Coronavirus et déconfinement : informations, recommandations et conduites à tenir

Publié le : 14 mai 2020-Mis à jour le : 05 juin 2020

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, des mesures ont été prises pour protéger les personnes en situation de handicap vivant à domicile ou accompagnées en établissement médico-social et pour protéger les personnes âgées. Elles évoluent avec le déconfinement.

Professionnels, où s’informer ?

Une cellule de crise ouverte par la Direction générale de la cohésion sociale accompagne les professionnels du secteur social ou médico-social, les fédérations associatives, structures, établissements ou services, d’abord pour lutter contre la propagation du covid-19 puis pour organiser le déconfinement progressif. Elle diffuse régulièrement des consignes actualisées et adaptées aux besoins professionnels. L'ensemble de ces documents est consultable sur l'espace d'information aux professionnels exerçant auprès de personnes âgées et de personnes handicapées du site du ministère des Solidarités et de la Santé.

La Haute Autorité de santé a publié trois contributions pour accompagner les professionnels des structures sociales et médico-sociales.

La campagne tarifaire sera ajustée pour permettre aux établissements et aux services de faire face aux surcoûts de la crise et à la perte de recettes. La CNSA participe aux travaux de simulation tarifaire et mettra en œuvre les mesures annoncées par le Gouvernement.

L’accompagnement des personnes en situation de handicap pendant le confinement et le déconfinement

Le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées a annoncé le 4 mai les grandes lignes du plan de déconfinement pour les personnes en situation de handicap :

  • Un principe d’action : le refus d’une discrimination du handicap au regard d’une vulnérabilité supposée
  • Protéger les personnes handicapées les plus exposées au risque Covid-19 en accompagnant leur choix
  • Accompagner le retour à l’école et à l’emploi dès le 11 mai
  • Poursuivre les mesures de simplification administrative
  • La mise en place courant mai d’un numéro de téléphone pour répondre, dans le cadre de la crise, aux situations complexes d’accompagnement

Elles sont précisées quotidiennement depuis le 10 mai, et des mesures complémentaires sont venues les renforcer le 15 mai.
Ainsi, les consignes pour les établissements médico-sociaux pour personnes handicapées sont adaptées pour un déconfinement très progressif. Elles sont consultables sur l'espace d'information aux professionnels exerçant auprès de personnes âgées et de personnes handicapées du site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Différents guides ont été publiés :

Pour accompagner les personnes handicapées dans leurs choix, le secrétariat d’État publie des fiches d’information en facile à lire et à comprendre :

  • À compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est moi qui choisis !
  • « Je comprends le déconfinement »

L’accueil en MDPH

L’accueil physique dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) était suspendu depuis le 16 mars pour éviter tout risque d’accélération de la circulation du virus et de contamination des personnes en situation de handicap. Depuis la semaine du 11 mai, si le contexte local le permet, les MDPH accueillent progressivement le public dans leurs locaux. Pendant toute cette période, l’accueil téléphonique et les moyens d’accompagnement à distance restent renforcés pour répondre aux demandes des personnes en situation de handicap. La CNSA accompagne les MDPH dans cette période.

Le versement des aides et le prolongement des droits

Le 20 mars, le Gouvernement a annoncé que le versement des aides sociales par les caisses d’allocations familiales (CAF) sera assuré et que la continuité des droits sera garantie. Il a pris des mesures pour garantir le pouvoir d’achat des travailleurs handicapés et soutenir les gestionnaires d'établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

La scolarisation

L’accueil des enfants en situation de handicap à l’occasion de la réouverture des écoles fait l’objet d’une fiche élaborée conjointement par le secrétariat d’État aux Personnes handicapées et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Les mesures de simplification ont été renforcés concernant les droits relatifs à l’orientation scolaire et les prestations associées afin d’assurer dans les meilleures conditions pour les enfants en situation de handicap et leurs familles, la prochaine rentrée scolaire. Ainsi, toutes les orientations scolaires et les prestations associées devant être renouvelées, sans changement d’orientation, d’ici le 31 août et pour lesquels les MDPH n’auraient pas été en mesure de rendre une décision avant le 31 juillet, sont reconduites automatiquement pour toute l’année scolaire 2020-2021.

