Un chef de projet métier Suivi des orientations des personnes handicapées (H/F)

Publié le : 20 octobre 2017-Mis à jour le : 20 octobre 2017

I. Activités de la Direction de la compensation de la perte d’autonomie

La Direction de la compensation (Dir COMP) de la perte d'autonomie est chargée de l'ensemble des aides et prestations individuelles pour l'autonomie.

Dans le cadre des conventions pluriannuelles signées avec chaque président de conseil départemental fixant les engagements réciproques dans le champ de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées portant notamment sur les objectifs de qualité pour la maison départementale des personnes handicapées et sur les actions de prévention :

  1. elle assure un appui à l’ingénierie et au développement d’outils permettant la mise en œuvre d’une politique de compensation individuelle de la perte d’autonomie de qualité et équitable : recherche d’efficience des dispositifs d’évaluation des besoins, identification des facteurs d’évolution des plans d’aide APA ou de compensation PCH, renforcement de la connaissance des publics concernés, adéquation des réponses proposées ;
  2. elle anime le réseau des maisons départementales des personnes handicapées, celui des services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs.

A ce titre :

  • elle concourt à l’harmonisation de leurs pratiques en favorisant les échanges d'expériences et d'informations entre les maisons départementales, les services des départements chargés de l’APA et les conférences des financeurs en vue de favoriser l'élaboration et la mutualisation d'outils et de bonnes pratiques et la mise en commun de moyens ;
  • elle veille à la mise en place d'indicateurs contractuels de mesure de l'activité, des moyens déployés, du niveau des prestations et de la qualité du service rendu aux usagers ;
  • elle accompagne les MDPH pour le développement de leur système d’information et de tous les projets de simplification ou de dématérialisation des procédures ; elle est chargée d’assurer la maîtrise d’ouvrage du système d’information commun aux MDPH ;
  • elle assure la diffusion d'informations sur l’activité des MDPH et des conférences des financeurs ;

Elle propose des référentiels nationaux d'évaluation des déficiences et de la perte d'autonomie et effectue les expertises techniques nécessaires.

Elle contribue au développement de la connaissance des aides techniques destinées à compenser la perte d’autonomie et à en faciliter l’accès.

A ce titre :

  • elle contribue au renforcement de la structuration du marché des aides techniques et de la transparence de la formation des prix ;
  • elle contribue à l’information et au conseil sur les aides techniques pour en favoriser l’accès à tous ;
  • elle accompagne le développement des technologies au service de l’autonomie.

Elle soutient le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie dans le cadre de la mise en œuvre du principe du libre choix. A cette fin et en mobilisant les crédits inscrits en section IV de son budget :

  • elle assure le cofinancement du déploiement des démarches de modernisation et de structuration (mutualisations) dans le secteur de l’aide à domicile ;
  • elle accompagne la formation des professionnels des services à domicile et s’attache au développement des formations professionnalisantes sur des thèmes prioritaires (plans nationaux) ;
  • elle soutient l’accompagnement des proches aidants familiaux et des accueillants familiaux.

Elle est composée de :

  • deux pôles placés chacun sous l’autorité d’un chef de pôle :
    • le pôle partenariat institutionnel,
    • le pôle expertise et appui métier ;
  • une mission statistique ;
  • une mission chargée du système d’information commun des MDPH et des autres projets informatiques qui lui sont liés, placée sous l’autorité d’un responsable de mission assurant la direction du programme.

La Direction de la compensation est placée sous l’autorité d’un directeur et d’un directeur adjoint.

II. Les missions du chef de projet

La conception et la mise en œuvre du SI commun des MDPH est une mission assignée à la CNSA par la loi de 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, axe stratégique de la CNSA pour les prochaines années, ce SI doit :

  • contribuer à améliorer l’accompagnement des personnes ;
  • permettre de disposer d’une meilleure connaissance des publics et de leurs besoins ;
  • contribuer à l’efficience et la simplification du fonctionnement des MDPH ;
  • assurer l’interopérabilité du SI avec un environnement complexe.

Ce programme d’ampleur est composé de plusieurs projets et fait l’objet d’une gouvernance dédiée interne à la CNSA, avec l’AMOA de l’ASIP-Santé et avec les autres acteurs concernés.

Le/la chef(fe) de projet pilotera en particulier la mise en œuvre et le déploiement du suivi des décisions d’orientation en établissements et services médico-sociaux (ESMS) des personnes en situation de handicap (suivi des décisions d’orientation des personnes en situation de handicap en établissements ou services médico-sociaux prises par les commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées au sein des MDPH) en lien avec les MDPH, les ARS et leur groupement de coopération sanitaire et les ESMS. Le/la chef(fe) de projet pourra être amené à piloter d’autres projets tels que la mise en œuvre et le déploiement du projet de dématérialisation du formulaire de demande de l’usager à la MDPH.

