Un statisticien H/F - CDI

Publié le : 25 juillet 2017-Mis à jour le : 26 juillet 2017

I. Activités de la direction de la compensation

La direction de la compensation (Dir Comp) de la perte d'autonomie est chargée de l'ensemble des aides et prestations individuelles pour l'autonomie.

Dans le cadre des conventions pluriannuelles signées avec chaque président de conseil départemental fixant les engagements réciproques dans le champ de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées portant notamment sur les objectifs de qualité pour la maison départementale des personnes handicapées et sur les actions de prévention :

  1. elle assure un appui à l’ingénierie et au développement d’outils permettant la mise en œuvre d’une politique de compensation individuelle de la perte d’autonomie de qualité et équitable : recherche d’efficience des dispositifs d’évaluation des besoins, identification des facteurs d’évolution des plans d’aide APA ou de compensation PCH, renforcement de la connaissance des publics concernés, adéquation des réponses proposées ;
  2. elle anime le réseau des maisons départementales des personnes handicapées, celui des services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs.

A ce titre :

  • elle concourt à l’harmonisation de leurs pratiques en favorisant les échanges d'expériences et d'informations entre les maisons départementales, les services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs en vue de favoriser l'élaboration et la mutualisation d'outils et de bonnes pratiques et la mise en commun de moyens ;
  • elle veille à la mise en place d'indicateurs contractuels de mesure de l'activité, des moyens déployés, du niveau des prestations et de la qualité du service rendu aux usagers ;
  • elle accompagne les MDPH pour le développement de leur système d’information et de tous projets de simplification ou de dématérialisation des procédures ; elle est chargée d’assurer la maîtrise d’ouvrage du système d’information commun aux MDPH ;
  • elle assure la diffusion d'informations sur l’activité des MDPH et des conférences des financeurs.

Elle propose des référentiels nationaux d'évaluation des déficiences et de la perte d'autonomie et effectue les expertises techniques nécessaires.

Elle contribue au développement de la connaissance des aides techniques destinées à compenser la perte d’autonomie et en faciliter l’accès.

A ce titre :

  • elle contribue au renforcement de la structuration du marché des aides techniques et de la transparence de la formation des prix ;
  • elle contribue à l’information et au conseil sur les aides techniques pour en favoriser l’accès à tous ;
  • elle accompagne le développement des technologies au service de l’autonomie.

Elle assure le pilotage et le suivi du projet MAIA, les travaux de développement de leur système d’information ainsi que ceux concernant l’outil d’évaluation multidimensionnelle.

Elle soutient le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie dans le cadre de la mise en œuvre du principe du libre choix. A cette fin et en mobilisant les crédits inscrits en section IV de son budget ;

  • elle assure le cofinancement du déploiement des démarches de modernisation et de structuration (mutualisations) dans le secteur de l’aide à domicile ;
  • elle accompagne la formation des professionnels des services à domicile et s’attache au développement des formations professionnalisantes sur des thèmes prioritaires (plans nationaux) ;
  • elle soutient l’accompagnement des proches aidants familiaux et des accueillants familiaux.

Elle est composée de :

  • deux pôles placés chacun sous l’autorité d’un chef de pôle :
    • le pôle partenariat institutionnel
    • le pôle expertise et appui métier
  • une mission statistique
  • une mission chargée du système d’information commun des MDPH et des autres projets informatiques qui lui sont liés, placée sous l’autorité d’un responsable de mission assurant la direction du programme.

La direction de la compensation est placée sous l’autorité d’un directeur et d’un directeur adjoint.

II. Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

Le/la  candidat(e) est sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle de la personne responsable de la mission analyse statistique.

Le/la candidat(e) a une fonction transverse à la direction.

En interne, le/la titulaire travaillera, en lien avec ses dossiers, avec les deux autres pôles de la direction et la Mission des programmes des SI ainsi qu’avec les autres directions de la CNSA (DESMS, DAGF, scientifique, communication, DSI), dans un souci de transversalité, de diffusion et de cohérence avec les autres travaux conduits par la CNSA.