Les dispositifs d'information et de soutien

Le Secrétariat d’État en charge des Personnes handicapées met à jour quotidiennement une foire aux questions pour répondre aux interrogations des adultes et enfants en situation de handicap, des familles, des proches aidants et des professionnels médico-sociaux. Elle concerne l’accès aux droits, l’accès aux soins, la scolarisation des enfants en situation de handicap, les mesures concernant l’accueil des personnes en situation de handicap en établissement médico-social, la situation des professionnels travaillant en établissement ou service médico-social, la gestion des établissements services médico-sociaux pendant cette crise…

La plateforme internet solidaires-handicaps.fr a été lancée le 31 mars 2020 pour faciliter l'accompagnement des personnes handicapées confrontées à des difficultés en raison de la crise du coronavirus et des mesures de confinement instaurées pour endiguer l'épidémie. Elle recense l'ensemble des initiatives privées, publiques ou associatives qui ont vu le jour dans les territoires et qui concernent les personnes en situation de handicap, leurs aidants et leurs soignants. Ce dispositif permettra aux personnes handicapées et à leur entourage de trouver des solutions de proximité, par exemple pour les aider à faire leurs courses ou pour aller chercher des médicaments à la pharmacie. Il permettra par ailleurs aux volontaires et aux structures dédiées de proposer leurs services, pour soutenir par exemple les aidants devant gérer le confinement de leur proche en situation de handicap.

Différentes associations ont mis en place de services d’écoute :

L’accompagnement des personnes âgées pendant le confinement et le déconfinement

Les personnes âgées constituent un public fragile et vulnérable face au virus. Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), un dispositif de protection est mis en place pour protéger les résidents et limiter la contamination grâce aux gestes barrières. Les professionnels des EHPAD sont également mobilisés afin de modifier les habitudes au sein de ces structures.

Les consignes pour les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les unités de soins de longue durée (ULSD), résidences autonomie et résidence services sont progressivement assouplies avec le déconfinement. Elles sont consultables sur l'espace d'information aux professionnels exerçant auprès de personnes âgées et de personnes handicapées du site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Le ministère a également publié des fiches consignes relatives à la gestion de l'épidémie de Covid en cas d'épisodes de canicule.

Rapports utiles

Rompre l’isolement des personnes âgées

Pour tenter de rompre l'isolement des personnées âgées, le ministère des Solidarités et de la Santé recense sur son site internet un ensemble d'actions et d'outils libres d’accès et disponibles sur l’ensemble du territoire. Professionnels du grand âge, citoyens et associations, personnes âgées, proches aidants et élus locaux trouveront des ressources pour les accompagner dans la recherche de solutions adaptées et de proximité.  

Informations, recommandations et mesures sanitaires

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé sur la plateforme : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Luttons ensemble contre le coronavirus :

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Éviter de se toucher le visage
  • Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrières et de la distanciation physique. En complément, portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.
Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

D'autres numéros d'urgence ou d'écoute existent, des dispositifs d'aide temporaire sont également proposés. Pour en savoir plus, consultez le guide Besoin d'aide ? (pdf, 116 ko) édité par le gouvernement.

Les outils de prévention destinés aux professionnels de santé et au grand public (affiches, spots vidéos et audios...) sont disponibles sur le site de Santé publique France. Le site Santé.fr référence quant à lui les outils numériques Covid-19 dédiés aux professionnels et au grand public.

Documents à télécharger

Guide besoin d'aide - Covid-19 (PDF, 105.32 Ko)

Articles sur le même thème

Ailleurs sur le web

Foire aux questions pour les adultes et enfants en situation de handicap, la famille et les prochesEspace réservé aux professionnels du social et médico-social - Site du ministère des Solidarités et de la SantéInformations aux professionnels exerçant auprès de personnes âgées et de personnes handicapées - Site du ministère des SolidaritésSite du gouvernement Info coronavirusSite Santé publique FranceSite de la réserve civiqueCovid-19 : des outils numériques référencés par le Ministère des Solidarités et de la Santé
Retour en haut