Tenue du comité de pilotage du projet MobiQual à la CNSA

Publié le : 21 novembre 2014-Mis à jour le : 21 janvier 2016

Le comité de pilotage national du projet MobiQual se réunissait aujourd’hui à la CNSA pour constater l’avancement de la rédaction des nouveaux supports de sensibilisation et les pistes retenues pour la diffusion payante des outils prévue en 2015.

La CNSA a renouvelé son soutien au programme MobiQual (pdf, 19.98 Mo) développé par la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) en avril dernier. Elle encourage ainsi le développement de la qualité des pratiques des professionnels exerçant dans les établissements médico-sociaux ou les services à domicile. En contrepartie d’un financement maximum d’ 1,4 millions d’euros, la SFGG est tenue de :

  • concevoir des outils de sensibilisation sur de nouvelles thématiques et actualiser les outils existants ;
  • dématérialiser l’ensemble des contenus actuellement présentés sous forme de mallettes et mettre en place un mode de diffusion payant de façon à pérenniser la diffusion des outils à l’échéance de la convention prévue fin mars 2016.

De nouveaux outils de sensibilisation aux bonnes pratiques

 D’ici la fin de l’année 2015, le programme MobiQual proposera aux professionnels des outils de repérage, d’évaluation et de suivi sur la prévention des chutes et la lutte contre la sédentarité ainsi que sur les plaies chroniques.

Entre temps et en parallèle, la SFGG réunit des groupes de travail pluri professionnels pour mettre à jour et enrichir les contenus des mallettes élaborées sur la bientraitance, les soins palliatifs et l’accompagnement à la fin de vie, les maladies d’Alzheimer et apparentées, les risques infectieux et la douleur. « Nous profitons de ces mises à jour pour proposer des supports pédagogiques complémentaires, notamment des diaporamas et des vidéos, pour rendre les contenus plus actuels et attractifs », explique Sébastien Doutreligne, le responsable technique et coordonnateur de MobiQual. Certains outils ("nutrition" et "Alzheimer") seront également adaptés aux besoins des professionnels du domicile.

Une dématérialisation des contenus début 2015

La convention prévoit de remplacer les outils imprimés diffusés dans des mallettes par un contenu dématérialisé disponible sur internet. « Nous développons actuellement un portail internet qui devrait proposer dès le début de l’année 2015 un accès au contenu en échange d’un abonnement annuel. L’abonnement devrait varier selon le type de structure qui en fera la demande », poursuit Sébastien Doutreligne. La convention stipule en effet que la SFGG développe un modèle économique payant. « Nous créerons des liens entre les contenus, par exemple entre soins palliatifs, douleur et bientraitance. » La dématérialisation permettra aussi une actualisation plus rapide des outils et de profiter de glossaires communs.

Plus de 30 000 mallettes diffusées entre 2010 et 2013

Le programme MobiQual bénéficie du soutien de la CNSA depuis 2010. Au cours de la période 2010-2013 plus de 13000 professionnels de santé ou du médico-social ont été sensibilisés à un ou plusieurs outils MobiQual notamment à l’occasion de journées d’information organisées conjointement avec les agences régionales de santé grâce au financement de la CNSA. Et 8700 structures parmi lesquelles 4600 établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes ont demandé à recevoir au moins l’un des kits de sensibilisation.

L’évaluation conduite en 2013 par Alcimed a montré qu’elles l’utilisent parfois en intégralité dans le cadre d’un programme de formation, dans les situations les plus abouties, cela va de l’élaboration d’un plan d’actions à l’évaluation des actions mises en place. L’objectif est alors d’améliorer sensiblement les pratiques autour de la thématique choisie. Mais le plus souvent elles y ont recours de façon partielle, en fonction des problématiques rencontrées et à l’occasion de réunions internes.

Quelles que soient les modalités d’utilisation, l’essentiel est que les professionnels puissent questionner leurs pratiques pour améliorer l’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées et leurs conditions de travail.

 

Retour en haut