Un chargé de mission budget, trésorerie et placements - H/F

Publié le : 23 août 2017-Mis à jour le : 23 août 2017

I. Activités de la direction des ressources

La direction des ressources est chargée des ressources humaines, des marchés publics, des affaires juridiques, des services généraux, de la coordination budgétaire et financière et du contrôle interne.

Elle est responsable de la communication interne avec l’appui de la direction de la communication dans la diffusion d’informations à destination du personnel de la Caisse.

Elle est composée de trois pôles (Pilotage et gestion des ressources humaines, Service généraux, Budget et finances), d’une cellule des marchés publics et de l’appui juridique et d’une cellule de contrôle interne placés sous la responsabilité directe d’un directeur et d’un directeur adjoint.

Chacun des pôles est placé sous l’autorité directe d’un responsable de pôle.

1. Le pôle Pilotage et gestion des ressources humaines

Il définit et met en œuvre en liaison avec les autres directions les politiques de gestion individuelle et collective du personnel. De plus, il élabore les documents stratégiques, de pilotage et de programmation des ressources humaines, notamment en termes de dépenses de personnel et d’emplois.

2. Le pôle Services généraux

Il exerce l'ensemble des services généraux et notamment les politiques en matière d'hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

3. Le pôle Budget et finances

Il assure la préparation et l'exécution du budget (ressources et emplois), ainsi que de la clôture des comptes et la comptabilité de l'ordonnateur pour les recettes et les dépenses.

A ce titre :

  • il ordonnance les dépenses et établit les titres de recettes ;
  • il gère le remboursement aux régimes d'assurance maladie des charges afférentes à l'accueil de leurs affiliés dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux ;
  • il gère les concours versés par la Caisse aux départements (APA, PCH, MDPH…) ;
  • il gère les subventions versées aux ARS au titre des plans d’aide à l’investissement ;
  • il gère les subventions versées aux acteurs du secteur médico-social au titre de la formation, de la professionnalisation et des actions innovantes.

Il réalise des documents d'analyse et de synthèse budgétaire et financière en liaison avec les autres directions et assure la cohérence des études économiques et statistiques qui y concourent. Il assure le suivi de la trésorerie de la Caisse et procède au placement des excédents de trésorerie. Il réalise, en liaison avec les autres directions et les partenaires de la CNSA, des prévisions et évaluations relatives à l'évolution des recettes et des dépenses de la Caisse et à la place des financements de la Caisse dans le financement de la prise en charge de la perte d'autonomie.

4. Une cellule des marchés publics et de l’appui juridique

Elle assure la conformité des achats passés par la Caisse à la règlementation de la commande publique et apporte ses conseils et son expertise juridiques à l’ensemble des directions.

5. Une cellule du contrôle interne

Elle est chargée du contrôle et de l’audit internes de la Caisse, ainsi que de la préparation de la certification des comptes.

II. Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

En interne, il/elle travaille en lien avec l’ensemble des directions de la CNSA et l’agence comptable.

En externe, ses interlocuteurs sont les tutelles (directions générales de la cohésion sociale, de la sécurité sociale, du budget) et l’ACOSS.

III. Les missions du chargé de mission Budget, trésorerie et placement

Le/la chargé(e) de mission a en charge le budget, la trésorerie, les placements et le suivi de la masse salariale.

Il s’agit d’assurer une construction fiable, sécurisée et documentée du budget de la CNSA et d’en permettre le suivi tout au long de l’année ainsi que la prévision et le suivi de la trésorerie, des placements et de la masse salariale.

