Du projet de vie à la compensation

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées pose le principe d’un nouveau droit, le droit à compensation, pour permettre à la personne handicapée de faire face aux conséquences de son handicap dans sa vie quotidienne, quels que soient l’origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie, en prenant en compte ses besoins, ses attentes et ses choix de vie. La compensation englobe des aides de toute nature en réponse aux besoins des personnes handicapées.

Publié le : 17 février 2015
Mis à jour le : 06 juillet 2016

La personne handicapée a la possibilité d’exprimer ses besoins, ses souhaits et ses attentes dans un projet de vie. Ce document, transmis à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) à l’appui du formulaire de demande, peut couvrir tous les aspects que la personne souhaite évoquer librement. Une des missions de la MDPH est d’apporter à la personne handicapée, si celle-ci le désire, une aide pour formuler son projet de vie.
Cette étape importante, établie par la loi du 11 février 2005, marque la volonté nouvelle de partir des attentes de la personne avant d’évaluer ses besoins et d’y apporter des réponses.

Publié le : 17 février 2015
Mis à jour le : 09 avril 2015

L’évaluation de la situation et des besoins de la personne en situation de handicap a pour objectifs de prendre en compte les aspirations et les attentes, le projet de vie de chacun, d’adapter les réponses à chaque situation et de garantir à tous un traitement équitable. Elle vise également à échanger et à croiser des regards différents et complémentaires sur la situation et les besoins d’une personne. Le support de la démarche d’évaluation est le GEVA, outil de référence national pour les équipes pluridisciplinaires des MDPH depuis le 6 février 2008.

Publié le : 17 février 2015
Mis à jour le : 21 avril 2016

Les réponses proposées aux personnes handicapées, y compris aux personnes âgées de plus de 60 ans, peuvent être de plusieurs types : prestations (renouvellement de l’allocation pour tierce personne, prestation de compensation du handicap, allocation d’étude pour enfant handicapé et son complément, allocation pour adulte handicapé et son complément), orientations (scolarisation et formation pour l’enfant handicapé, orientation professionnelle - reconnaissance de travailleur handicapé - et formation des adultes handicapés, orientation en établissement médico-social) ou réponses administratives (délivrance ou renouvellement de cartes d’invalidité, cartes de priorité ou cartes européennes de stationnement).

Retour en haut