Journée nationale des aidants : la CNSA accompagne la mise en oeuvre d'actions en faveur des proches aidants

Publié le : 06 octobre 2016-Mis à jour le : 14 octobre 2016

En France, 8,3 millions de personnes (membre de la famille, ami, conjoint,...) accompagnent quotidiennement un proche malade, handicapé ou âgé. Depuis 2007, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie développe et soutient un éventail d’actions dédiées aux aidants. Elle cofinance des programmes de formation qui leur sont destinés. Et ses missions ont été élargies par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

Le portail d'information au service des personnes âgées et de leurs aidants

Mis en service en juin 2015, le portail Pour-les-personnes-agees.gouv.fr totalise déjà 1,5 million de visites. Prévu dans la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, il met à la disposition des personnes âgées et de leurs proches aidants une palette d’informations pratiques concernant notamment leurs droits et les solutions d’accompagnement s’offrant à eux. Des outils pratiques pour les guider dans leur parcours y sont proposés :

  • un annuaire pour trouver les coordonnées et des informations sur les services d’aide et les soins à domicile, les établissements pour personnes âgées et les points d’information locaux dédiés aux personnes âgées et à leurs proches,
  • un simulateur pour estimer le montant du « reste-à-charge » mensuel pour une place dans un Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) après déduction des aides publiques (APL, APA…),
  • Des tutoriels vidéos, pour comprendre rapidement à qui s’adresser ;
  • Une rubrique pour consulter les réponses aux questions les plus posées par les personnes âgées et leurs proches ;
  • des informations locales grâce à des liens vers les sites web des départements en charge de l’aide à l’autonomie.

En décembre, le portail intégrera les prix de l’hébergement et les tarifs dépendance des EHPAD (maisons de retraite médicalisées), les internautes pourront alors directement comparer le montant de leur reste-à-charge.

Un référentiel d’évaluation multidimensionnelle de la situation et des besoins de la personne âgée et de ses proches aidants

Depuis janvier 2016, la CNSA travaille avec 29 départements pour élaborer un référentiel d’évaluation multidimensionnelle de la situation et des besoins de la personne âgée et de ses proches aidants. Le référentiel a été testé au cours de l’été par 110 évaluateurs de 46 départements. Le référentiel fera l’objet d’une publication par arrêté fin 2016.

La conférence départementale des financeurs

La conférence départementale des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie est l’un des dispositifs phares du projet de loi. Elle a pour objectif d’établir un programme d’actions de prévention individuelles et collectives coordonné entre les différents partenaires. Ce programme comportera un volet accompagnement des proches aidants des personnes âgées en perte d'autonomie. La CNSA est chargée de capitaliser les pratiques et de produire des outils méthodologiques utiles aux membres de la conférence pour établir diagnostic territorial partagé des besoins et de l’offre disponible.

Pour en savoir plus, voir l’article « La conférence des financeurs », publié sur le site de la Caisse.

Zoom sur l'accompagnement des aidants

La CNSA cofinance depuis le début de l'année 2016 des actions d'accompagnement des aidants dans le cadre de la section IV de son budget. Jusqu'à lors, le financement était limité à des actions de formation. Les proches aidants peuvent ainsi participer gratuitement à des programmes qui leur permettent de :

  • réfléchir à leur rôle d’aidant : comment mieux se positionner dans ce rôle et préserver ainsi la qualité de la relation avec leur proche.
  • mieux connaître la maladie ou le handicap affectant leur proche, ses conséquences sur leur vie quotidienne et pouvoir s’y adapter.

Au-delà de la formation, les actions d’accompagnement peuvent aussi se traduire par l’organisation d’actions de  sensibilisation, de groupes de parole ou de conférences, en présentiel ou en distanciel.

La politique de contractualisation mise en place par la Caisse est organisée avec deux principales catégories de partenaires : les départements et les associations nationales.

Les conventions avec les départements

De nombreuses conventions signées avec les conseils départementaux qui engagent une politique de modernisation de l’aide à domicile comportent des actions spécifiquement dédiées aux proches  aidants. La CNSA a engagé 5,8 millions d’euros pour les actions mises en œuvre par les départements dans le cadre des conventions signées entre 2008 et 2015. La Caisse délègue également des crédits aux agences régionales de santé (ARS) dans le cadre de la mise en oeuvre du plan maladies neurodégénératives. Depuis 2008, le montant de ces crédits est d'environ 6,3 millions d’euros.

Les accords-cadres avec les associations nationales

La Caisse participe au financement et contribue à l’élaboration des programmes en direction des aidants développés par plusieurs associations nationales telles que :

  • France Alzheimer
  • la Fédération nationale des aphasiques de France en partenariat avec le CFO, (Collège français d’orthophonie), la SFP (Société française de psychologie), la SNLF (Société de neuropsychologie de langue française),
  • France Parkinson,
  • l’UNAFAM,
  • Association nationale des centres ressources autisme,
  • Association française des aidants.

Les principales actions financées sont :

  • les contenus pédagogiques,
  • la formation de formateurs,
  • la formation des aidants eux même.

Au total, les douze accords-cadres signés entre 2009 et 2015* avec ces associations, dont huit depuis de 2013, prévoient un objectif de formation de 61 000 aidants avec un accompagnement financier de la CNSA de 10,5 millions d’euros. En 2016, 3 nouveaux accords-cadres ont été signés avec France Alzheimer, France Parkinson et l’UNAFAM.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi d'adaptation de la société au vieillissement, les programmes s’élargissent désormais à des actions plus diversifiées permettant ainsi de mieux répondre aux besoins des aidants.

Pour en savoir plus sur les actions développées et accompagnées par la CNSA à destination des proches aidants, consultez l'article "Soutien aux aidants"

Un kit méthodologique « aide aux aidants » en construction

La CNSA prépare actuellement un kit méthodologique « aide aux aidants » à destination  prioritairement des partenaires de la "section IV" (associations, départements, agences régionales de santé). Il permettra, par sa diffusion et le partage des informations avec les autres institutions ou caisses, d'améliorer la lisibilité et l’articulation des actions menées par la CNSA et les différents partenaires. Ce besoin a été identifié à l’issue d’une mission d’évaluation de la politique d’aide aux aidants cofinancée par la Caisse, menée l’an dernier.
Le kit méthodologique est élaboré en lien avec les différentes parties prenantes. Il sera disponible courant 2017.

Des évènements partout en France

Depuis 2010, la Journée nationale des aidants œuvre chaque 6 octobre à sensibiliser la société au rôle des aidants proches. Des événements ont ainsi lieu partout en France. Cette journée est l’occasion de reconnaître la contribution de plus de 8,3 millions de personnes qui accompagnent au quotidien un proche malade ou handicapé. Elle est aussi l'occasion de valoriser tous les acteurs du soutien des aidants : associations, collectivités, mutuelles, entreprises, etc.

 

* Certains de ces accords prévoient des engagements jusqu’en 2017.

Articles sur le même thème

Ailleurs sur le web

Lien vers le portail national d'information pour les personnes âgées et leurs prochesLien vers le site de la journée nationale des aidantsDossier de presse du ministère de la Santé et des Affaires sociales sur la loi d'adaptation de la société au vieillissement
Retour en haut