Quatrième réunion de l’observatoire de l’habitat inclusif

Publié le : 26 juin 2018-Mis à jour le : 28 juin 2018

L’observatoire de l’habitat inclusif s’est réuni aujourd’hui pour échanger sur les évolutions législatives.

La nécessité de développer de nouvelles formes d’habitat, de diversifier les solutions de logement pour mieux répondre au projet de vie des personnes âgées et des personnes handicapées a été réaffirmée dans la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 (PDF, nouvelle fenêtre) et dans la feuille de route « grand âge et autonomie » pour les personnes âgées (nouvelle fenêtre).

La loi relative à l'évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) en discussion au Parlement permettra de soutenir le développement de ces nouvelles formes d’habitats dits inclusifs, grâce à trois mesures :

  • la définition de l’habitat inclusif pour faire émerger des projets adaptés aux besoins des personnes ;
  • l’attribution d’un forfait pour le financement du projet de vie sociale et collective dans un habitat inclusif ;
  • l’élargissement du périmètre de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie à l’habitat inclusif.

Les membres de l’observatoire ont échangé sur les évolutions législatives avec Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Sophie Cluzel a précisé qu’elle souhaitait mettre à contribution l’observatoire de l’habitat inclusif dans l’élaboration du cahier des charges qui définira le projet de vie sociale et collective relatif au forfait habitat inclusif et dans la remontée et la diffusion des projets innovants.

Les membres de l’observatoire ont ensuite fait le point sur les expérimentations en cours et planifié les prochains travaux.

La création de l’observatoire a déjà permis aux différents acteurs du logement, des secteurs du handicap et des personnes âgées, de mieux connaitre leurs rôles et missions respectifs. Ses travaux ont également abouti à la publication d’un guide d’aide au montage de projets (PDF) et à un séminaire d’échange de pratiques en 2017.

Retour en haut