Un stagiaire « Appui à l’élaboration d’un système d’information (SI) sur la thématique de la prévention de la perte d’autonomie » H/F

Publié le : 21 mars 2019-Mis à jour le : 21 mars 2019

I. Contexte 

La CNSA est chargée de financer les aides en faveur des personnes âgées en perte d’autonomie et des personnes handicapées, de garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire et pour l’ensemble des handicaps et des situations de perte d’autonomie, d’assurer une mission d’information et d’animation de réseau, d’information des personnes âgées, des personnes handicapées et de leurs familles, d’assurer un rôle d’expertise et de recherche sur les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap. Elle dispose pour cela d’un budget de plus de 25 milliards d’euros.

La loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) de 2015 a instauré un nouveau cadre de gouvernance et d’élaboration d’une stratégie partagée, la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie. Par une coordination des financements, cette instance permet le développement des politiques de prévention de la perte d’autonomie.

Elle fédère les acteurs impliqués dans le financement de la prévention de la perte d’autonomie à l’échelle départementale : le conseil départemental, l’agence régionale de santé (ARS), les régimes de base d’assurance vieillesse (caisses d'assurance retraite et de la santé au travail – CARSAT, mutualité sociale agricole – MSA) et d’assurance maladie (CNAMTS), l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) via ses délégations locales, des fédérations des institutions de retraite complémentaire (AGIRC-ARRCO) et des organismes régis par le Code de la mutualité (Mutualité française).

En complément de la coordination de leurs financements dans le cadre d’un programme coordonné, la CNSA verse au conseil départemental pour la conférence des financeurs deux concours financiers.

La loi prévoit que le président du conseil départemental, qui assure la présidence de la conférence des financeurs, transmette chaque année à la CNSA un bilan de l’activité de la conférence et les données nécessaires au suivi de son activité. Chaque année, la CNSA réalise à partir de ces données un rapport national sur l’activité des conférences des financeurs.

Un outil de pilotage a été construit en concertation avec les conseils départementaux pour permettre la remontée de ces informations et la réalisation de la synthèse.

La CNSA est aujourd’hui à la recherche d’un stagiaire pour l’appuyer dans la mise en place d’un système d’information (SI) permettant d’améliorer la collecte et l’analyse des informations relatives à l’activité des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie.

II. Missions confiées

Le projet engagé de structuration d’un système d’information pour les conférences de financeurs de la prévention de la perte d’autonomie est porté par la direction des systèmes d’information (DSI) de la CNSA et la direction de la compensation de la perte d’autonomie. La DSI mobilise un chef de projet en lien avec l’éditeur. La direction de la compensation est en charge du volet « métier » du projet. Elle mobilise à ce titre la chargée de mission « animation des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie » (CFPPA).

Rattaché à la direction de la compensation et plus précisément au pôle partenariat institutionnel auprès de la chargée de mission « animation des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie », le/la stagiaire aura pour rôle de :

  • s’approprier les connaissances portant sur le rôle, l’action, l’organisation des politiques de prévention soutenues par les CFPPA ;
  • s’approprier les documents et outils qui ont permis la collecte et l’analyse des rapports d’activité pour les exercices 2016, 2017 et 2018 ;
  • s’approprier les travaux en cours sur l’élaboration d’un SI de collecte et d’analyse des informations (SI collecte et SI décisionnel) ;
  • réaliser le suivi du projet de développement en lien avec le chef de projets DSI en appui de la chargée de mission métier ;
  • réaliser la recette métier de l’outil (série de tests visant à s’assurer que les développements informatiques réalisés par l’éditeur sont conformes aux besoins exprimés par la CNSA et aux attentes des utilisateurs – à titre principal les référents en charge de la CFPPA au sein de chaque conseil départemental) ;
  • la rédaction de documentation d’appui et de guides utilisateurs ;
  • en fonction de la durée du stage et de l’avancement du projet, la production des supports de formation des utilisateurs, l’organisation et l’animation de temps de transmission des connaissances aux utilisateurs, la réalisation de démonstrations.

Le/la stagiaire est rattaché(e) hiérarchiquement au responsable du pôle partenariat institutionnel.

Si la durée de la mission le permet et en fonction du temps disponible, de manière non prioritaire, la mission pourra également porter sur d’autres actions conduites par la chargée de mission « animation des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie » comme par exemple la contribution à l’animation de groupes de travail avec le réseau des CFPPA.

III. Profil recherché

De profil généraliste en sciences politiques, conduite des politiques publiques, administration du secteur sanitaire et médico-social ou santé publique, ou en ingénierie de projets, le/la stagiaire a un intérêt pour les politiques publiques à destination des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, le pilotage opérationnel de ces politiques et/ou pour le développement de systèmes d’information dans le domaine de la santé et du médico-social.

Étudiant en master 2, le/la stagiaire est capable d’appréhender les grands enjeux d’une thématique précise et présentez des qualités relationnelles, de bonnes capacités d’organisation, d’analyse et de synthèse et des compétences rédactionnelles. Le/la stagiaire sait travailler en toute autonomie mais également au sein et pour un collectif de travail.

Dans le cadre de cette mission, le/la stagiaire travaillera au développement d’un projet SI à fort enjeu dans le secteur médico-social, sera en lien avec une diversité d’acteurs et partenaires. Il/elle doit être en capacité de comprendre et traduire  les besoins et contraintes des acteurs de terrain à l’origine de la production et de la transmission des informations (conseils départementaux, agences régionales de santé, caisses d’assurance maladie, porteurs de projets...). Pour accompagner la montée en compétence, des déplacements sur le terrain pourront être organisés.

IV. Durée du stage

Le stage se déroulera dans les locaux de la CNSA, à Paris pour une durée variable d’environ 6 mois selon convention de stage, et ce à partir de fin août ou septembre 2019.

Le/la stagiaire sera encadré(e) par la chargée de mission animation des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie.

V. Gratification

Gratification selon la législation en vigueur.

VI. Modalités de candidature

Dossier de candidature (Lettre de motivation + CV) à adresser à la direction des Ressources, sous la référence STAGE/DCOMP/012019 par mail à l’adresse suivante : Candidature.CNSA@cnsa.fr avant le 21 avril 2019.

Retour en haut