Cette rubrique met en avant des projets soutenus par la CNSA.

Publié le : 13 février 2017
Mis à jour le : 13 février 2017

La Fondation Médéric Alzheimer organise les 7 et 8 mars les Assises de la recherche et de l’innovation sociale : Pour relever le défi du vieillissement cognitif. Dans cette perspective, elle invite l’ensemble des acteurs concernés par le vieillissement cognitif à répondre à une consultation.

La Fondation Médéric Alzheimer invite l’ensemble des acteurs concernés par le vieillissement cognitif à répondre à une consultation. Les témoignages alimenteront le programme des Assises de la recherche et de l’innovation sociale et un livre blanc. La consultation est ouverte jusqu’au 24 février 2016.

Publié le : 30 janvier 2017
Mis à jour le : 30 janvier 2017

L’édition 2016 du festival de communication en santé a décerné le « Prix Argent de communication en santé publique » au Gérontopôle de Toulouse pour deux vidéos sur la fragilité des personnes âgées.

Deux vidéos de sensibilisation au repérage des signes de fragilité des personnes âgées ont remporté un prix au festival de la communication en santé. Elles ont bénéficié d’un financement de la CNSA.

Publié le : 05 janvier 2017
Mis à jour le : 05 janvier 2017

France Parkinson a mis en ligne une plateforme d’e-learning accessible depuis le site http://formaparkinson.fr pour répondre aux besoins d’information et de formation à distance des malades, de leurs proches, et des professionnels.

France Parkinson a mis en ligne une plateforme de formation à distance « formaparkinson » à destination des malades et de leurs proches, mais aussi des professionnels. Cet outil a été cofinancé par la CNSA.

Publié le : 12 décembre 2016
Mis à jour le : 13 décembre 2016

Fondé par le professeur Charles Gardou, Maryvonne Lyazid, ancienne adjointe du Défenseur des Droits, Régis Guyot, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme et Hélène Delmotte, journaliste, avec le soutien de Jean Barucq, président de la Mutuelle Intégrance, le Mouvement pour une société inclusive poursuit deux objectifs :

Le 10 février 2016, la CNSA a signé une convention avec l’association Mouvement pour une société inclusive, afin de réaliser la préfiguration d’un Centre national de mémoire et de ressources consacré aux diverses expressions et formes de fragilité, de l’enfance au grand âge.

Publié le : 17 novembre 2016
Mis à jour le : 17 novembre 2016

Sur la base de son expérience, l’association Répit Bulle d’air Rhône-Alpes publie un guide méthodologique pour aider les porteurs de projets à mettre en place un service de répit à domicile pour les aidants. La CNSA a soutenu le projet Objectifs Bulles à hauteur de 241 000 €.

Publié le : 02 novembre 2016
Mis à jour le : 02 novembre 2016

L’association France Alzheimer a récemment mis en ligne le site interactif Aides Alzheimer pour accompagner les aidants dans leur parcours. Il permet de créer un parcours personnalisé et d’identifier les aides et les solutions d’accompagnement adaptées à la situation de la personne malade et de ses proches.

France Alzheimer mis en ligne « Aides Alzheimer », un module d’information sur les dispositifs d’aide disponibles pour les aidants de malades Alzheimer (aides financières et humaines, répit, soutien juridique…). Ce module, développé grâce au soutien financier de la CNSA,  complète l’offre d’autoformation déjà fournie par l’association.

Publié le : 03 octobre 2016
Mis à jour le : 03 octobre 2016

La CNSA a décidé de soutenir le projet « Accompagner l’exercice des droits et libertés dans la citoyenneté » porté par le Collectif de chercheurs Contrast et le Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (CFHE). Il consiste à donner aux personnes en situation de handicap des outils (connaissances, guide méthodologique…) afin qu’elles puissent exercer leurs droits et être notamment en capacité de plaidoyer.

Publié le : 25 août 2016
Mis à jour le : 25 août 2016

La CNSA soutient, à hauteur de 250 000 euros, le projet « Conception universelle de l’information en santé publique » porté par Santé publique France, qui réalise des supports imprimés et vidéo suivant une démarche de conception universelle. Ces supports, réunis dans la collection « Pour comprendre », s’adressent à tous les publics qui ont difficilement accès aux messages de prévention : personnes en situation de handicap, personnes maîtrisant moins bien le français…. Tout en prenant en compte les besoins des publics éloignés de l’information, ces supports sont profitables au plus grand nombre. Focus sur les premières productions vidéo universellement accessibles de la collection « Pour comprendre », consacrées à l’arrêt du tabac et au virus du sida.

