Qu’est-ce que la réforme SERAFIN-PH ?

Avec la réforme SERAFIN-PH l’argent va être donné autrement aux établissements et aux services

Les établissements et les services
reçoivent de l’argent pour accompagner
les personnes handicapées.

picto_falc_serafin.jpg

Il va y avoir une réforme.
Cette réforme s’appelle SERAFIN-PH.

logo_seraphin-ph_deuveloppeu.png

Après la réforme
l’argent va être donné autrement
aux établissements et aux services en France.

 

Ça va changer.

 

La réforme concerne les établissements et
les services pour les enfants et les adultes.

22_4handicaps_personnes_handicapees.png

La réforme va concerner par exemple :

  • les  ESAT

Un ESAT est un établissement et service
d’aide par le travail.

  • les foyers d’hébergement
  • les SAVS

Un SAVS est un service d’accompagnement
à la vie sociale.

  • les IME

Un IME est un institut médico-éducatif.

37_esat.png

Le but de la réforme est de rendre
les parcours de vie des personnes handicapées
plus faciles.

 

Le parcours de vie
c’est comment on passe
d’une étape à l’autre de sa vie.

133_partir_vivre_seul_sans_parents.png

Par exemple quand on passe
du travail à la retraite.

 

Par exemple donner la possibilité
aux personnes handicapées
de changer d’établissement plus facilement.

 

Par exemple donner la possibilité
aux personnes de s’absenter de leur établissement
plus facilement.

 

Comment donne-t-on de l’argent aux établissements et aux services ?

L’assurance maladie et
le conseil départemental
donnent de l’argent
aux établissements et aux services.

picto_falc_serafin.jpg

Grâce à cet argent
les établissements et les services
accompagnent les personnes handicapées.
L’argent donné s’appelle un budget.

picto_falc_budget.jpg

Dans un budget
on prévoit l’argent pour faire fonctionner
l’établissement ou le service.

 

Par exemple dans un budget
on écrit combien il faut d’argent pour :

  • payer le personnel
  • faire les repas des résidents
  • payer le matériel médical

Par exemple un lit médicalisé ou un fauteuil roulant.

  • payer l’eau, l’électricité et le chauffage
  • organiser des activités avec les personnes.
91_restauration_collective.png

Aujourd’hui, il y a plusieurs problèmes
dans la façon de faire les budgets
des établissements et des services.

 

Premier problème

 

Tous les ans
on donne le même budget
à l’établissement ou au service.

8_avoir_aide_financiere.png

Par exemple
un établissement va avoir à peu près le même budget
que l’année d’avant.
Pourtant l’établissement héberge des personnes
ayant un handicap plus important.

10_avoir_besoin_accompagnement.png

Cet établissement aurait besoin d’avoir plus d’argent
pour embaucher plus de personnel.
Mais son budget n’augmente pas.
Ce n’est pas juste.

 

Deuxième problème

 

Aujourd’hui
on peut donner de l’argent
aux établissements
en fonction du nombre de jours
que les résidents passent dans l’établissement.

8_avoir_aide_financiere.png

Et par exemple les établissements ne sont pas payés
quand la personne handicapée
va passer le week-end
dans sa famille ou avec ses amis.

Ça pose problème.

133_partir_vivre_seul_sans_parents.png

Pour cette raison
certains établissements hésitent
à laisser sortir les résidents.

 

Troisième problème

 

Aujourd’hui
on donne une somme d’argent
en fonction du nombre de places
dans l’établissement ou dans le service.
Par exemple 100 € par place et par jour.

 

Mais une personne qui occupe une des places
peut avoir besoin de plus d’aide qu’une autre.

 

Les besoins des personnes sont différents.

10_avoir_besoin_accompagnement.png

131_avoir_besoin_aide_canne_blanche.png

Ce n’est pas normal de donner toujours
la même somme d’argent
sans regarder les besoins des personnes handicapées.

 

 

Comment mieux donner l’argent aux établissements et aux services ?

Il y a une étude en cours
dans les établissements
et les services
pour les personnes handicapées.

logo_seraphin-ph_deuveloppeu.png

C’est une étude sur les dépenses
des établissements
et des services pour les personnes handicapées.

 

Le but de l’étude est de savoir combien
dépensent ces établissements et services
pour accompagner chaque personne handicapée.

