qu'est-ce que la CNSA ?

 

La CNSA est la Caisse Nationale de Solidarité 
pour l’Autonomie.

La CNSA existe depuis 2005.

La CNSA a été créée :

Pour financer les solutions pour l’autonomie
des personnes âgées 
et des personnes en situation de handicap

Par exemple la CNSA finance :

 

  • l’Allocation Personnalisée d’Autonomie - APA,
  • les MDPH,
  • les établissements et services médico-sociaux.

Pour permettre à toutes les personnes âgées 
et à toutes les personnes en situation de handicap
d’avoir les aides nécessaires 

 

Depuis sa création, 
les missions de la CNSA ont beaucoup changé.

En 2021, la CNSA devient 
la branche Autonomie de la Sécurité Sociale.

Une branche est un service de la Sécurité Sociale.

Cette branche s’occupe de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. 

 

La CNSA veut :

 

  • éviter la perte d’autonomie
  • éviter que le handicap devienne plus grave  

 

La CNSA fait tout pour compenser la perte d’autonomie 
et le handicap.

Compenser cela veut dire trouver des solutions 
pour faciliter la vie de tous les jours.

Pour aider à l’autonomie des personnes âgées 
et des personnes en situation de handicap,

la CNSA travaille avec :

  • les Agences Régionales de Santé - ARS, 
  • les départements,
  • les MDPH ce sont les Maisons Départementales 
    des Personnes Handicapées,
  • les MDA ce sont les Maisons Départementales 
    de l’Autonomie.

Quelles sont les missions de la CNSA ?

 

Les missions de la CNSA sont écrites dans la loi.

Ses missions sont :

 

Gérer l’argent de la branche Autonomie 

La branche Autonomie de la Sécurité sociale 
prévoit des dépenses pour aider les personnes âgées
ou les personnes en situation de handicap. 

La CNSA vérifie :

 

  • si elle a assez d’argent pour ces dépenses,
  • si ces dépenses sont bien utilisées.

 

Les dépenses doivent répondre aux besoins des personnes.

 

Permettre à toutes les personnes âgées 
et à toutes les personnes en situation de handicap 
d’avoir les aides nécessaires

Beaucoup de services aident les personnes âgées 
et les personnes en situation de handicap.

Par exemple :

  • les MDPH,
  • les départements.

Les MDPH et les MDA s’occupent des demandes d’aides :

 

  • des personnes âgées,
  • des personnes en situation de handicap.

La CNSA aide les MDPH et les MDA à répondre 
de la même façon à toutes les demandes.

La CNSA guide et organise ces services.

Pour cela la CNSA réunit des informations :

  • sur les besoins des personnes,
  • sur les services disponibles.

 

La CNSA garde toutes ces informations 
dans des ordinateurs.

Ensuite, elle partage les informations avec les MDPH, 
les ARS et les départements.

Beaucoup de services et de professionnels travaillent 
pour aider les personnes âgées 
et les personnes handicapées.

La CNSA partage son savoir-faire 
avec ces services et ces professionnels.

La CNSA forme aussi les professionnels 
qui travaillent dans ces services. 

Payer et guider les services d’aide

La CNSA paye et guide les services pour aider les gens.

Elle donne l’argent de manière juste dans tout le pays.

Cet argent est utilisé :

 

  • pour éviter la perte d’autonomie,
  • pour éviter que les personnes restent seules,
  • pour les établissements et les services d’accompagnement,
  • pour les services qui aident les proches 
    des personnes qui perdent leur autonomie.

 

Donner des informations aux personnes âgées, 
aux personnes en situation de handicap 
et aux proches qui s’occupent d’eux 

La CNSA gère les sites internet : 

 

  • pour-les-personnes-agees.gouv.fr,
  • monparcourshandicap.gouv.fr

 

Ces sites donnent des informations de confiance.
Les informations sont simples et claires.

Il y a des listes de services qui aident les personnes 
en perte d’autonomie.

La CNSA fait tout pour simplifier les demandes :

  • des personnes âgées,
  • des personnes en situation de handicap,
  • des proches qui s’occupent d’eux.

Donner de l’argent pour les nouvelles solutions

La CNSA donne de l’argent :

 

  • pour des projets de recherche,
  • pour des nouveaux projets.

 

Ces recherches permettent de :

  • mieux connaître les besoins des personnes,
  • inventer de nouvelles solutions 
    pour aider les personnes en perte d’autonomie.

 

Réfléchir sur les nouvelles façons 
d’aider à l’autonomie
 

Les personnes en perte d’autonomie sont accompagnées :

  • chez elles,
  • dans des établissements. 

La CNSA travaille sur de nouvelles façons 
d’accompagner les personnes en perte d’autonomie.

Ces nouvelles solutions doivent répondre aux souhaits 
des personnes âgées ou en situation de handicap.

 

Rendre les métiers d’aide aux personnes 
plus intéressants

Beaucoup de professionnels travaillent 
pour accompagner les personnes âgées 
et les personnes en situation de handicap.

Ce travail et difficile.

La CNSA essaie de rendre ce travail plus intéressant.

Elle aide les professionnels à travailler différemment.

La CNSA propose des formations.