Le/la chef(fe) de projet contribue également au pilotage des projets métiers en particulier des services transverses du SI des MDPH (relations avec les partenaires des MDPH, CAF, Education nationale, établissements et services médico-sociaux…) et à la promotion du projet global (tronc commun notamment) auprès de ces acteurs.

A ce titre, il/elle doit :

  • coordonner la déclinaison SI de la règlementation applicable aux services transverses (veille prospective et déclinaison pour les différents services) en animant les travaux des experts métier ;
  • contribuer au pilotage stratégique de l’offre des services transverses (nouveaux services, évolutions fonctionnelles, feuille de route pluriannuelle) ;
  • contribuer à la communication projet vers les MDPH, les conseils départementaux et les acteurs nationaux impliqués.

Il/elle pilote opérationnellement la conception et le déploiement du SI des MDPH (depuis les phases de conception générale jusqu’à la conduite du changement) en particulier sur le projet suivi des orientations. Il/elle est ainsi chargé(e) de :

  • cadrer les projets (identification des chantiers du projet, ressources, RACI et plan d’action du projet) ;
  • gérer la comitologie propre aux projets ;
  • solliciter et coordonner l’ensemble des contributeurs sur son projet pour atteindre les objectifs définis ;
  • rédiger les expressions des besoins précisant les exigences des acteurs métier ;
  • participer et co-animer les ateliers/groupes de travail de conception générale et de conception détaillée ;
  • produire les livrables du projet en intégrant le cas échéant les contributions des acteurs impliqués ;
  • garantir la tenue des échéances sur les jalons du projet ;
  • contribuer aux actions de déploiement et de conduite du changement dans les MPDH ;
  • contribuer à la démarche qualité du projet ;
  • représenter la MOA dans les réunions de travail avec la MOE et les prestataires externes pour s’assurer du respect de la conception de ce SI et de sa mise en œuvre.

Il/elle doit s’assurer de la cohérence « métiers » des projets dont il/elle a la charge vis-à-vis des autres projets notamment le tronc commun. En outre, il/elle doit prendre en compte toutes les dimensions du programme SI MDPH ainsi que les liens et dépendances entre les projets dont il/elle a la responsabilité et les chantiers du programme : accompagnement au changement, relations éditeurs, stratégie juridique et financière.

Enfin, il est à préciser que ce projet a un portage politique fort. Beaucoup de déplacements sont à prévoir pour suivre le déploiement du suivi des orientations (comité de pilotage avec les ARS…).

III. Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

Au sein de la CNSA, il/elle travaille sous l’autorité du directeur de programme du SI MDPH et en étroite collaboration avec l’ensemble des chefs de projets et chargés de missions métier de la direction de la compensation et les acteurs concernés au sein de la CNSA (DSI, direction des ressources/pôle marchés publics…). Le chef de projet a un lien fonctionnel avec le directeur de projet SI MDPH à la DSI.

En externe, il/elle assure les liens fonctionnels avec les chefs de projets/référents MOA SI des MDPH, de leurs partenaires, des conseils départementaux et des ARS. Il/elle anime les travaux avec les partenaires nationaux : CNAF, CNAV, Pôle Emploi…

IV. Compétences requises

Les compétences transverses à l’emploi-type de chef de projet sont :

  • Travailler ensemble
  • Etre fiable
  • Analyser, Diagnostiquer
  • Conduire un projet
  • Orienter, décider
  • Encadrer une équipe projet

Les compétences spécifiques au poste de chef de projet sont :

  • savoir-faire en matière d’organisation : formalisation et optimisation des processus métiers, distribution des activités dans les services (interne CNSA et au sein des groupes de travail avec les MDPH et les autres partenaires) ;
  • savoir-faire en matière de systèmes d’Information : activités de maitrise d’ouvrage (expression des besoins, spécifications, recette utilisateurs, formation et accompagnement des utilisateurs), modélisation de processus,  modélisation des données ;
  • savoir-faire en matière d’animation d’ateliers/groupes de travail.
  • connaissance du secteur public en général et secteur médico-social en particulier ;
  • connaissance du fonctionnement des MDPH et leur processus ;
  • connaissance des organisations inter partenariales complexes ;
  • connaissance de la réglementation des marchés publics.

V. Profil du candidat

Titulaire d’un bac+5, le candidat devra posséder une expérience confirmée (5 ans minimum) de pilotage de projets.

Une expérience professionnelle dans une MDPH, dans un conseil départemental ou dans une ARS sur les problématiques SI serait un plus.

Poste à pourvoir dans le cadre d’un CDD de droit public (décret 86-83) d’une durée de 3 ans ou fonctionnaire en détachement de catégorie A de l’État ou de la FPT.

VI. Modalités de candidature

Dossier de candidature (Lettre de motivation + CV) à adresser à la direction des ressources, sous la référence DCOMP/TM/CDDMDPH/102017 par mail à l’adresse suivante : Candidature.CNSA@cnsa.fr avant le 20 novembre 2017.

Retour en haut