Publié le : 26 juillet 2016
Mis à jour le : 28 juillet 2016

Le projet SantéBD a été initié par l’association CoActis Santé, dans le prolongement du rapport Jacob de 2013 sur l’accès aux soins des personnes handicapées. Il propose la mise à disposition gratuite sur internet de fiches décrivant le déroulement des principales consultations grâce à des illustrations et des textes faciles à lire et à comprendre. L’objectif est d’améliorer la compréhension des soins et le dialogue entre les patients en situation de handicap et les professionnels de santé durant les consultations.

Publié le : 06 juillet 2016
Mis à jour le : 26 juillet 2016

Orphanet est le portail de référence d’informations sur les maladies rares et les médicaments orphelins à destination des professionnels de santé, des malades et de leurs familles. Face aux déficits d’information sur les situations de handicap liées aux maladies rares, la CNSA et Orphanet collaborent depuis 2010 pour enrichir l’information sur ces maladies en traitant spécifiquement de leurs conséquences en matière de handicap. La CNSA et l’Inserm signent une nouvelle convention pour poursuivre cette collaboration et rendre ces informations plus accessibles encore.

Publié le : 14 juin 2016
Mis à jour le : 28 juin 2016

La charte a été signée au niveau national en décembre 2014. Depuis, la mobilisation se poursuit au niveau régional, les Pays de la Loire s’étant engagés le 2 juin. Quelles évolutions avez-vous constaté dans l’accès aux soins des personnes handicapées ?

« L’accès aux soins, c’est l’accès à l’autonomie, à la dignité, au vivre-ensemble, à la liberté ». Tel est le leitmotiv de Pascal Jacob, président de l’association Handidactique et instigateur de la charte « Unis pour l’accès à la santé des personnes en situation de handicap », qui porte le nom de son fils. Initiée à la Réunion en juin 2014, elle devrait être signée dans toutes les régions de métropole et d’Outre-mer d’ici l’automne.

Publié le : 02 juin 2016
Mis à jour le : 02 juin 2016

Le portail d’information http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr trouve son public. Mis en ligne le 4 juin 2015, il totalise déjà  plus d’un million de visiteurs. Il s’est enrichi au cours de cette première année et proposera de nouveaux services fin 2016, notamment les prix des prestations d’hébergement des maisons de retraite médicalisées.

Publié le : 09 mai 2016
Mis à jour le : 10 juin 2016

La méthode facile à lire et à comprendre propose des règles pour aider les rédacteurs de documents à rendre l’information facile à lire et à comprendre pour les personnes déficientes intellectuelles. Depuis plus d’un an, la CNSA propose certains de ses documents en version facile à lire et à comprendre.

Publié le : 04 avril 2016
Mis à jour le : 10 juin 2016

Retour sur la recherche-action « Adapter l’accompagnement au parcours de vie des personnes en situation de handicap » portée par la Fédération générale des PEP et réalisée par des chercheurs des Universités de Caen-Normandie et de Rouen. Entretien avec Sébastien Gatineau, chef de projet du domaine social et médico-social à la FGPEP et Typhaine Mahé, chargée de mission à la CNSA.

Publié le : 23 février 2016
Mis à jour le : 22 mars 2016

Grâce au soutien financier de la CNSA et d’Agirc-Arrco, pendant plus de deux ans, 15 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et services de soins infirmiers à domicile volontaires de la recherche-action Add’âge ont fait évoluer leur mode de fonctionnement pour mettre en place une démarche de développement durable.

Avec le concours de 13 établissements et 2 services à domicile, la FNAQPA a démontré qu’il est possible d’engager des actions de développement durable dans les structures pour personnes âgées. Et plus encore, que cette démarche d’avenir améliore la qualité de vie des personnes tout en redonnant du sens aux métiers de l’accompagnement. Une boite à outils est disponible pour les structures qui souhaitent suivre une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Publié le : 09 février 2016
Mis à jour le : 22 mars 2016

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 a confié à la CNSA une mission d’information des personnes âgées, des personnes handicapées et de leurs familles, sur leurs droits et les services qui leur sont destinés. C’est pourquoi, afin de mettre à disposition du grand public une information de qualité, facile à comprendre et à utiliser, quelles que soient ses déficiences (auditives, visuelles ou intellectuelles), la CNSA finance depuis 2014, à hauteur de 250 000 euros, le projet « Conception universelle de l’information en santé publique » porté par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Ce projet vise à favoriser l’accessibilité de l’information publique aux personnes en situation de handicap et, plus globalement, à toutes les personnes éloignées de l’information.

