« Les partenariats locaux sont primordiaux pour assurer le parcours professionnel des personnes handicapées »

Publié le : 14 novembre 2016-Mis à jour le : 24 novembre 2016

A l’occasion de la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées, rencontre avec Karine Dubois, référent insertion professionnelle à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du Pas-de-Calais.

- En quoi consiste votre fonction ?

Mon rôle est notamment de veiller à la prise en compte de la dimension « insertion professionnelle » dans les réponses apportées aux personnes handicapées. J’y veille au travers des évaluations, mais aussi des partenariats que je tisse, que je développe et que j’entretiens.

J’ai rejoint le pôle évaluation de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du Pas-de-Calais en 2008. En six ans, la situation a énormément évolué. Lorsque je suis arrivée, nous traitions environ 5000 demandes de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) par an. Nous en recevons désormais trois fois plus (15 000 demandes de RQTH en 2015). Il faut y ajouter presque autant de demandes d’orientation professionnelle et d’allocations aux adultes handicapés (AAH), soit 45 000 demandes relatives à la situation professionnelle des personnes handicapées chaque année. Pour faire face à cette croissance, nous avons fait évoluer notre organisation.

Une équipe pluridisciplinaire restreinte composée d’un médecin, de l’assistante sociale de la MDPH et de moi-même instruit chaque jour les demandes les plus simples. Cela représente entre 60 et 150 situations par semaine.

Lorsque la demande est plus complexe, nous invitons la personne à nous rencontrer lors d’une équipe pluridisciplinaire élargie aux partenaires concernés : le conseiller "travailleurs handicapés" Pôle emploi de proximité, de Cap emploi, du service d'appui au maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés (Sameth), la mission locale, le centre de réadaptation professionnelle, les ESAT et EA, le service de santé au travail…Ces équipes rencontrent les personnes directement sur les territoires : géographiquement assez étendu, le Pas-de-Calais compte neuf territoires. Nous élaborons ensemble des propositions qui sont ensuite présentées à la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). En tant que rapporteur, je présente et explique ainsi les propositions de l’EPE à la CDAPH qui émet sa décision.

Par ailleurs, comme je le disais, je m’occupe des partenariats avec les acteurs de l’emploi et de la formation comme le SPE (services publics de l’emploi), les centres de réadaptation professionnelle… Ce partenariat et ces liens sont primordiaux pour assurer un véritable parcours d'accompagnement professionnel à toutes les personnes que nous, et nos partenaires, accompagnons.

Enfin, mon rôle est aussi d’informer ou former nos équipes en interne, mais aussi nos partenaires des évolutions des dispositifs, des pratiques, des lois et décrets.  

- Comment la CNSA vous appuie-t-elle dans vos missions ?

J’apprécie énormément les Rencontres nationales des référents insertion professionnelle (les « RIP ») que la CNSA organise. Deux fois par an, c’est l’occasion d’échanger entre collègues, de se tenir informé des évolutions législatives ou de l’avancée de chantiers nationaux, de partager des bonnes pratiques. C’est un moment où l’on se pose, qui permet de prendre du recul pour favoriser de nouvelles idées ou réfléchir à des axes d’amélioration de nos pratiques.
Grâce à ces réunions, nous avons constitué un réseau professionnel. Ainsi, nous faisons appel aux uns et aux autres lorsque nous rencontrons une difficulté. Nous pouvons également compter sur l’appui des équipes de la CNSA, qu’il s’agisse du chargé de mission scolarisation et insertion professionnelle ou du juriste.

- Quels sont les enjeux ou projets importants du moment, de ces derniers mois ?

Depuis le 1er juin 2016, la MDPH du Pas-de-Calais a engagé un chantier de gestion électronique de documents (GED). Autrement dit, les nouveaux dossiers de demandes sont informatisés – il n’y a plus d’exemplaire papier -  et nous numérisons nos archives.  C’est un projet de longue haleine, nous avons calculé qu’il nous faudra numériser plus de 2 kms d’archives ! Nous avons décidé d’en faire un chantier d’insertion en collaborant notamment avec Pôle emploi, le Cap emploi, les centres de réadaptation professionnelle de la région, et, les services insertion du département. Douze travailleurs handicapés en contrats aidés numérisent actuellement nos archives. Un prestataire extérieur les accompagne dans leurs démarches d’insertion. Pour certains, c’est une première expérience après leur reconversion professionnelle. Ils ont un contrat d’un an renouvelable, mais l’objectif est bien de leur mettre le pied à l’étrier.
Parmi les autres projets du moment figurent également l’expérimentation « Potentiel emploi », un nouveau Plan régional d'insertion des travailleurs handicapés (PRITH) et une convention multipartite avec les différents partenaires de l’emploi du département.

Potentiel emploi

Potentiel emploi vise à évaluer l’employabilité des demandeurs d’AAH, grâce à un bilan médico-psycho-socio-professionnel. Ce bilan combine à la fois évaluation et mises en situation afin de prendre en compte les compétences et les difficultés de la personne dans la durée et à l’épreuve des faits. Ce bilan améliore la pertinence des avis rendus et des orientations prononcées dans des situations complexes. Il renseigne les acteurs chargés, en aval, de poursuivre le suivi de la personne handicapée et son insertion dans le marché du travail.
L’expérimentation a été menée en deux temps (2012 et 2014/2016). Le bilan de l’expérimentation, partagé avec tous les référents insertion professionnelle le 4 novembre, dernier est positif. Les équipes pluridisciplinaires y ont trouvé des outils robustes pour évaluer les situations complexes et préconiser des orientations.

