1 - 10 résultats affichés sur 23
Affiner par :(rechargement automatique de la page)

Les Mémos de la CNSA présentent de façon synthétique et pédagogique « ce qu’il faut savoir » d’une action ou d’une mission de la CNSA sur un ou deux feuillets recto-verso illustrés.

 

Infographie Comment faire une demande de CMI lorsqu'on a moins de 60 ans (PDF, 65.89 Ko)
Publié le : 21 avril 2017
Mis à jour le : 21 avril 2017
Cette infographie explique comment faire une demande de carte mobilité inclusion (CMI) lorsqu'on a moins de 60 ans.
Infographie Comment faire une demande de carte mobilité inclusion (CMI) lorsqu'on a plus de 60 ans (PDF, 67.78 Ko)
Publié le : 21 avril 2017
Mis à jour le : 21 avril 2017
Cette infographie explique comment faire une demande de carte mobilité inclusion (CMI) lorsqu'on a plus de 60 ans.
Infographie Qu'est ce que la CMI ? (PDF, 77.75 Ko)
Publié le : 21 avril 2017
Mis à jour le : 21 avril 2017
CMI signifie carte mobilité inclusion. La CMI remplace les anciennes cartes. Il y a 3 CMI différentes : la CMI stationnement qui remplace progressivement l’ancienne carte de stationnement ;la CMI priorité qui remplace progressivement l’ancienne carte de priorité ; la CMI invalidité qui remplace progressivement l’ancienne carte d’invalidité. Elles donnent les mêmes avantages que les anciennes cartes. Elles sont attribuées sous les mêmes conditions que les anciennes cartes. Comme auparavant, il est possible de demander des CMI différentes. Pourquoi avoir créé la CMI ? La CMI est fabriquée par l’Imprimerie nationale (meilleure sécurisation des cartes, des délais de fabrication plus courts). A quoi sert la CMI ? Elle donne des avantages aux personnes handicapées et aux personnes âgées en perte d’autonomie, notamment pour faciliter leurs déplacements. Combien de temps la CMI est-elle valable ? La CMI peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans ou à titre définitif. La CMI est gratuite...
Mémo n°2 - Les concours versés aux départements par la CNSA - mai 2016 (PDF, 369.72 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 26 mai 2016
La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) rassemble l’essentiel des moyens de l’État et de l’assurance maladie consacrés à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Son budget exécuté 2015 s’élève à 22,4 milliards d’euros, dont 4,4 milliards issus de la contribution solidarité autonomie (CSA), de la contribution sociale généralisée (CSG), des droits de consommation sur les tabacs, dont l’arrêté du 30 avril 2015 fixe la répartition, et de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA), entrée en vigueur le 1er avril 2013.
Mémo n°5 - Le GEVA, guide d'évaluation des besoins de compensation des personnes handicapées  - juin 2015 (PDF, 318.26 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 26 mai 2016
Le GEVA constitue l’outil de référence national pour les équipes pluridisciplinaires des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) pour l’évaluation des besoins de compensation des personnes handicapées depuis le 6 février 2008. Plus qu’un outil, le GEVA est le support de cette démarche d’évaluation : il facilite le recueil et les échanges d’informations entre professionnels et permet de partager une vision commune d’une situation individuelle et des besoins qu’elle induit afin de préparer le plan personnalisé de compensation (PPC).
Mémo n° 6 - Les actions de la CNSA pour une meilleure adéquation entre les besoins des personnes et les aides techniques - 2016 (PDF, 179.12 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 06 juin 2016
Associées aux aides humaines, les aides techniques contribuent à l’autonomie et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. La prestation de compensation du handicap (PCH) et l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), versées par les départements, financent ces aides en partie ou en totalité. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) participe au financement des aides techniques dans le cadre des concours versés aux conseils départementaux pour l’APA et la PCH et apporte un appui aux départements et aux maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Le champ des aides techniques constitue un axe important de sa politique de soutien à la recherche et à l’innovation.
Mémo n° 7 - Actions financées par la CNSA au titre du soutien aux études, à la recherche et aux actions innovantes - mai 2016 (PDF, 254.07 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 26 mai 2016
La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) conduit une politique de soutien financier à la recherche, aux études et aux actions innovantes dans l’objectif d’améliorer et de développer les réponses en matière d’accompagnement de l’autonomie des personnes. Cette action est financée sur la section V de son budget.
Mémo n°  9 - Le plan d'aide à l'investissement des ESMS pour personnes âgées et personnes handicapées en 2015 - mai 2016 (PDF, 105.94 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 26 mai 2016
L’aide à l’investissement de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) concourt tant à la mise en oeuvre de la politique de développement de l’offre de places en établissements et services médico-sociaux (ESMS) pour personnes âgées et pour personnes handicapées qu’à la modernisation des structures existantes, enjeu particulièrement important dans un secteur qui s’est fortement construit dans les années 60 à 80, pour l’accueil de publics dont la perte d’autonomie s’accroît. La contribution de la CNSA au financement de l’investissement des ESMS constitue une mission pérenne de la Caisse depuis 2008.
Mémo n° 11 - L’implication de la CNSA dans le plan Autisme 2013-2017 - mai 2016 (PDF, 100.64 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 26 mai 2016
Présenté le 2 mai 2013, le troisième plan Autisme (2013-2017) s’organise, dans la continuité du précédent, autour de cinq axes : le diagnostic et l’intervention précoces, l’accompagnement tout au long de la vie, le soutien aux familles, la recherche et la formation de l’ensemble des acteurs. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) est fortement impliquée dans sa mise en oeuvre.
Mémo n° 12 - L’implication de la CNSA dans le plan Maladies neurodégénératives 2014-2019 - mai 2016 (PDF, 122.84 Ko)
Publié le : 26 mai 2016
Mis à jour le : 06 juin 2016
En France, plus de 850 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer ou par une maladie apparentée ; elles sont plus de 150 000 à être concernées par la maladie de Parkinson et plus de 85 000 par la sclérose en plaques. Après une approche par pathologie traduite par les plans Alzheimer et Parkinson, le gouvernement a annoncé le 18 novembre 2014 un plan Maladies neurodégénératives pour la période 2014-2019. Il est dédié à l’ensemble des maladies neurodégénératives afin de créer davantage de synergie entre les actions de recherche, les soins et l’accompagnement des personnes concernées par une problématique commune, celle de la protection « neuronale ».
Retour en haut