Publié le : 03 décembre 2015
Mis à jour le : 22 mars 2016

Le projet Advocacy a pour objectif de révéler à la fois les difficultés de communication rencontrées par les personnes pour s’exprimer et les difficultés pour les institutions d’entendre la parole des personnes en situation de handicap psychique.

Dans le cadre de la section V de son budget, la CNSA finance à hauteur de 80 000 euros la première phase d’une recherche-action consistant à faire réaliser par les usagers en santé mentale un travail d’enquête sur les situations de communication avec les institutions. Ce projet, porté par Advocacy France, une association d’usagers en santé mentale, vise à mieux comprendre les conditions de prise en compte de la parole des personnes handicapées psychiques par les décideurs publics.

Publié le : 02 novembre 2015
Mis à jour le : 22 janvier 2016

Les politiques déployées en France autour des personnes âgées à domicile sont essentiellement des politiques de prise en charge des maladies chroniques, de compensation des incapacités et dans une moindre mesure de prévention de la perte d’autonomie. Ces politiques sont centrées sur les problèmes et sur les risques des personnes âgées à domicile.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et le Living Lab ActivAgeing de l’Université de technologie de Troyes ont cofinancé une étude de l’écosystème santé-autonomie des personnes âgées à domicile, réalisée par MADoPA. L’objectif de cette étude était d’apporter des points de repères structurants sur les multiples politiques qui s’adressent aux personnes âgées à domicile : qui fait quoi, avec quels modèles et outils, quelles cibles et quelles ressources en matière de soins pour les personnes âgées à domicile, de maintien à domicile, de compensation et de prévention de la perte d’autonomie, de promotion de la santé, de silver économie ? Simultanément, pour approfondir l’analyse des besoins des personnes âgées à domicile, cette étude vise à préciser les contours et le contenu des ressorts de santé et d’autonomie des personnes âgées.

Publié le : 13 octobre 2015
Mis à jour le : 20 novembre 2015

Des réponses aux questions sur les aides et les solutions existantes

La plateforme téléphonique pour l’autonomie des personnes âgées a été lancée le 4 juin dernier par la CNSA et le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, en complément du portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr. Ses téléconseillers, joignables au 0820 10 39 39, répondent aux questions des personnes confrontées à une situation de perte d’autonomie.

Publié le : 25 septembre 2015
Mis à jour le : 20 novembre 2015

Situé à Fondettes, en Indre-et-Loire, le Village répit familles (VRF) réunit en un même lieu une structure d'hébergement temporaire pour personnes âgées dépendantes et une structure d’accueil pour leurs proches aidants. L’établissement permet aux aidants familiaux de prendre un temps privilégié avec leurs proches âgés en perte d’autonomie, en partant conjointement en vacances.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a inauguré lundi 21 septembre, à l’occasion de la 22ème Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, le premier Village Répit Familles (VRF) pour personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches aidants. Un projet soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Publié le : 03 septembre 2015
Mis à jour le : 19 janvier 2016

Lancé en novembre 2014 par le Groupement national des animateurs en gérontologie (GAG), avec le soutien de la CNSA, des conseils départementaux et des établissements de retraite, CULTUREàVIE invite les professionnels de la gérontologie à partager avec d’autres établissements sociaux ou médico-sociaux leurs expériences et compétences techniques en matière d’animation.

La CNSA conduit une politique de soutien financier aux actions innovantes dans l’objectif d’améliorer et de développer les réponses en matière d’accompagnement de l’autonomie des personnes. Elle finance à ce titre CULTUREàVIE. Cette plateforme collaborative, conçue par et pour les animateurs en gérontologie, vise à rendre la culture et les loisirs accessibles à toutes les personnes âgées en situation de perte d’autonomie.

Publié le : 31 juillet 2015
Mis à jour le : 20 novembre 2015

Complémentaires des aides humaines, les aides techniques contribuent à la prévention de la perte d’autonomie, à la compensation de cette dernière et à la sécurisation des personnes.

La CNSA conduit une politique de soutien à la recherche, aux études et à l’innovation. Cette action, financée par la section V du budget de la Caisse, vise notamment à faciliter, grâce à l’analyse des besoins de la population en matière d’aide à l’autonomie, l’accès des personnes âgées ou handicapées aux aides techniques, mais également à améliorer l’information et le conseil quant à l’utilisation de ces dernières. À l’issu du comité d’attribution des subventions de la CNSA, tenu le 2 juillet dernier, il a été décidé de soutenir cinq dispositifs innovants, concourant à une meilleure connaissance des aides techniques.

