La CNSA publie le premier chapitre de sa démarche prospective : "Pour une société inclusive, ouverte à tous"

Publié le : 18 septembre 2018-Mis à jour le : 25 septembre 2018

Le Conseil de la CNSA a adopté, le 3 juillet dernier, son chapitre prospectif 2018 : Pour une société inclusive, ouverte à tous.  Retrouvez à présent le document édité sur le site de la CNSA.

Le Conseil de la CNSA, en se réunissant en séminaire le 13 février 2018, a affirmé sa volonté de renforcer sa capacité d’orientation pour les missions qui lui incombent :

  • garantir la bonne fin des financements de nos politiques de protection sociale, dans le respect des lois qui les régissent ;
  • apporter au décideur public une contribution prospective, fruit des apports des parties prenantes.

Cette démarche a été confortée lors des rencontres de la CNSA avec les départements. Dans cet esprit et pour la première fois, le Conseil a fait le choix de lier ses chapitres prospectifs pour les trois années qui viennent en retenant comme objet de sa démarche prospective l’enjeu d’une société inclusive, ouverte à tous quels que soient l’âge, la situation de handicap ou de santé.

Il propose une méthode d’orientation et d’accompagnement partagée et ascendante de transformation et de transition, construite avec l’ensemble de ses parties prenantes : avec et pour les personnes concernées, les personnes concernées aujourd’hui et demain mais aussi les proches aidants, les professionnels, les associations, les gestionnaires d’établissements, de services, de dispositifs, l’ensemble des parties prenantes publiques ou privées, avec et pour les territoires, portée par les membres du Conseil de la CNSA, leurs partenaires et leurs réseaux.

Pour 2018, le chapitre prospectif fixe un large cadre en approfondissant les principes et caractéristiques d’une société « inclusive ». Ces travaux seront poursuivis en 2019 et 2020 selon deux axes complémentaires : l’approche domiciliaire et les modalités de financement d’un système de protection sociale inclusif.

Un chapitre illustré avec les œuvres des artistes de l’association ÉgArt

En illustrant son chapitre par les créations des artistes de l’association ÉgArt, la CNSA apporte une respiration à un texte exigeant et nous invite à une réflexion sur nos représentations : ne rien cacher, ne rien induire. 

Fondée en 2010, l’association ÉgArt souhaite faire reconnaître des créateurs pour lesquels l’accès aux circuits artistiques est rendu difficile du fait de leur situation de fragilité. Dans cette perspective, elle a élaboré une collection qui a pour vocation de circuler en France et à l’étranger. Mise à disposition des institutions culturelles, des collectivités territoriales, des mutuelles, du monde sanitaire et social, de l’entreprise, cette collection comprend des artistes déjà représentés dans les musées et des créateurs inconnus défendus par ÉgArt.

Documents à télécharger

Chapitre prospectif 2018 : pour une société inclusive, ouverte à tous ( PDF, 8.34 Mo )

Articles sur le même thème

Retour en haut