Élaboration de fiches d’information en facile à lire et à comprendre sur les aides pour les personnes handicapées: retour d’expérience

Publié le : 24 avril 2018-Mis à jour le : 30 avril 2018

Pour appuyer les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) dans l’accueil et l’information des usagers, la CNSA a réalisé un kit de 36 fiches d’information sur les droits, les aides et les démarches à réaliser. Particularité de ces fiches : elles ont été conçues selon la méthode du facile à lire et à comprendre avec l’appui de deux vacataires en situation de handicap. Retour d’expérience.

Proposer une information pouvant être comprise et utilisée par les personnes handicapées intellectuelles

L’origine du projet de kit de fiches d’information sur les droits et les aides pour les personnes handicapées en facile à lire et à comprendre s’inscrit dans le cadre de la mission d’appui aux MDPH de la CNSA et des mesures de simplification prônées par la Conférence nationale du handicap du 11 décembre  2014.

Objectif du projet lancé fin 2016 à la CNSA : outiller les MDPH en leur mettant à disposition des supports d’information adaptés et accessibles aux personnes handicapées intellectuelles. La rédaction d’informations respectant les principes de la méthode du facile à lire et à comprendre est en effet longue et exigeante. La réalisation de ces fiches au niveau national permet la mutualisation au niveau de toutes les MDPH.

La Caisse a une expérience en la matière puisque, depuis octobre 2015, elle produit en interne des informations en facile à lire et à comprendre. Elle rédige les textes selon la méthode du facile à lire et à comprendre portée par l’UNAPEI et Nous aussi en France. Puis elle les fait tester, chaque mois, à des bénévoles à la retraite, bénéficiaires d’un SAVS pour personnes handicapées intellectuelles vieillissantes (nouvelle fenêtre), géré par l'association Vie et avenir, avec laquelle elle a conventionné. 

Recrutement de 2 vacataires en situation de handicap pour élaborer le kit

Le processus de production habituel a été revu pour tenir compte du volume important de fiches à rédiger et des délais fixés pour la finalisation du projet (fixé à fin 2017).

Après consultation de l’UNAPEI, la CNSA a décidé de continuer à internaliser la production des fiches en ayant recours à l’appui de deux vacataires en situation de handicap en CDD. L’association AIRES (nouvelle fenêtre) a permis la mise en relation avec deux personnes motivées par la mission et à la CNSA de procéder à ce recrutement particulier pour une mission inhabituelle. Il s’agissait là d’une expérimentation novatrice, a priori unique en son genre. Deux personnes ont été recrutées afin de proposer deux points de vue différents et ainsi de limiter le risque de biais dans les tests des fiches.

Les deux vacataires, par ailleurs salariés en milieu ordinaire à temps partiel, ont débuté les vacations en janvier 2017. Un management assez inédit était à mettre en œuvre. L’accompagnement de l'association AIRES a permis de mettre en place un cadre de travail adapté, à la fois sécurisant et efficace, convenant aux deux vacataires.

Tous les vendredis après-midi, durant 1h30, ils ont travaillé sur le contenu (afin que la fiche soit facile à comprendre) et la forme (afin que la fiche soit facile à lire) des fiches avec 2 agents de la direction de la communication et de la direction de la compensation de la perte d’autonomie. Cette co-animation a permis de créer un bon équilibre (2 vacataires/2 agents de la CNSA) et a posé les bases d’un vrai travail d’équipe « à égalité ».

Les textes présentés avaient été rédigés directement en facile à lire et à comprendre en interne à la CNSA et relu par des professionnels volontaires des MDPH. Ce regard des professionnels de terrain était essentiel pour garantir la cohérence des informations délivrées avec les attentes des usagers dans leurs échanges avec leur MDPH.

Une collaboration productive : un kit composé de 36 fiches finalisé en un an

L’élaboration des fiches a avancé à un bon rythme, compte tenu des conditions particulières à mettre en place pour garantir la concentration des 2 vacataires sur des sujets parfois ardus (voies de recours, PCH…) : des pauses très fréquentes et une alternance des activités de test de textes et de test d’images.
Les 2 vacataires ont progressivement développé une expertise en signalant spontanément les mots compliqués, en proposant des périphrases ou des exemples pour illustrer les textes tout en acquérant des connaissances sur les sujets…

Le kit de fiches d’information aborde tous les sujets traités par les MDPH utiles aux personnes : scolarisation, emploi, aides et prestations, CMI, démarches à la MDPH, voies de recours, orientation en établissement et service. Retrouvez les fiches dans une rubrique dédiée : https://www.cnsa.fr/documentation/publications-de-la-cnsa/les-fiches-en-facile-a-lire-et-a-comprendre

Une mission stimulante et valorisante

La collaboration avec les 2 vacataires s’est déroulée de façon fluide. Ils ont d’emblée montré une motivation pour leur mission, qui s’est accentuée quand leur travail s’est concrétisé. La finalisation et la mise en page des premières fiches a été un moment important pour tous. Conscients de l’utilité de leur mission pour les personnes handicapées, ils l’ont prise très au sérieux. Participer à des travaux nécessitant de la réflexion et par ailleurs utiles pour les personnes handicapées a été stimulant et valorisant.

Une expérience reconduite en 2018 par la CNSA

Il est encore trop tôt pour faire l’évaluation de l’utilisation des fiches du kit par les MDPH. En revanche, la méthode a montré sa pertinence. En effet, les délais et les objectifs initiaux du projet ont été respectés.

L’intégration de ces vacataires en situation de handicap a été une opportunité pour les équipes de la CNSA. Ils ont ainsi été sollicités par les responsables d’autres projets de la CNSA (simplification des courriers de notification des MDPH, élaboration d’un questionnaire de satisfaction à destination des usagers des MDPH) qui souhaitaient bénéficier de leurs avis sur leurs productions. Tester les textes avec les personnes à qui l’information est destinée, voir en direct ce qui est compris ou non permet de se rendre compte de la nécessité de simplification. Cela confronte également à la difficulté de faire simple et à la commodité que la complexité permet parfois.

La CNSA a ainsi décidé de poursuivre l’expérience : 2 nouveaux vacataires sont arrivés à la CNSA. Ils participeront à la mise à jour des fiches du kit et à la traduction d’articles en ligne sur le portail d’information www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr (nouvelle fenêtre) pour les personnes âgées et leurs proches.

Ailleurs sur le web

Des articles en "Facile à lire et à comprendre" sur le portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr
Retour en haut