Le Conseil de la CNSA élit sa nouvelle présidente et échange avec les ministres, Agnès Buzyn et Sophie Cluzel

Publié le : 24 octobre 2017-Mis à jour le : 09 novembre 2017

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont installé le nouveau Conseil de la CNSA le 23 octobre 2017. Lors de cette séance extraordinaire, le Conseil a élu sa nouvelle présidente. Marie-Anne Montchamp, ancienne secrétaire d’État, succède à Paulette Guinchard.

Ce Conseil accueillait également les personnalités qualifiées Josef Schovanec et Philippe Denormandie. Il était le premier auquel participait la nouvelle directrice de la CNSA, Anne Burstin, nommée le 23 septembre.

Élection de Marie-Anne Montchamp    

Marie-Anne Montchamp a été largement élue présidente (avec 70 voix sur 73 exprimées). Après son élection, madame Montchamp, qui a porté la loi du 11 février 2005 et reste très attachée à ce champ des politiques publiques, a déclaré vouloir faire vivre la CNSA dans l’esprit de ses fondateurs. Elle a souligné la force de sa composition plurielle et de son caractère innovant dans le système de protection sociale, qui doivent avoir valeur d’exemple : « La pluralité de notre Conseil qui réunit associations, partenaires sociaux, départements et État est une force et en même temps un défi. Il nous appartient d’en démontrer toujours plus la pertinence pour notre système de protection sociale, dans le champ de l’autonomie et au-delà ». Elle a conclu son discours en affirmant que les politiques en direction des personnes âgées et des personnes handicapées ne peuvent pas être des politiques « subsidiaires ».

Échanges avec les ministres

Le Conseil a exprimé sa grande satisfaction de pouvoir échanger avec Agnès Buzyn, venue présenter une feuille de route ambitieuse pour les personnes âgées, et avec Sophie Cluzel, qui a réaffirmé sa volonté de transformation massive de l’offre au service d’une société plus inclusive. Les membres du Conseil ont témoigné leur attachement aux grands chantiers engagés tant dans le secteur du handicap que dans celui du grand âge et ont fait valoir quelques points de vigilance.

Les membres ont fait part de leurs préoccupations quant à la réforme de la tarification des EHPAD, à l’utilisation de la CASA et au reste à charge pour les personnes hébergées. Ils ont relevé les conditions d’exercice parfois difficiles des professionnels et les difficultés d’attractivité des métiers du secteur qui peuvent en découler. Le rapprochement de la HAS et de l’ANESM a fait l’objet d’une attention particulière. Par ailleurs, les départements ont fait part de leur volonté de s’inscrire de façon concertée dans la mise en œuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et dans la stratégie quinquennale d’évolution de l’offre pour les personnes handicapées.

Le Conseil a également exprimé ses attentes à l’égard de la stratégie nationale de santé à partir d’une contribution de la CNSA. Cette contribution enrichie sera rendue publique prochainement.

La prochaine réunion du Conseil est programmée le 21 novembre. Elle aura notamment à l’ordre du jour le vote du budget prévisionnel 2018 de la Caisse.

Une biographie des trois personnalités qualifiées est disponible dans le communiqué de presse.

A télécharger

Discours de Marie-Anne Montchamp ( DOCX, 17.17 Ko )

Ailleurs sur le web

Communiqué conjoint d'Agnès Buzyn et Sophie Cluzel
Retour en haut