Soutien aux projets innovants

Le soutien aux projets innovants est un moyen d’explorer de nouvelles formes d’accompagnement de la perte d’autonomie. La CNSA accorde des subventions à des porteurs (associations, universités, hôpitaux, MDPH…) qui lui présentent des projets correspondant aux axes de son programme d’action annuel et ne relevant pas du champ de la recherche académique. Les demandes sont examinées par un comité d’attribution des subventions. La CNSA favorise le financement et l’évaluation des expériences qui peuvent être reproduites. Les porteurs de projets (associations, universités, hôpitaux, MDPH…) ont bien identifié ce soutien direct de la CNSA. Entre 2011 et 2014, plus de 120 projets innovants, recherches-actions, études, guides méthodologiques ou référentiels d’action ont été subventionnés par la CNSA, pour un montant de 22 millions d’euros.

Publié le : 17 mars 2015
Mis à jour le : 12 janvier 2017

La CNSA conduit une politique de soutien financier aux actions innovantes dans l’objectif d’améliorer et de développer les réponses en matière d’accompagnement de l’autonomie des personnes handicapées et âgées. Elle a défini des critères d’éligibilité et d’évaluation des projets qui lui sont soumis pour une demande de financement ainsi que des protocoles rigoureux d’examen des dossiers. Les demandes de financement pour des colloques, possibles dans ce cadre de subvention, font l’objet d’une procédure spécifique.

Publié le : 06 mars 2015
Mis à jour le : 22 mai 2015

Entre 2011 et 2014, plus de 120 projets innovants, recherches-actions, études, guides méthodologiques ou référentiels d’action ont été subventionnés par la CNSA, pour un montant de 22 millions d’euros.

Publié le : 03 octobre 2014
Mis à jour le : 02 avril 2015

La CNSA soutient actuellement trois cohortes de personnes âgées de plus de 65 ans : PAQUID (personne âgée quid), Trois cités (Bordeaux, Dijon et Montpellier) et AMI (Approche Multidisciplinaire Intégrée - Agrica, MSA, IFR de Santé Publique). L’objectif de ces enquêtes est triple.

Depuis 2010, la CNSA soutient la recherche épidémiologique, c’est-à-dire la recherche sur les facteurs influant sur la santé et les maladies des personnes et pouvant conduire à une perte d’autonomie ou un handicap. Elle cofinance des cohortes, autrement dit des échantillons de personnes, enfants ou adultes en bonne santé, personnes handicapées ou personnes âgées, qui sont suivies pendant de longues années, à intervalles réguliers, par questionnaire avec ou sans examen physique. L’analyse des données recueillies auprès de ces cohortes permet d’estimer la fréquence de l’apparition des situations de handicap et de perte d’autonomie, les facteurs de risque ou au contraire protecteurs de ces situations et les conditions de leur survenue.

Retour en haut