Ces formations aident les professionnels 
à devenir meilleurs dans leur travail.

 

L’organisation de la CNSA

La CNSA est organisée en groupes différents.

Ces groupes travaillent ensemble.

Ces groupes sont appelés des directions et des instances.

 

Quelles sont les directions de la CNSA ?

 

Les directions ce sont les groupes qui gèrent la CNSA.

Ces directions sont :

 

La direction générale

La loi donne des missions à la CNSA.

La direction générale donne les ordres 
pour faire ce que dit la loi.

Elle vérifie :

 

  • que tout fonctionne bien,
  • que la loi est respectée.

 

Le secrétariat général

 

Le secrétariat général s’occupe des affaires de tous les jours.

Il s’occupe :

  • des employés de la CNSA,
  • de l’organisation de la CNSA.

La direction comptable

La direction comptable s’occupe de l’argent.

Elle tient les comptes.

Elle vérifie les dépenses.

 

La direction de l'accès aux droits et des parcours

Les personnes âgées, les personnes handicapées
et leurs proches ont des droits.

Elles peuvent avoir des aides 
pour vivre comme elles veulent.

Cette direction fait en sorte 
que les personnes reçoivent bien ces aides.

 

La direction de l'appui au pilotage de l'offre

Cette direction aide à créer de meilleures façons d’accompagner les personnes.

Les personnes préfèrent souvent rester chez elles.

La direction encourage les accompagnements :

 

  • qui respectent les choix des personnes,
  • qui sont adaptés aux besoins des personnes.

 

La direction du financement de l'offre

Cette direction donne l’argent pour payer les services
et les établissements :

 

  • pour les personnes âgées,
  • pour les personnes en situation de handicap.

 

La direction de l’information des publics 
et de la communication

Cette direction s’occupe des informations :

 

  • pour toutes les personnes,
  • pour les professionnels qui accompagnent 
    les personnes en perte d’autonomie.

 

La direction des systèmes d'information

Cette direction s’occupe des ordinateurs de la CNSA.
Elle partage les informations avec les ordinateurs :

 

  • des agences régionales de santé - ARS,
  • des services des départements,
  • des MDPH,
  • des MDA.

 

La direction de la prospective et des études

La prospective c’est essayer de prévoir 
l’évolution des besoins.

Cette direction essaie d’améliorer les connaissances 
sur le handicap et sur la perte d’autonomie.

Elle aide la CNSA à prendre les bonnes décisions.

 

Quelles sont les instances de la CNSA ?

 

Les instances ce sont des groupes :

 

  • qui décident comment la CNSA utilise son argent,
  • qui donnent des conseils à la CNSA.

 

Le Conseil de la CNSA

Le conseil de la CNSA :

  • décide comment est dépensé l’argent de la CNSA,
  • choisit le chemin à suivre pour réaliser les objectifs.

 

Au conseil il y des représentants :

 

  • d’associations qui travaillent pour les personnes âgées 
    et les personnes en situation de handicap,
  • des départements,
  • des syndicats, ce sont des groupes de travailleurs 
    qui se rassemblent pour défendre leurs droits,
  • du gouvernement et des députés,
  • de groupes qui essaie d’améliorer la vie 
    des personnes âgées et des personnes handicapées, 
  • des services de la Sécurité sociale.

Il y a aussi trois personnes connues pour leur travail 
sur le handicap et les personnes âgées.

 

Le Conseil scientifique

Dans le Conseil scientifique il y a : 

  • des professeurs,
  • des experts.

 

Ces personnes savent beaucoup de choses sur le handicap 
et sur les personnes âgées. 

Ces personnes donnent des conseils à la CNSA.

Ces conseils aident la CNSA à prendre de bonnes décisions.

 

La CNSA travaille 
avec d’autres pays d’Europe

La CNSA est membre du réseau social européen

Depuis mars 2013, la CNSA fait partie d’un groupe. 

Ce groupe s’appelle le Réseau social européen.

Ce groupe réunit 80 organisations importantes.

Ces organisations travaillent pour aider les personnes 
dans toute l’Europe.

La CNSA partage des idées et des expériences 
pour améliorer l’accompagnement de la perte d’autonomie.

La CNSA peut proposer des nouvelles formes d’accompagnement qui existent dans d’autres pays d’Europe.

 

La CNSA membre de la Représentation européenne 
des institutions françaises de sécurité sociale

En mai 2022, la CNSA a rejoint un groupe.
Ce groupe s’appelle Représentation européenne 
des institutions françaises de sécurité sociale.

 

Ce groupe réunit tous les services de la Sécurité sociale 
en France.

Les missions du groupe sont :

 

  • de faire connaître aux pays de l’Europe 
    le fonctionnement la Sécurité sociale en France,
  • de surveiller les règles européennes 
    qui peuvent changer le fonctionnement 
    de la Sécurité sociale en France,
  • d’alerter la Sécurité sociale en France 
    des changements en Europe.

 

 

falc-icone

Certains articles ont été transcrits selon les règles européennes pour une information "Facile à lire et à comprendre" (FALC), portées par l'Unapei et l'association Nous aussi en France. Ces articles sont identifiés par le logo officiel. Pour plus d'informations sur la méthode, consultez le site de l'UNAPEI.