Un chargé de mission H/F

Publié le : 23 mars 2017-Mis à jour le : 23 mars 2017

I. La Direction scientifique (DS) est une équipe de 6 personnes qui :

  1. Est en charge de la mission de soutien à la recherche : organisation des partenariats de recherche, en particulier avec les organismes susceptibles de conduire avec la Caisse des appels à projets de recherche, et avec des organismes d’études et de recherche.
  2. Est en charge de la mission de soutien aux actions innovantes : elle organise les dispositifs d’appels à projets ouverts ou thématiques, elle réceptionne et instruit les dossiers de demande en mobilisant des expertise internes à la CNSA ou externes, elle suit le déroulement des projets retenus en lien avec les directions métiers, et valorise les actions soutenues.
  3. Assure une mission interne d’appui technique aux directions métiers notamment sur des questions méthodologiques (études, évaluation…).
  4. Organise tous les deux ans des rencontres scientifiques de la CNSA, en lien étroit avec la direction de la communication.
  5. Anime les travaux du Conseil scientifique et de ses commissions spécialisées.

La direction scientifique est placée sous l’autorité d’une directrice et d’une directrice adjointe.

II. Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

En interne à la Direction scientifique :

  • il/elle collabore étroitement avec la chargée de mission « Etudes et projets innovants», avec qui il/elle partage outils et méthodes et responsabilité dans les missions de bilan et de valorisation;
  • il/elle est appuyé(e) dans les tâches de gestion administrative par l’assistant(e) de la direction scientifique.

En interne à la CNSA  il/elle est en relation avec toutes les directions :

  • directions métiers et conseillère technique de la Direction générale pour les fonctions de programmation, d’évaluation, de suivi et de capitalisation des projets, et pour la mise en œuvre et le suivi des études;
  • direction de la communication pour toute l’information externe sur la fonction de soutien à l’innovation de la Caisse;
  • direction des ressources pour les aspects juridiques et budgétaires de la gestion des projets et études;
  • contrôleur budgétaire pour les dossiers relevant de sa compétence.

En externe :

  • avec les partenaires décideurs ou financeurs de projets innovants (ARS, conseils départementaux, fondations, organismes de protection sociale…);
  • il/elle est l’interlocuteur privilégié des candidats aux appels à projets et des porteurs de projets financés.

III. Les missions du chargé de mission

Auprès de la directrice scientifique, le/la chargé(e) de mission devra :

Participer à la mission de soutien aux actions innovantes :

  • améliorer l’impact du soutien aux actions innovantes de la CNSA en identifiant les modalités de ciblage, de montage et de financement les plus pertinentes;
  • animer la réflexion collective interne à la CNSA pour identifier des thèmes et types d’action prioritaires;
  • mettre en œuvre des appels à projets thématiques;
  • assurer l’instruction et le suivi administratif des projets financés.

Assurer l’appui technique aux travaux d’études mis en œuvre à la CNSA :

  • organiser la réflexion collective interne à la CNSA sur les besoins d’études et rédiger le programme d’études;
  • être en appui technique auprès des directions métiers pour sa mise en œuvre .

Plus particulièrement, chaque année, le/la chargé(e) de mission doit animer le travail de programmation de la Caisse tant sur le volet actions innovantes (définition du ou des thèmes du ou des appels à projets thématiques) que sur le volet études (programme d’études).

Il/elle développe un programme d’actions visant à améliorer l’impact de l’action de soutien à l’innovation de la Caisse avec notamment pour activité de:

  • animer la réflexion sur l’action de soutien à l’innovation de la CNSA;
  • faire des recommandations stratégiques sur les fins et les moyens de l’action de la CNSA en matière de soutien à l’innovation;
  • construire et faire vivre les partenariats avec d’autres financeurs ou décideurs impliqués ou intéressés dans le soutien à l’innovation;
  • favoriser et outiller les démarches d’évaluations externes des projets;
  • capitaliser et diffuser les bonnes pratiques ou les expérimentations probantes;
  • construire des cadres de pérennisation des actions probantes en assurant le relai par les financeurs de droit commun.

Il/elle est responsable de la mise en œuvre du ou des appels à projets thématiques (alors que l’autre chargée de mission a en charge le dispositif ouvert non thématique) et pour cela il/elle :

  • rédige les textes d’appels à projets;
  • organise leur diffusion;
  • gère la réception des projets;
  • organise la phase d’expertise interne et externe;
  • organise les comités des subventions (instance d’arbitrage collégiale);
  • rédige les décisions de la Directrice et met en œuvre ces décisions (courriers de réponse, convention);
  • organise avec les directions métiers le suivi des projets financés.

En lien avec l’autre chargée de mission :

  • il/elle conçoit et met en œuvre des actions de valorisation des projets soutenus par la CNSA;
  • Il/elle établit un bilan quantitatif et qualitatif de l’action de la Caisse, en vue de la reddition des comptes : rapport d’activité, rapport au Conseil et rapport au Conseil scientifique de la CNSA.

Enfin, il/elle appuie techniquement la mise en œuvre du programme d’études :

  • rédige des cahiers des charges de marchés d’études ou de contrats de recherche;
  • aide à l’externalisation du travail d’étude ou de recherche ;
  • tient à jour et enrichit une liste des ressources mobilisables en matière de recherche appliquée et d’études;
  • aide à la rédaction des marchés et des contrats de recherche.

La personne recrutée doit être autonome pour ce qui concerne :

  • les fonctions d’animation interne à la CNSA et de proposition stratégique;
  • la mise en œuvre opérationnelle des appels à projets et de la gestion administrative des projets.

IV. Compétences requises

Les compétences transverses sont celles de l’emploi-type de chargé de mission, à savoir :

  • Travailler ensemble 
  • Respecter les délais et échéances 
  • Etre organisé(e)
  • Analyser/Diagnostiquer
  • Evaluer les situations et rendre compte
  • Proposer des actions de progrès

Les compétences spécifiques au poste de chargé de mission requises sont les suivantes :

Savoir faire :

  • élaborer des cahiers des charges techniques d’études, d’enquêtes ou d’évaluations
  • mettre en place et animer des procédures d’instruction, de gestion et de suivi de projet
  • conduire des réunions de travail
  • rédiger et synthétiser
  • maitriser les outils informatiques (Word Excel, Powerpoint)
  • comprendre les exigences liées à une posture transversale

Savoir :

  • Connaissances générales des politiques sociales, médico-sociales et sanitaires; capacité à s’approprier leur contenu, leurs enjeux, leurs évolutions
  • Bonne appréhension générale du système administratif et des politiques publiques
  • Bonne connaissance des méthodologies d’études, d’enquêtes et d’évaluation
  • Une  connaissance des règles des subventions et de la commande publique serait appréciée

V. Profil du candidat

Titulaire d’un bac+5, le/la candidat(e) devra avoir une expérience de 3 ans sur des fonctions similaires.

Poste à pourvoir à Paris 14e en CDI convention collective UCANSS de niveau 7 ou fonctionnaire en détachement de catégorie A de l’Etat ou de la fonction publique territoriale.

Engagée en faveur de l'égalité des chances, la CNSA vous informe que ce poste est ouvert aux candidats en situation de handicap.

VI. Modalités de candidature

Lettre de motivation et CV à adresser au pôle Pilotage et GRH, sous la référence DS/CMAL/032017, par e-mail à l’adresse suivante : candidature.cnsa@cnsa.fr avant le 23 avril 2017.

Retour en haut