Un chargé de mission Appui aux organisations et au pilotage (H/F) CDD de 8 mois

Publié le : 20 décembre 2018-Mis à jour le : 20 décembre 2018

I. Activités de la Direction de la compensation de la perte d’autonomie

La direction de la compensation (Dir COMP) de la perte d'autonomie est chargée de l'ensemble des aides et prestations individuelles pour l'autonomie.

Dans le cadre des conventions pluriannuelles signées avec chaque président de conseil départemental fixant les engagements réciproques dans le champ de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées portant notamment sur les objectifs de qualité pour la maison départementale des personnes handicapées et sur les actions de prévention :

  1. elle assure un appui à l’ingénierie et au développement d’outils permettant la mise en œuvre d’une politique de compensation individuelle de la perte d’autonomie de qualité et équitable : recherche d’efficience des dispositifs d’évaluation des besoins, identification des facteurs d’évolution des plans d’aide APA ou de compensation PCH, renforcement de la connaissance des publics concernés, adéquation des réponses proposées ;
  2. elle anime le réseau des maisons départementales des personnes handicapées, celui des services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs.
    À ce titre :
  • elle concourt à l’harmonisation de leurs pratiques en favorisant les échanges d'expériences et d'informations entre les maisons départementales, les services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs en vue de favoriser l'élaboration et la mutualisation d'outils et de bonnes pratiques et la mise en commun de moyens ;
  • elle veille à la mise en place d'indicateurs contractuels de mesure de l'activité, des moyens déployés, du niveau des prestations et de la qualité du service rendu aux usagers ;
  • elle accompagne les MDPH pour le développement de leur système d’information et de tous projets de simplification ou de dématérialisation des procédures ; elle est chargée d’assurer la maîtrise d’ouvrage du système d’information commun aux MDPH ;
  • elle assure la diffusion d'informations sur l’activité des MDPH et des conférences des financeurs ;

Elle propose des référentiels nationaux d'évaluation des déficiences et de la perte d'autonomie et effectue les expertises techniques nécessaires.

Elle contribue au développement de la connaissance des aides techniques destinées à compenser la perte d’autonomie et en faciliter l’accès.
À ce titre :

  • elle contribue au renforcement de la structuration du marché des aides techniques et de la transparence de la formation des prix ;
  • elle contribue à l’information et au conseil sur les aides techniques pour en favoriser l’accès à tous ;
  • elle accompagne le développement des technologies au service de l’autonomie.

Elle soutient le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie dans le cadre de la mise en œuvre du principe du libre choix. À cette fin et en mobilisant les crédits inscrits en section IV de son budget :

  • elle assure le cofinancement du déploiement des démarches de modernisation et de structuration (mutualisations) dans le secteur de l’aide à domicile ;
  • elle accompagne la formation des professionnels des services à domicile et s’attache au développement des formations professionnalisantes sur des thèmes prioritaires (plans nationaux) ;
  • elle soutient l’accompagnement des proches aidants familiaux et des accueillants familiaux.

Elle est composée de :

  • deux pôles placés chacun sous l’autorité d’un chef de pôle :
    • le pôle partenariat institutionnel,
    • le pôle expertise et appui métier ;
  • une mission statistique ;
  • une mission chargée du système d’information commun des MDPH et des autres projets informatiques qui lui sont liés, placée sous l’autorité d’un responsable de mission assurant la direction du programme.

La direction de la compensation est placée sous l’autorité d’un directeur et d’un directeur adjoint.

II. Les missions et les responsabilités du chargé de mission

Les missions qui seront assurées par le/la chargé(e) de mission « Appui aux organisations et au pilotage » :

  • contribuer à l’optimisation des organisations menée par les acteurs locaux (CD, MDPH) ;
  • contribuer à la définition des orientations nationales en matière de qualité de service (Référentiel mission et qualité de service en MDPH, mesure de la satisfaction des usagers) ;
  • participer à l'animation des réseaux en particulier coordonne celui des directeurs MDPH et pilote l’animation du réseau des référents accueil et information (MDPH-MDA) ;
  • contribuer aux travaux relatifs au conventionnement pluriannuel entre la CNSA et les conseils départementaux ;
  • contribuer à la remontée et à l’analyse des rapports produits par les CDCA (conseils départementaux pour la citoyenneté et l’autonomie).