Une vingtaine de MDPH, dont celle du Pas-de-Calais, ont expérimenté Potentiel emploi. Cet outil est une aide à l’évaluation précieuse pour les équipes, mais aussi une prestation enrichissante pour ses bénéficiaires ! A présent, nous attendons avec impatience de connaître la suite qui sera donnée à l’expérimentation. Il semble que nous nous orientons vers un projet modulaire qui conforterait un peu plus les partenariats…Nous attendons encore les arbitrages, mais, même si la forme change légèrement, il est sûr que la pérennisation de la prestation sera bienvenue !

J’évoquais un nouveau Plan régional d'insertion des travailleurs handicapés (PRITH). Le PRITH est un plan d'action unique et partagé entre les différents acteurs du territoire, en faveur de la formation professionnelle, de l'accès à l'emploi, du maintien dans l'emploi des personnes handicapées et de la sensibilisation des employeurs. L’élaboration de ce nouveau PRITH est l’une des conséquences de la réforme territoriale. Déjà, des actions émergent, comme favoriser l’apprentissage ou créer des passerelles vers les entreprises adaptées. Nous attendons beaucoup de ce futur PRITH. La fusion des régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais se traduit également par un rapprochement des différentes MDPH des Hauts-de-France. J’ai proposé à mes collègues que nous nous réunissions deux ou trois fois par an pour échanger sur nos projets communs et harmoniser nos discours face à nos partenaires communs (Servie Public de l’Emploi, DIRECCTE…).

Enfin, je recherche toujours de nouvelles actions, ou de nouveaux projets qui visent à favoriser l’insertion des travailleurs handicapés, ou permettent de simplifier leurs démarches. Par exemple, actuellement je travaille à un nouveau partenariat avec le service « maintien » du RSI : en nous rapprochant, nous tenterons de mieux identifier les artisans et commerçants qui auraient besoin d’être soutenus dans l’aménagement de leur activité ou leurs démarches de reconversion.

- Quels sont les événements prévus dans votre département à l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées ?

De nombreux forums seront organisés du 14 au 20 novembre, par Pôle emploi, Cap emploi, les SAMETH, l’Agefiph, la DIRECCTE, des associations ou encore des établissements. La MDPH y participera autant que possible, en fonction de ses moyens car les initiatives sont nombreuses, et, le territoire, allant des bassins miniers à la Côte d’Opale, est vaste !
Avec mes collègues chargés d’insertion et d’employabilité, nous préparons aussi un reportage photo qui sera publié sur le site internet de la DIRECCTE et de la sous-préfecture pour valoriser une des actions d’immersion de l’expérimentation « Potentiel emploi ».

Parmi les actions déployées sur le territoire :

- Forum emploi Comète 6e édition mardi 15 novembre de 10h à 17h - accès libre - Centre de Soins de Suite et de Réadaptation Jacques Calvé de Berck-sur-Mer
Centre J. Calvé - 03.21.89.33.03 - forumemploi.comete@hopale.com

- 1, 2, 3… Dégustez les métiers ! Mardi 15 novembre de 8h30 à 17h - sur inscription
Mise en place de 4 ateliers culinaires pour permettre aux demandeurs d’emploi en situation de handicap de tester, par la mise en situation, les métiers de pâtissier, boulanger, boucher et charcutier. Des binômes apprentis/stagiaires travailleurs handicapés seront créés afin que cette action soit enrichissante pour tous les participants. Arras.
Renseignements : Walter Dewaele : 03.21.74.98.30 - wdewaele@capemploi62arras.com

- Une rencontre pour l’emploi, je m’informe sur la création d’entreprise
Mardi 15 novembre 2016 de 14h à 16h30 - sur inscription
Réunion d’information sur la création d’entreprise. Noeux-les-Mines
Renseignements : Conseiller Pôle emploi du Bassin Lys-Artois - ape.62670@pole-emploi.fr

- Forum du centre de rééducation fonctionnelle «  les Hautois » à Oignies : le mercredi 16 novembre de 10 à 15 heures – tél 03.21.79.11.58

- Le handicap n’empêche pas l’innovation et la création. Découvrez comment d’autres ont pu créer leur entreprise !
Longuenesse  - Renseignements : ape.62042@pole-emploi.fr

- Le handicap psychique : quelles solutions en entreprise ? Jeudi 17 novembre 2016 de 13h30 à 17h30 - sur inscription
Quelles sont les ressources à disposition des employeurs ou des salariés pour gérer les situations de personne en souffrance psychique en milieu de travail ? Coquelles
Laure-Anne Cousin : 03 21 46 87 66 - laure-anne.cousin@sameth-flandres-littoral.com

mdph.png

Photo de la MDPH du Pas-de-Calais

Sur le même thème

Ailleurs sur le web

Retrouvez tous les événements organisés en France
Retour en haut