En externe, le poste nécessite des relations régulières avec les référents statistiques et éventuellement les référents SI des MDPH et également avec les producteurs de statistiques publiques et les organismes de recherches.

III. Les missions et responsabilités

La mission analyse statistique est chargée d’assurer la fonction de production statistique, d’aide au pilotage et d’observation.

La mission analyse statistique couvre cinq missions structurantes :

  • Production et diffusion de données sur l’activité des MDPH, le public et les besoins ;
  • Réalisation d’études et d’analyses statistiques ;
  • Amélioration de la qualité des données ;
  • Appui transversal à la direction ;
  • Veille et observation.

Le/la titulaire du poste :

  • contribuera à la fiabilisation, à la production et à la restitution des données recueillies auprès des MDPH ;
  • sera chargé de réaliser des études déterminées dans le programme d’études pour la Mission statistique ;
  • sera chargé de proposer une mission de veille et d’observation pour répondre aux besoins transversaux de la Mission statistique et plus largement de la direction ;
  • apportera un appui à l’élaboration des indicateurs de pilotage dans le cadre de l’harmonisation des SI et à la fiabilisation des données recueillies, à terme, dans l’entrepôt de données issues de l’harmonisation des SI des MDPH.

Les missions dominantes du poste concerne les Missions 1, 3, 2 de la Mission analyse statistique.

Par ailleurs, le titulaire contribuera, avec les autres membres de la Mission analyse statistique, à chacune des 5 missions, lesquelles sont étroitement liées.

Le/la titulaire aura en charge les activités suivantes : 

Dans l’immédiat :

  • collecter et valider l’enquête relative à l’activité et au fonctionnement des MDPH recueillie auprès d'elles afin de restituer des données de cadrage national ;
  • collecter et valider l’enquête relative à l’allocation adultes handicapés recueillie auprès des MDPH afin de restituer des données de cadrage national auprès de l’administration centrale (DGCS) ;
  • développer les restitutions au niveau départemental et régional ;
  • produire des études en vue d’améliorer la connaissance dans le champ du handicap quel que soit l’âge en vue de mieux comprendre les disparités territoriales en matière de politique de handicap et de dépendance sur des objets identifiés et de développer également la connaissance, via les données produites par la Mission statistiques et au-delà par la CNSA (données d’enquêtes ou des SI) et les producteurs de statistiques publiques (DREES, DARES, INSEE, CNAMTS...),
  • réaliser et maintenir une cartographie des données disponibles en matière de politique de handicap et de dépendance issues des enquêtes et des SI de ses partenaires (DREES, CNAMTS, entre autres) ;
  • apporter un appui transversal à la direction (livraison de données, conseils techniques et méthodologiques) et répondre aux demandes (Direction de la Compensation, autres directions de la CNSA, administration centrale, MDPH, ARS, CREAI...) ;
  • participer à l’élaboration et à l’exploitation des enquêtes nationales dans le domaine médico-social ;
  • contribuer à assurer une veille régulière sur la qualité des données contenues dans les enquêtes.

A plus long terme :

Réaliser des études statistiques à partir des données de l’entrepôt de données pour la direction de la CNSA. Ces études pourront concerner aussi bien les caractéristiques des personnes en situation de handicap que l’activité des MDPH. Celles-ci seront affinées au fur et à mesure que le SI sera enrichi.

Le/la titulaire, par les compétences qu’il/elle apportera et dans un mode de travail collaboratif :

  • travaillera sur des projets nécessitant des capacités d’exploration, une méthodologie de travail et d’analyse robuste ainsi que des qualités pédagogiques dans un univers où les données produites nécessitent d’être davantage harmonisées ;
  • participera, à terme, à la mise en place d’un entrepôt de données issues d’un SI comme outil de connaissance de leurs besoins et des réponses qui leur sont apportées et donc un outil d’aide à la décision pour l’adaptation de l’offre collective et individuelle aux besoins des personnes.