 

On regarde combien l’établissement ou le service
dépense pour chaque personne
pour chaque accompagnement apporté.

 

Par exemple un foyer d’accueil médicalisé dit
combien il dépense
pour faire intervenir un kiné pour un résident.

88_kine.png

Les résultats de l’étude vont permettre
de savoir comment faire la réforme SERAFIN-PH.

logo_seraphin-ph_deuveloppeu.png

Avec la réforme SERAFIN-PH
l’argent va être donné autrement
aux établissements et aux services.

 

L’argent va être donné en fonction
des besoins des personnes accompagnées
par l’établissement ou le service.

8_avoir_aide_financiere.png

Les établissements et les services
répondent aux besoins des personnes
en proposant des accompagnements.

 

Un accompagnement ça peut être quand :

  • un éducateur aide une personne handicapée

à se servir de son argent

  • un professionnel aide une personne handicapée

à s’habiller ou à se laver

  • un professionnel aide une personne handicapée

à faire ses courses.

48_etre_aide_pour_s_habiller.png

Pour donner de l’argent
en fonction des besoins des personnes handicapées
tout le monde doit être d’accord
sur la définition des besoins.

 

Pour donner de l’argent
en fonction des accompagnements apportés
par les établissements et les services
tout le monde doit être d’accord
sur la définition des accompagnements.

 

Une définition est une explication.

 

L’équipe qui s’occupe de la réforme SERAFIN-PH
a fait un dictionnaire.

 

Dans ce dictionnaire
il y a la définition
de tous les besoins des personnes handicapées.

 

Il y a aussi la définition et la liste
de tous les accompagnements apportés
par les établissements et services
pour les personnes handicapées.

 

Grâce à ce dictionnaire
les établissements
et les services pour les personnes handicapées
et les personnes qui donnent le budget
parlent de la même chose.

71_rapport.png

Par exemple on donne la définition
d’un accompagnement pour le logement.

 

 

Les personnes handicapées peuvent bénéficier d'accompagnements

Voici des exemples de la liste
des accompagnements.

 

Accompagnement pour la santé :

  • Recevoir des soins médicaux
  • Recevoir des soins infirmiers
  • Recevoir une aide psychologique
  • Avoir de la rééducation.
88_kine.png

Accompagnement pour réfléchir
et construire son projet personnalisé

78_signer_contrat.png

Accompagnement à l’autonomie :

  • Dans la vie de tous les jours

Par exemple pour se laver ou s’habiller.

  • Pour la communication

Par exemple permettre à une personne
d’apprendre la langue des signes.

  • Pour prendre des décisions adaptées

pour sa sécurité
Par exemple savoir faire attention
quand on va sur internet.

48_etre_aide_pour_s_habiller.png

120_envoyer_mail.png

Accompagnement pour le logement :

  • Trouver un logement adapté à ses besoins

et vivre dans ce logement

  • Entretenir le logement
59_faire_menage.png

Accompagnement pour l’éducation,
la formation et le travail :

  • Accompagnement pour mener

sa vie d’élève

  • Préparer sa vie professionnelle
  • Mener sa vie professionnelle.
32_entretien_embauche.png

Accompagnement pour vivre sa vie :

  • Vivre sa vie familiale

Par exemple être parent.

  • Vivre sa vie affective et sexuelle.
55_famille.png

Accompagnement pour représenter les autres :

  • Être un élu

Par exemple dans une association
ou dans une mairie.

  • Représenter et aider d’autres personnes handicapées.
145_mairie.png

Accompagnement pour développer sa vie sociale :

  • Gérer les liens avec les proches

et les voisins

  • Participer aux activités sociales

et aux activités de loisir

  • Développer son autonomie

dans les déplacements.

100_educateur_apprend_enfant_utiliser_transports_commun.png

Accompagnement pour savoir se débrouiller seul :

  • Demander une aide, par exemple l’AAH
  • Savoir utiliser son argent
  • Être informé et conseillé sur les mesures de protection des adultes

Par exemple la tutelle ou la curatelle.

8_avoir_aide_financiere.png

Accompagnement pour exercer ses droits
et ses libertés :

  • Par exemple voter

ou pouvoir pratiquer sa religion

  • Par exemple savoir protéger son intimité

et l’intimité des autres
Par exemple savoir frapper avant d’entrer
dans la chambre d’un résident.

146_bureau_vote.png
   

 

Retour en haut