Le/la chargé(e) de mission aura en charge :

  • la contribution aux travaux nationaux portant sur les organisations et le pilotage des MDPH et MDA. Il s’agira principalement d’assurer le premier niveau d’échange avec les réseaux, et d’exploiter :
    • les résultats du déploiement du Référentiel de missions et qualité de service en MDPH (exploitation des autodiagnostics remontés par le réseau et de l’analyse nationale disponible),
    • les données et informations issues des rapports d’activités des MDPH (informations quantitatives et qualitatives portant sur les organisations, la réalisation des missions, les effectifs, les moyens financiers et effectifs) des MDPH,
    • les données issues du baromètre national portant sur la mesure de la satisfaction des usagers des MDPH (résultats enquêtes MSU),
    • les informations capitalisées portant sur les organisations départementales en MDA (maisons départementales de l’autonomie) ;
  • la contribution à l’animation du réseau des directeurs de MDPH : orientation et premier niveau de réponse aux sollicitations du réseau, coordination interne et externe pour la préparation et la tenue d’un séminaire réunissant le réseau des directeurs (programme, support, animation, évaluation) en lien avec l’équipe de la direction de la compensation  en juin 2019 ;
  • la contribution à l’animation du réseau des conseils départementaux et au renouvellement des conventions pluriannuelles passées entre la CNSA et chaque conseil départemental : appui à la préparation des ateliers de travail sur le cadre de la concertation avec les départements sur le conventionnement, appui à l’organisation et au pilotage de la démarche, appui à la structuration des outils sur l’Extranet notamment (enquête, bibliothèques de documents...). Ce travail est réalisé sous la coordination de la responsable de pôle partenariats institutionnels, en lien avec un(e) chargé(e) de mission de la direction et avec l’appui de l’assistant du pôle partenariats institutionnels ;
  • l’animation du réseau des référents accueil en MDPH : appui au déploiement du guide accueil en MDPH dans l’objectif d’assurer un bon niveau d’appropriation du guide existant par les équipes MDPH et MDA (web conférences, réponses au réseau) ;
  • l’animation/mise à jour des espaces de travail partagés (Extranet) dédiés aux référents accueils en MDPH et MDA, et dédiés au pilotage MDPH à destination des directeurs prioritairement ;
  • l’appui à la remontée et à l’analyse des données départementales relatives à l’installation et aux travaux des conseils départementaux pour la citoyenneté et l’autonomie (CDCA) sur la base d’une trame nationale. Il s’agira de diffuser la trame nationale, d’assurer une campagne de relance auprès du réseau des départements, d’exploiter les données remontées dans le cadre de cette enquête, de produire un support synthétique de restitution nationale.

III. Compétences requises

Les compétences transverses à l’emploi-type de chargé de mission sont :

  • Travailler ensemble ;
  • Être fiable
  • Analyser/diagnostiquer
  • Évaluer les situations
  • Capitaliser et partager son savoir-faire
  • Proposer des actions de progrès

Les compétences spécifiques au poste de chargé de mission sont :

  • Capacité à fonctionner en mode projet et animation de réseau
  • Capacité et appétence pour le travail en équipe
  • Aisance rédactionnelle et capacité d’analyse et de synthèse
  • Maîtrise des outils Word, Power-point, Excel, Sharepoint (logiciel Sphinx IQ serait un plus)
  • Des connaissances des services déconcentrés de l’État de la sphère sociale et médico-sociale et les collectivités locales, ainsi que dans le domaine du handicap et du vieillissement: enjeux, environnement, acteurs constitueraient un atout.

Rigueur, sens de l'organisation, autonomie sont les qualités demandées pour occuper ce poste.

IV. Profil du candidat

Titulaire d’un bac+5, le/la candidat(e) devra idéalement avoir une première expérience professionnelle.

Engagée en faveur de l'égalité des chances, la CNSA vous informe que ce poste est ouvert aux candidats en situation de handicap.

Poste à pourvoir dans le cadre d’un CDD de droit public (décret 86-83) d’une durée de 8 mois.

V. Modalités de candidature

Dossier de candidature (Lettre de motivation + CV) à adresser à la direction des Ressources, sous la référence DCOMP/CM/CDDAOP/122018 par mail à l’adresse suivante : Candidature.CNSA@cnsa.fr avant le 19 janvier 2019.

Retour en haut