Publié le : 23 juin 2015
Mis à jour le : 19 janvier 2016

La prise d’alcool par une femme enceinte peut provoquer des lésions dans le cerveau de son bébé, lésions qui peuvent induire des handicaps physiques ou mentaux. « Les troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF) sont la première cause de handicap mental non génétique en France.

Depuis décembre 2013, la CNSA soutient l’association Vivre avec le SAF qui mène des actions de sensibilisation sur les troubles causés par l’alcoolisation fœtale, dont le plus grave, le syndrome d’alcoolisation fœtale peut induire des handicaps.

Publié le : 30 avril 2015
Mis à jour le : 19 janvier 2016

En France, deux à trois millions de personnes sont concernées par les maladies rénales chroniques. Ces pathologies méconnues détruisent la fonction d'épuration des reins, ce qui nécessite soit une suppléance par dialyse, soit un remplacement par une transplantation. Sur les deux à trois millions de Français touchés, 71 000 sont en phase terminale, 38 000 sont dialysés et 33 000 greffés.

La CNSA a soutenu une enquête (pdf, 792.57 Ko) menée par l’association Renaloo sur les facteurs favorables ou défavorables à l'exercice d'une activité professionnelle des personnes dialysées ou ayant eu une greffe de rein. Conduite dans un projet plus global axé sur la connaissance de la qualité de vie des patients dialysés et greffés en France, cette enquête met au jour des pistes d'amélioration de la prise en charge.

Publié le : 18 mars 2015
Mis à jour le : 19 janvier 2016

Aujourd’hui, 4 millions de salariés s’occupent d’un proche en situation de perte d’autonomie. Pourtant, les cadres dirigeants ne sont pas forcément sensibilisés à cette situation. Ils n’ont pas toujours non plus les solutions pour bien accompagner leurs salariés.

La CNSA conduit différentes actions pour accompagner les proches aidants : soutien de programmes de formation d’associations, accompagnement des politiques des départements, financement de recherches (cohorte)... Récemment, elle a cofinancé la réalisation d’un guide pédagogique à destination des entreprises qui souhaitent soutenir leurs salariés aidants.

Publié le : 03 mars 2015
Mis à jour le : 19 janvier 2016

Qu’est-ce que la fragilité ?

C’est un état de vulnérabilité aux chocs externes, qui peuvent amener à un risque de décompensation fonctionnelle, de perte d’autonomie, d’institutionnalisation ou de décès.

Nicolas Sirven, maître de conférences à l’université Paris 5 Descartes (LIRAES EA 4470) et chercheur associé à l’IRDES, a mené plusieurs travaux sur la fragilité. Il revient sur le dernier en date qui avait pour objectif de mieux connaître les comportements de recours aux soins des personnes fragiles.

Publié le : 26 janvier 2015
Mis à jour le : 20 novembre 2015

Qu’est ce que la pair-aidance ?

La pair-aidance repose sur l’entraide entre personnes souffrant ou ayant souffert d’une même maladie, somatique ou psychique.

La CNSA a financé l’évaluation de deux expérimentations d’entraide entre personnes en situation de handicap psychique : les médiateurs de santé pairs en santé mentale et le Clubhouse Paris. Si celle du Clubhouse n’est pas encore terminée, celle des médiateurs de santé pairs démontre que le développement d’une pair-aidance professionnelle à l’intérieur des services hospitaliers est possible. C’est une innovation intéressante pour les équipes professionnelles dont elle enrichit les représentations, pour les usagers des services auxquels elle apporte une aide effective et notamment l’espoir de rétablissement, et pour les pratiques de soins qu’elle « humanise ».

Publié le : 08 janvier 2015
Mis à jour le : 20 novembre 2015

En quoi consiste le projet « Un avenir après l’ESAT » ?

La CNSA soutient, depuis 2011, une initiative de l’Association des établissements et services d’aides par le travail (ESAT) de Bretagne pour aider les personnes handicapées travaillant dans les ESAT de la région à préparer leur retraite. Rencontre avec Gwenaël Planchin, responsable du projet.

Publié le : 03 novembre 2014
Mis à jour le : 20 novembre 2015

15 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et services de soins infirmiers à domicile volontaires sont amenés à analyser et pourquoi pas à repenser leur mode de fonctionnement pour mettre en place une démarche de développement durable.

La FNAQPA, avec le soutien financier de la CNSA, initie une recherche-action nationale sur la responsabilité sociétale des établissements et services pour personnes âgées, autrement dit, sur la contribution de ces établissements aux enjeux du développement durable. Le projet Add'âge.

Retour en haut