Le/la chargé(e) de mission a en charge :

  • le pilotage budgétaire de la CNSA :
    • programmation et construction aux cotés des directions de la Caisse des budgets des directions,
    • consolidation et présentation (note ordonnateur) des budgets de la CNSA : budgets initiaux, rectificatifs et construction de l’exécuté : ensemble des tableaux (« circulaire opérateurs » et rapport de l’ordonnateur),
    • suivi et pilotage du budget de la Caisse durant l’année (tableaux de suivi et dialogues de gestion),
    • le pilotage budgétaire du budget de la direction des ressources (programmation et suivi du budget des pôles et cellules de la direction) ;
  • le pilotage du budget de fonctionnement de la CNSA :
    • suivi des frais de gestion de la Caisse (section VI),
    • analyse de leur évolution,
    • production des analyses en lien avec le suivi de la convention d’objectif et de gestion de la CNSA ;
  • intervention de gestion budgétaire dans le logiciel CEGID (logiciel budgétaire et comptable de la CNSA) :
    • mouvements de crédits, contrôle des imputations, intégration des budgets…
    • contribue à l’administration de l’outil,
    • développement de l’exploitation des données notamment via Business Object ;
  • développer les interactions avec les directions de la CNSA favorisant le pilotage budgétaire :
    • animateur budgétaire du réseau des correspondants au sein de la CNSA,
    • préparation des échanges et des supports de communication budgétaire interne,
    • poursuite de la formation au GBCP des acteurs internes notamment en cas de nouveaux arrivants ;
  • suivi de la masse salariale en lien avec le pôle Pilotage et gestion des RH ;
  • gestion de la trésorerie et les placements : prévision et suivi dans un contexte d’évolution de la saisonnalité d’encaissement des ressources propres ;
  • développement du contrôle de gestion à la CNSA : tableaux de bord, diffusion de l’information de gestion.

Le/la chargé(e) de mission est sous la responsabilité directe du responsable de pôle Budget et finances.

IV. Compétences requises

Les compétences spécifiques au poste de chargé de mission Budget, trésorerie et placements requises sont les suivantes :

  • construire et gérer le budget de la CNSA ;
  • être à l’aise avec les chiffres et calculs ;
  • reprendre et gérer des dossiers en autonomie ;
  • maîtriser l’outil budgétaire et comptable CEGID (à acquérir) ;
  • être reconnu(e) comme expert sur la connaissance des mécanismes budgétaires de la CNSA ;
  • gérer des relations extérieures ;
  • savoir rédiger des procédures ;
  • utilisation des outils bureautiques Windows, particulièrement Excel.

Les connaissances attendues pour occuper ce poste sont :

  • connaissances approfondies en comptabilité générale et budgétaire, idéalement des règles de la comptabilité et des finances publiques, en EPA notamment (GBCP) ;
  • connaissances en gestion de trésorerie et placements ;
  • connaissance de l’environnement social et médico-social ;
  • connaissance du champ d’intervention de la CNSA ;
  • connaissance des règles de la dépense publique.

Les compétences transverses sont celles de l’emploi-type de chargé de mission, à savoir :

  • travailler ensemble ;
  • être fiable ;
  • rendre compte, alerter ;
  • réaliser un service de qualité ;
  • analyser, diagnostiquer, évaluer les situations ;
  • savoir rédiger ;
  • réagir, s’adapter ;
  • capitaliser et partager son savoir-faire ;
  • proposer des actions de progrès.

V. Profil du candidat

Titulaire d’un bac+3, idéalement dans le domaine de la finance et comptabilité, le/la candidat(e) devra avoir une expérience de 3 à 5 ans sur un poste équivalent.

Poste à pourvoir en CDI convention collective UCANSS de niveau 6 et plus selon profil et expérience ou fonctionnaire en détachement de catégorie A de l’Etat ou de la fonction publique territoriale.

Engagée en faveur de l'égalité des chances, la CNSA vous informe que ce poste est ouvert aux candidats en situation de handicap.

VI. Modalités de candidature

Lettre de motivation et CV à adresser au pôle RH de la Direction des ressources, sous la référence DAGF/GRH/082017– 66 avenue du Maine 75682 PARIS CEDEX 14 ou par mail à l’adresse suivante : Candidature.CNSA@cnsa.fr avant le 22 septembre 2017.

Retour en haut