Modernisation et professionnalisation des services d’aide à domicile : La CNSA et la Métropole de Lyon signent leur première convention

Publié le : 29 août 2016-Mis à jour le : 09 septembre 2016

Afin de mettre en œuvre sa politique d’accompagnement et de soutien au secteur de l’aide à domicile, la Métropole de Lyon a conclu avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, le 1er août 2016 et pour une durée de deux ans, une convention en vue de poursuivre la réalisation d’actions en faveur de la modernisation des services d’aide à domicile et du renforcement de la qualité de la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

À sa création en 2015, la Métropole de Lyon a poursuivi les actions de modernisation et de professionnalisation des services d’aide à domicile déjà entreprises par le Département du Rhône et issues du schéma départemental 2009-2013 dédié aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap. Début août, elle a conclu une convention avec la CNSA, qui a pour objet de définir la nature des actions à réaliser dans le cadre du programme pour la modernisation et la professionnalisation des services d’aide à domicile sur le territoire de la Métropole et les modalités de la participation financière de la CNSA à ce programme.

La Métropole compte 192 services d’aide et d’accompagnement à domicile sur son territoire. Les actions envisagées sont destinées à améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie et des personnes en situation de handicap, à faciliter l’accès aux métiers de l’aide à domicile, à soutenir le dispositif de l’accueil familial et à accompagner les proches aidants.

La convention est structurée autour de 6 axes de modernisation :

  • La structuration de l’offre de service à domicile.
  • La modernisation de la gestion des services : généralisation de la télégestion, soutien et accompagnement des structures en difficulté et appui aux projets de mutualisation.
  • L’accès aux métiers de l’aide à domicile et à la professionnalisation : expérimentation d’un parcours intégré pour une insertion durable dans le secteur de l’aide à domicile, mise en place de séances d’analyse de la pratique des intervenants à domicile et d’une permanence téléphonique.
  • L’accompagnement et le développement de l’accueil familial : réalisation de formations, initiale et continue, et animation d’un groupe de paroles pour les accueillants familiaux, soutien des relais assistants de vie.
  • L’aide aux aidants : diagnostic des besoins des proches aidants et de l’offre de soutien aux aidants et appui aux aidants en situation de crise ponctuelle.
  • Le pilotage, le suivi et l’animation de la convention.

Le coût global de ces actions s’élève à 801 500 euros ; la participation de la CNSA représente 53,37 % de ce coût, soit 427 750 euros pour les années 2016 et 2017.

 

Sur le même thème

Retour en haut