Rapports de nos partenaires

1 - 10 résultats affichés sur 54
Affiner par :(rechargement automatique de la page)
Recherche sur les parcours institutionnels des publics accompagnés en ITEP (ZIP, 4.1 Mo)
La recherche conduite visait à répondre aux questions suivantes : • Quels parcours observe-t-on chez les jeunes en ITEP ? • Quelles réponses institutionnelles et territoriales ? • Quels partenariats locaux peuvent consolider l’accompagnement de ces jeunes ? • Comment les jeunes et leur famille vivent-ils ces situations ? • Comment les jeunes entrent-ils en ITEP et que font-ils à leur sortie ?
Publié le :08 février 2017
Mis à jour le :09 mai 2017
Rapport d'évaluation des dispositifs MAIA (ZIP, 4.82 Mo)
Généralisés en 2011, la méthode et les dispositifs MAIA ont fait l’objet d’une évaluation nationale en 2016. Le dossier se compose du rapport final et de 4 annexes : l'analyse documentaire, l'enquête exhaustive auprès de l’ensemble des MAIA et élaboration d’une typologie MAIA, l'enquête qualitative auprès des agences régionales de santé et de conseils départementaux, l'enquête sur la gestion de cas.
Vivre avec une maladie rare en France. Aides et prestations - décembre 2016 (PDF, 883.6 Ko)
Les maladies rares touchent un nombre restreint de personnes et entraînent des difficultés spécifiques liées à cette rareté. Les personnes atteintes de maladies rares souffrent souvent de maladies chroniques et invalidantes, pouvant provoquer un handicap. Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’aides financières et humaines, qui sont listées et décrites dans ce document, initialement créé dans le cadre d’une convention entre la Direction générale de la santé et l’INSERM pour la mise en oeuvre de l’axe 3 du premier plan national Maladies rares (2005-2008) relatif à l’accès à l’information. Sa mise à jour régulière entre aujourd’hui dans l’application de l’axe A-7 du deuxième plan national Maladies rares (2011-2014/prolongation 2016) relatif à l’accès à l’information et à sa diffusion. Le document a été conçu par un comité éditorial multidisciplinaire composé par des représentants de la Direction générale de l’offre de soins, de la Direction générale de la cohésion...
Publié le :17 novembre 2016
Mis à jour le :17 novembre 2016
Guide : proposer un service de répit à domicile pour les aidants (PDF, 3.19 Mo)
Sur la base de son expérience, l’association Répit Bulle d’air Rhône-Alpes publie un guide méthodologique pour aider les porteurs de projets à mettre en place un service de répit à domicile pour les aidants.
Publié le :15 novembre 2016
Mis à jour le :15 novembre 2016
Incontinence urinaire : retrouvez une vie ordinaire (PDF, 888.14 Ko)
Au moins 3 millions de personnes sont victimes de fuites urinaires en France. Femmes, hommes, jeunes ou seniors... Quelles sont les causes de ces désagréments ? Et surtout, quels sont les moyens efficaces pour retrouver une vie sereine sans craindre l'accident ? Notre guide vous dit tout.
Publié le :20 juillet 2016
Mis à jour le :20 juillet 2016
La CNSA a conduit en 2014 et 2015, avec le cabinet Ersnt et Young en partenariat avec Opinion Way, une étude sur les conditions d’attribution de l’APA et de la PCH. Cette étude comprend quatre rapports : un rappport sur l'APA ; un rapport sur la PCH ; un rapport d'analyse des typologies organisationnelles ; une présentation des recommandations issues des ateliers de travail.
Publié le :12 juillet 2016
Mis à jour le :12 juillet 2016
L’étude nationale de coûts sur les prestations d'aide et d'accompagnement à domicile menée entre septembre 2014 et février 2016 sur un échantillon de 44 structures fait ressortir trois facteurs principaux de variation du coût horaire : la convention collective, la taille du service et le taux de présence à domicile. Elle met en évidence le fait que le volume des plans d’aide est fortement lié au niveau de dépendance des personnes et qu’ils présentent une certaine homogénéité par profil de public. Elle a été conduite par les cabinets Ernst et Young et Eneis conseil.
Enquête auprès des gestionnaires de cas - Lettre de l'observatoire de la Fondation Médéric Alzheimer (PDF, 2.37 Mo)
La fonction de gestionnaire de cas a été créée il y a quelques années, dans le cadre du 3 e Plan Alzheimer, pour répondre à un besoin de continuité du parcours de vie des personnes âgées. Leur rôle, en effet, consiste à évaluer les besoins de personnes ayant des problématiques d’une telle complexité que les réponses habituelles ne peuvent les résoudre, et à y apporter des solutions « sur mesure », au travers du plan de services individualisé. Pour ce faire, les gestionnaires de cas, issus des professions du champ sanitaire ou médico-social, reçoivent une formation spécifique. Mais, explorateurs aux confins de territoires souvent cloisonnés ou parfois, au contraire, trop imbriqués, leur mission constitue un défi. Qui sont ces professionnels ? Comment remplissent-ils leurs missions ? Quelles sont les difficultés auxquelles ils sont confrontés ? Cinq cent cinquante gestionnaires de cas, soit près de huit sur dix, ont participé à l’enquête menée par la Fondation Médéric Alzheimer, en...
Étude de la politique d’aide aux aidants et évaluation des dispositifs d’aide aux aidants subventionnés par la CNSA (PDF, 1.42 Mo)
Le présent rapport vise à fournir à la CNSA des recommandations pour la poursuite et l’adaptation de sa politique en matière d’aide aux aidants, aussi bien en termes d’actions d’accompagnement que de modalités de déploiement et d’articulation avec les autres acteurs, pour s’assurer qu’elle mène une politique pertinente, cohérente et bien articulée avec son environnement. Il doit notamment servir de fondement à une amélioration continue des modes d’intervention des sections IV et V du budget de la CNSA.
Publié le :04 décembre 2015
Mis à jour le :04 décembre 2015
La présente étude s’inscrit dans le cadre des travaux de la commission Normes et Moyens du Conseil de la Caisse nationale de la solidarité pour l’autonomie (CNSA). Elle a pour objet d’étudier l’impact des normes s’appliquant aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sur ces structures et doit permettre de fournir des éléments de compréhension du rapport entre le coût lié à ces normes et l’intérêt qu’elles représentent pour les personnes accueillies et de proposer, le cas échéant, des recommandations relatives à l’allègement de ces normes.
Retour en haut