Le/la titulaire est autonome et responsable sur les dossiers qui lui sont confiés. Il/elle travaille en équipe et en étroite collaboration avec les autres membres de la Mission, sur un mode projet. Il/elle doit rendre compte de façon fluide et régulière à la personne responsable de la Mission analyse statistique.

IV. Compétences, connaissances et qualités requises

Les compétences transverses à l’emploi-type de chargé de mission sont :

  • aptitude à travailler ensemble : capacité à créer un climat favorable de coopération par une attitude d’écoute et d’ouverture aux idées, avis des autres et à partager l’information et son savoir-faire en vue de favoriser la réalisation des missions et l’atteinte des objectifs communs.
  • être fiable : capacité à agir de manière fiable et à vérifier son travail conformément aux règles et objectifs de la CNSA, y compris dans les situations difficiles ou imprévues, dans un souci d’exigence et d’efficacité qualitatives dans le respect des délais.
  • évaluer les situations : capacité à juger la situation (importance, urgence, personne concernée) et à prendre les initiatives correspondantes (alerter, traiter seul, informer plus tard…).
  • analyser/diagnostiquer : capacité à comprendre une situation et à en faire un diagnostic pertinent pour choisir l’action à réaliser.
  • capitaliser et partager son savoir-faire : capacité à rendre compréhensible et abordable son savoir-faire en fonction des interlocuteurs.
  • proposer des actions de progrès : capacité à s’impliquer pour faire réussir et progresser son entité en agissant de manière responsable.

Les compétences spécifiques au poste de statisticien sont :

  • maîtrise du logiciel SAS et VBA avec Microsoft Excel ;
  • maîtrise d’un logiciel d’enquête en ligne (en particulier Sphinx IQ) ;
  • maîtrise d’un logiciel de cartographie (en particulier Cartes & Données) ;
  • maîtrise des outils bureautiques Windows ;
  • élaborer des indicateurs et produire des études statistiques ;
  • savoir rédiger et synthétiser.

Les connaissances attendues sont :

  • connaissance des méthodes statistiques (réalisation de modélisations et de typologies en particulier) ;
  • connaissance de l’environnement médico-social et notamment du handicap (enjeux, environnement, acteurs).

Par ailleurs, le/la titulaire devra être rigoureux, avoir le sens de l’organisation, être autonome, disposer d’un esprit d’initiative et démontrer des capacités pédagogiques avec des interlocuteurs de niveaux variés.

Enfin, il/elle pourra être amené(e) à prendre la parole devant des publics variés et à animer des réunions.

V. Profil

Titulaire d’un bac+5, le/la candidat(e) devra avoir au minimum 5 ans d’expérience professionnelle.

Le/la candidat(e) devra avoir une formation et/ou une bonne expérience statistique avec une spécialisation en méthodologie d’enquête : construction, conduite et suivi d’enquêtes et par son expérience en matière de modélisation et des typologies visant à contribuer aux réflexions sur les disparités départementales. Il/Elle devra si possible disposer d’une connaissance du secteur médico-social et notamment du handicap (enjeux, environnement, acteurs).

Engagée en faveur de l'égalité des chances, la CNSA vous informe que ce poste est ouvert aux candidats en situation de handicap.

Poste à pourvoir dans le cadre d’un CDI, niveau 6 et plus selon profil et expérience relevant de la Convention collective nationale de travail du 8 février 1957 des personnels des organismes de Sécurité sociale ou dans le cadre d’un détachement, catégorie A, pour les fonctionnaires de l’Etat ou de la fonction publique territoriale.

VI. Modalités de candidature

Dossier de candidature (Lettre de motivation + CV) à adresser à la direction des affaires générales et financières, sous la référence DCOMP/STAT/AW/072017 par mail à l’adresse suivante : Candidature.CNSA@cnsa.fr avant le 25 août 2017.

 

Retour en haut